Rencontre avec le Révérend Cambreul de la Creativity Alliance

[English version here]

Bonjour Reverend, pouvez-vous nous parler de vous et de votre vie en Australie?

Je suis né à Adélaïde, État d’Australie-Méridionale, en 1969. J’ai servi plusieurs années dans l’armée australienne avant de travailler dans la logistique et l’informatique. Depuis toujours, j’ai été un Loyaliste Racial et un fervent athéiste. En 2000, j’ai rejoins l’Église Mondiale du Créateur (World Church of the Creator, WCOTC) et j’ai été l’un des fondateurs de la Creativity Alliance. En 2010, j’ai été élu Pontifex Maximus de cette organisation et je suis aussi le coordinateur national pour l’Australie. Je suis le cinquième Pontifex Maximus de l’Église depuis sa création par Ben Klassen en 1973.

Comment êtes-vous devenu un Créateur?

Dans les années 90, j’ai compris que l’athéisme seul ne pourrait jamais vaincre l’emprise écrasante du Christianisme sur l’Esprit de l’Homme blanc. J’en suis donc arrivé à la conclusion que nous avions besoin d’une religion raciale capable de remplacer le christianisme. J’ai commencé à étudier certains livres dans l’optique de créer ma propre religion. Peu après, un documentaire sur Ernst Zundel m’a appris l’existence de membres à Toronto de l’Église de la Créativité. J’ai été impressionné par leurs badges représentant l’emblème de l’Église portant le message « MOBILIZE NATURE’S FINEST » (Mobiliser l’élite de la Nature). Je porte aujourd’hui le même sur ma veste.

MOBILIZE NATURE’S FINEST

En 1997, je surfais sur le site de Zundel, Alpha et Stormfront. J’y ai beaucoup appris. En 2000, mon site web a attiré l’attention du site Johnny Rebel et de quelques Créateurs de New-York et d’Australie. J’ai alors compris que je suivais le même cheminement que Ben Klassen et l’on m’a invité à rejoindre l’Église Mondiale du Créateur, ce que j’ai fait en abandonnant l’idée de créer ma propre religion pour embrasser la Créativité.

Une des premières choses que l’on me demande lorsque je parle de la Créativité est : pourquoi existe-t-il deux églises? Pouvez-vous expliquer comment est née la Creativity Alliance et pourquoi ?

Il n’y a qu’une seule Église de la Créativité dirigée par la Creativity Alliance.

Il y a bien un autre groupe mais il ne s’agit pas d’un groupe religieux. Il s’agit d’un groupe de skinheads qui ont essayé de transformer notre Église en gang de rue violent. ils n’utilisent pas le mot « Église » et se définissent seulement comme des « Créateurs ». Ils ont poussé les bons éléments à quitter la WCOTC, et c’est ce que j’ai moi-même finalement fait. J’ai été très virulent dans mon opposition à voir la WCOTC transformé en gang de skinheads, et j’ai donc attiré à moi les meilleurs éléments de l’Église qui refusaient également cette transformation. Des groupes locaux du monde entier se sont réunis pour finalement créer la Creativity Alliance.

D’Europe, l’Australie apparaît comme une « Amérique préservée » Ce pays est-il vraiment protégé? Qu’en est-il de la démographie des Blancs et des sous-races ?

Je ne sais pas ce que les Européens pensent de l’Australie, mais les afro-américains considèrent l’Australie comme les États-Unis des années 50. Pour une surface à peu près équivalente, l’Australie est beaucoup moins peuplée que les États-Unis – 23 millions contre 350 millions. Moins de nègres et de non-blancs, une vie plus calme, les médias américains dominants, tout donne l’impression que l’Australie est une « Amérique préservée ». Les nègres considèrent les blancs comme  trop majoritaires et veulent noyer l’Australie sous des torrents d’immigrés. En vérité, il y a déjà 50% de non-blancs en Australie, une chose que les amis d’Hollywood ne voient pas. Du fait de la rapide colonisation migratoire, chaque grande ville australienne à déjà ses ghettos où les blancs ne sont plus les bienvenus.

