À propos de Cosmothéisme et de Créativité

Si le Cosmothéisme et la Creativite peuvent sembler assez proches de prime abord, un observateur attentif y trouvera des différences, certes pas fondamentales, mais des différences d approches et de moyens. Les deux mouvements sont considérés si proches qu’ils sont régulièrement abrégés par l’expression « C&C ». En tant que Créateur, cet article sera forcément partial de ma part. Je considère le Cosmotheisme plus comme une philosophie de combat, alors  que la Creativite est pour moi une véritable religion.

Le Cosmothéisme a été crée par le Docteur William Luther Pierce de la National Alliance. Il s’agit, à l’instar de l Hindouisme, d’une religion Aryenne non-théiste, dans le sens ou l’on choisit ses propres Dieux.  C’est aussi une religion Panthéiste, puisqu’on peut faire intervenir autant de Dieux que nécessaire.  Le Cosmotheisme a été crée pour servir de base a l’Homme Blanc moderne dans son combat pour la renaissance d une âme forte et saine.

Le cosmothéisme permet à ses membres d utiliser leurs croyances religieuses actuelles pour arriver à la conclusion qu’il n’existe ni Dieu, ni Dieux, ni Paradis, ni Enfer, ni esprits divins. En somme, le Cosmothéisme permet a l’Homme Blanc de se libérer de croyances primitives et infantilisantes : il n’y a pas plus de vie après la mort que de Dieu tout puissant. L’Homme est seul et face au destin qu’il se choisit. Spécifiquement, l’homme blanc a besoin de buts grandioses, poétiques et spirituels pour vivre pleinement sa vie. Et c est quelque chose que le Christianisme essaie de tuer en l’Homme Blanc, en lui rabachant depuis 2000 ans, qu’il n est qu’un insecte ne comprenant rien du monde et de la vie, lui faisant croire que Dieu domine entièrement sa Vie et a tracé son destin heureux ou malheureux avant même sa naissance.

De plus, le terme Cosmotheisme est apparu assez tard dans l’oeuvre du Docteur Pierce et n’est base que sur certains textes et enregistrements audio de conférences. La religion en tant que telle est apparue dans un groupe interne spécialement intéresse par le travail spirituel de la National Alliance. Ils ont forgé un esprit aristocratique et élitiste en reprenant le concept du divin enseigné par l’Hindouisme et le Bouddisme en l’adaptant a la conception de la Race et de la liberté telle qu’elle pouvait être conçue chez les Whites Nationalists américains des années 70 et 80.

Le principal problème du Cosmothéisme est la possibilité de croire en Dieu, le Dieu du christianisme par exemple, tout en ajoutant une surcouche de foi raciale, athée et spirituelle. Dans ce sens le Cosmothéisme agit à la façon des francs-macons , c’est à dire de manière détournée et indirecte pour atteindre un but ultime (ou que ses membres considèrent comme ultime).

Si l’Esprit du docteur Pierce était clair et limpide, on ne peut en dire autant de ses zélateurs. Pierce, en esprit éclaire, en serait arrive a la Créativité s’il n était pas décédé en 2002. Au contraire, la religion a été reprise par des personnes qui ont rajouté toute une cosmogonie de superstitions et un fatra vinshouiste de Dieu à plusieurs visages.

En vérité, tous les cosmothéistes sincères en sont arrivés à la conclusion que la Creativite était LA religion nécessaire spécifiquement imagine pour l Homme Blanc et son futur. Ils ont aujourd’hui rejoint les rangs de l’église de la Créativité et considèrent le Cosmotheisme comme le bac à sable de la révolution spirituelle nécessaire a la race Blanche.

La Créativité est presque « socialiste » car elle ne cultive aucun esprit élitiste. Au contraire, la Créativité considère que le futur de la race Blanche est entre les mains de tous ses représentants sur la planète, quel que soit leur niveau de conscience raciale. Une femme blanche se métissant avec un nègre en France est un drame pour l ensemble des blancs sur cette planète, d’Australie jusqu’en Afrique du Sud. La ou le Créateur considère cela comme un échec et un affaiblissement général pour la Race dans son âme et son coeur, le cosmothéiste dira tant pis, voyons ce que nous pouvons faire a un plus haut niveau avec ceux qui continuent de croire en un futur radieux.

La Créativité est très bien établie, ses buts sont connus, clairs et simplement exprimés dans les trois ouvrages majeurs de Ben Klassen : Natures’s Eternal Religion, White Man’s Bible et Salubrious Living. Ben Klassen a écrit pour être compris du plus grand nombre, a n’importe quel niveau de conscience raciale, du plus conscient au plus inconscient.  Il s’agit donc d’une oeuvre inaltérable, juste et définitive, contrairement aux propos relativement alambiqués de Pierce et ceux carrément crypto-bouddistes de ses suiveurs. Nul culte d’une avant-garde élitiste et pure chez Ben Klassen, la Race est l’enjeu de chacun de ses membres. Tous les blancs sont impliqués a chaque minute de leur existence dans l’affermissement ou l’amollissement de l’Esprit Racial par leurs actions et leurs pensées.

Evidemment, le Cosmothéisme est un pas dans la bonne direction. On est loin de l’esclavage imposé par le Christianisme sur l’ensemble de la planète. La primauté raciale blanche est diffusée  plus subtilement dans le Cosmothéisme, là ou la Créativité expose très clairement ses ambitions : « This planet is all ours » (Cette planète est tout entière à nous)

Le biocentrisme est un facteur important dans l’oeuvre de Ben Klassen même s il reste présent dans les écrits de William Pierce. Le fait que seul l’Homme Blanc soit capable de comprendre le Monde, la Nature et la Vie, et que donc, il est le seul à même de diriger, de sauvegarder et de s’intégrer à la complexité de l’Univers est une notion proéminente dans la Créativité. Cette notion, si elle est présente dans le Cosmotheisme, n’en reste pas moins alambiquée et écrasée sous des couches de considérations morales inutiles.

En somme, l’oeuvre de Ben Klassen est beaucoup plus limpide et compréhensible. L’état des choses est expliqué en phrases simples et cible directement le blanc dans sa conscience. A n’importe quel niveau de conscience raciale, le sujet abordé est immédiatement compris et assimilé par le lecteur, ce qui n’est pas le cas en lisant William Pierce.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s