En France, certains activistes ont vus en Tony Abott celui qui a osé dire « No Way » aux immigrés clandestins. Est-ce la vérité ? Qu’en est-il du nouveau Premier Ministre ?

L’ancien Premier Ministre Tony Abott a mis un terme à l’arrivée de bateau de clandestins en provenance d’Indonésie, mais dans le temps, il a accru le nombre de soi-disant réfugiés acceptés annuellement  en Australie. Avant de quitter son poste, il a accepté l’arrivé de 12 000 syriens en Australie.  C’est un chiffre supérieur de plusieurs milliers à ce qu’a accepté Obama, le négro aux commandes des États-Unis. Le nouveau Premier Ministre, juif, sera probablement pire.

Parlons du cas spécifique des Aborigènes. Quel sorte de problèmes posent-ils ? Sont-ils organisés politiquement ou quelques gauchistes s’occupent de défendre leurs droits pour eux comme nos Roms en Europe ?

Les Abos, comme nous les appelons lorsque nous voulons être polis, sont – selon les anthropologues – les êtres humains les plus primitifs de la planète. J’en suis entouré chez moi, et je peux dire avec certitude qu’ils feraient passer les nègres africains pour des génies en comparaison. On dit continuellement cette fable comme quoi les blancs seraient responsables de leur quasi-extinction. En réalité, il y a plus d’Abos aujourd’hui que lors de l’arrivée des premiers colons Blancs, en 1788. Ils possèdent la majorité des terres à l’intérieur du pays, les Blancs étant cantonnés sur la Côte Est australienne, quelques autres villes sur la côte et de villes de l’intérieur du pays. De plus la loi interdit aux Blancs de pénétrer sur les territoires Abos. Politiquement, ils sont organisés et financés par les marxistes et les groupes d’influences juifs. Ils reçoivent gratuitement l’aide médicale, la représentation légale, les logements et l’aide sociale. Les australiens se taisent car ils craignent d’être dénoncés comme des « racistes », mais ils ont peur de prendre ne serait-ce que les transports en commun de peur de tomber sur une bande d’Abos violents. Même en cas de violences racistes contre des Australiens blancs ou des touristes, la police refuse de mener une enquête. L’Abo criminel est souvent laissé libre et les charges abandonnées. Le raisonnement est le suivant : le Blanc est un raciste et mettre un Abo en prison est un acte discriminatoire. Et malgré la clémence de la justice et leur faible pourcentage dans la population totale (environ 4 %), ils constituent quand même le groupe ethnique majoritaire dans les prisons. Les Nations-Unies critiquent le fait que la majorité des prisonniers soient Abos.

Comme (presque) tous les français, un de mes rêves serait de vivre en Nouvelle-Zélande. Quelle est la situation là-bas ?

Oh, non, vous ne voudriez pas vivre en Nouvelle-Zélande. C’est une petite nation insulaire dominée par les Maoris, des nègres d’origine hawaïenne. Les Néo-Zélandais Blancs aiment à s’appeler eux-mêmes, par amour du multiculturalisme, des Pakeha (prononcé Pack-ee-ah), un terme d’origine maori. Mais ils ignorent que ce terme se traduit Tête-de-porc-blanc. Les maoris, soi-disant indigènes, sont eux-mêmes arrivés en colons 200 ans avant les blancs et ont massacré la véritable population indigène. Ils ont leur propre parti politique qui domine la vie politique néo-zélandaise et exige des blancs un apprentissage de la culture maorie pour obtenir un poste dans la fonction publique. Comme en Australie, les maoris ont réclamé des terres pour eux-seuls, où les Blancs ne sont pas autorisés. Les gangs maoris sont partout. Selon une hypothèse des Nations-Unies, si les Blancs devaient rendre les terres qu’ils ont colonisé partout dans le monde, la Nouvelle-zélande serait le premier pays sur la liste. La meilleure chose qu’un français puisse vouloir faire pour la Nouvelle-zélande, c’est un bombardement massif.

Que pensez-vous de Matt Hale ? Êtes-vous en contact avec lui ?

Je ne suis plus en contact avec matt Hale depuis maintenant cinq ans. Notre Église (Creativity Alliance) et moi-même avons des vues différentes sur ce que doit être notre politique religieuse et nous cheminons sur des voies différentes. Certains membres maintiennent une correspondance avec Matt à titre privé mais pas au nom de notre Église. Cependant nous soutenons évidement Matt face à cet horrible Gouvernement d’Occupation Juif (JOG). Ils se servent de Matt Hale pour montrer aux blancs non-reniés que la dissidence politique n’est permise que jusqu’à un certain point.

Un entrepreneur juif, mécontent de la décision de la juge Lefkow en faveur de Matt Hale a décidé d’engager deux assassins pour se venger. Ils ont tiré 5 balles sur le mari et la mère de la juge pour faire accuser Matt Hale et l’Église . La justice n’a jamais retrouvé les deux assassins mais le juif s’en est sorti avec seulement 5 ans de prison. Matt, comme tous les Créateurs, s’est toujours opposé à toute forme de suprémacisme juif. C’est le crime pour lequel il est réellement en prison.

Il y a d’autres Créateurs qu’on peut considérer comme des Prisonniers de Guerre (Prisoners of War, POW). Je maintien un contact régulier avec le Révérend Joel Dufresne et le Révérend Dr Joe Esposito. Le Révérend Joe est actuellement le doyen des Créateurs puisqu’il a rejoint l’Église en 1974 et était un ami personnel de Ben Klassen, comme on peut le lire dans la biographie de ce dernier (Against The Evil Tide, 1991).

Je suppose que vous êtes au courant du projet de Craig Cobb de prendre le pouvoir légalement dans une petite ville. Est-ce que cela serait possible en Australie?

Je suis parfaitement au courant des tentatives de Craig Cobb pour prendre démocratiquement le pouvoir dans une petite ville. Je pense qu’il ne s’y prend pas comme il faut mais j’admire ses efforts et ce qu’il pense être bon pour la Race Blanche. C’est aussi possible en Australie, il y a des tas de villes minières abandonnées et d’autres petites villes ( mais en excellent état ) attendant juste d’être entièrement rachetées pour créer une communauté raciale blanche.

A votre avis, quelles sont les premières étapes pour un jeune homme ou une jeune femme pour acquérir une conscience raciale ?

À n’importe quel âge, la première chose à faire pour devenir un Loyaliste Racial Blanc est d’en apprendre plus sur la Créativité ! Lire et comprendre les 16 commandements de la Créativité. Sans cela, on ne peut rien faire.

Merci d’avoir pris le temps de répondre à mes questions. Voulez-vous dire quelque chose spécialement aux français?

Merci de m’avoir permis de m’exprimer auprès des Français Blancs non-reniés.

Restez loin des partis politiques libéraux et populistes ! Les libéraux permettent la liberté de parole seulement dans les limites du politiquement correct. Quant aux partis politiques populistes, proches du nationalisme, ils ont choisi de se soumettrent aux juifs et de brandir le drapeau israélien. Ils ne défendent pas la souveraineté de la Nation et de la France. Ils obéissent au diktat suicidaire imposé par Israël et le Nouvel Ordre Mondial et veulent marquer et parquer les français non-reniés comme du bétail, comme des Goys. Vous perdrez la Sainte Guerre Raciale (RaHoWa) si vous soutenez les partis populistes faussement nationalistes. Choisissez le camp des vainqueurs : le camp de la Créativité ! La Créativité est le seul Salut pour la France, pour toute l’Europe, pour le futur de notre civilisation et de notre race. Ensemble nous triompherons ! RaHoWa !

Publicités

4 commentaires sur “Rencontre avec le Révérend Cambreul de la Creativity Alliance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s