Questions/Réponses

créativité

Comment résumer les objectifs de la Créativité en une phrase ?
La Survie, l’expansion et l’avancement de la Race Blanche.

Pourquoi est-ce si important ?
C’est une question de priorités. Notre religion est basée sur l’ultime vérité entre toutes : les Lois éternelles de la Nature. Ces lois demandent à chaque espèce de croître et de s’améliorer au mieux de ses capacités. Comme la Race Blanche est l’élite de la Nature, et comme nous faisons partie de la Race Blanche, on pourrait difficilement trouver un autre but de même importance.

Votre religion n’est-elle pas basée sur la haine ?
Non, au contraire, elle est basée sur l’amour — l’amour pour la Race Blanche. Avec la Créativité, nous nous appuyons sur les lois éternelles de la Nature ainsi que sur la logique et le sens commun.

Mais la haine des juifs, des noirs et des autres personnes de couleur ne fait-elle pas partie intégrante de votre religion ?
C’est vrai, mais si vous voulez aimer et défendre votre propre famille, votre propre race; alors la haine de vos ennemis est naturelle et inévitable. L’amour et la haine sont les deux faces de la même pièce. Seul un hypocrite et un menteur combat ses ennemis en parlant d’amour.

Mais la religion chrétienne n’enseigne-t-elle pas l’amour et la compréhension pour ses ennemis ? Et n’a-t-elle pas survécu ?
La religion chrétienne est un bon exemple lorsque l’on parle de menteurs et d’hypocrites. Alors qu’ils nous parlent d’amour, l’histoire du christianisme montre qu’ils étaient aussi vicieux et brutaux que les communistes juifs d’aujourd’hui, chassant leurs ennemis qu’ils appelaient « hérétiques », les brûlants sur des bûchers, les torturants et les tuants. Si l’Église chrétienne était toujours aussi puissante, nul doute que leurs méthodes seraient les mêmes. Pendant les différentes inquisitions, les chrétiens ont tué des millions de personnes pour d’insignifiantes querelles théologiques. Ils se sont entretuer par la guerre ouverte, le chevalet, les bûchers et d’autres moyens horribles. En fait, au cours des siècles, les chrétiens ont tué et torturé mille fois plus leurs propres fidèles que les Romains ne l’ont supposément fait.

Mais tout cela n’était-il pas le fait de gens qui ne partageaient pas les enseignements d’amour du Christianisme ?
Ces tueries, ces massacres et ces persécutions ont été commises par les plus hauts dirigeants des différentes Églises elles-mêmes. Quand nous voyons des Papes, des Zwingli, des Luther, des Calvin et autres, nous pouvons conclure que les enseignements du christianisme sont, au mieux, ambigus, contradictoires, hypocrites, et doivent être tenus pour responsables de créer ce genre de personnes et ce genre de folie. Dans le Nouveau Testament, le Christ lui-même dispense des conseils haineux comme par exemple dans Luc 14:26: « Si quelqu’un vient à moi, et s’il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple. » Quel conseil idiot et destructeur !

Quelle est donc la position de la Créativité sur l’amour et la haine ?
Nous suivons l’éternelle sagesse des lois de la Nature, qui sont complètement opposées aux enseignements suicidaires du christianisme. Considérant que le Christianisme dit d’ « aimer ses ennemis » et d’haïr son propre genre, nous affirmons exactement le contraire. Nous disons que pour survivre, nous devons surmonter et détruire ceux qui sont une menace à notre existence; c’est à dire nos ennemis mortels. En même temps, nous préconisons amour et protection pour ceux qui sont proches ou chers à nos yeux : notre famille ainsi que notre race, qu’on peut considérer comme une famille étendue.

En quoi cela diffère-t-il du Christianisme ?
Le Christianisme enseigne d’aimer ses ennemis et d’haïr sa propre espèce. Nous enseignons exactement l’inverse : haïr et détruire ses ennemis; aimer et protéger son propre genre. Tandis que les enseignements du Christianisme amènent au suicide, notre foi fait ressortir la quintessence des forces inhérentes à la Race Blanche. Les Chrétiens sont des destructeurs, nous sommes des bâtisseurs.

Qu’entendez-vous en désignant le christianisme comme étant un destructeur ?
R. Le Christianisme enseigne des idées aussi destructrices que « aime tes ennemis », »vends tout ce que tu as et donnes-le aux pauvres », »ne résiste pas au mal », »ne juge pas », »tend l´ autre joue ». N’importe qui suivant des conseils aussi suicidaires se détruirait lui-même rapidement, ainsi que sa race et son pays.

Si le Christianisme est aussi néfaste que vous le dites, comment expliquez-vous le fait qu’il ait survécu depuis près de 2000 ans ?
La petite variole existe depuis plus longtemps bien que ses dégâts soient dévastateurs. De même, la foi et l’Église existent depuis près de 2000 ans alors même que les dégâts causés par celles-ci sont d’un tout autre niveau que ceux provoqué par la variole. En fabriquant le christianisme, l’objectif premier des juifs était de détruire leur ennemi mortel, l’Empire Romain. En cela ils ont réussis au delà de leurs rêves les plus fous. Il y a deux mille ans, avant l’avènement du Christianisme, l’Empire Romain avait atteint un incroyablement haut niveau de civilisation, d’art, de littérature, de justice, de réseau routier, de langues, et de douzaines d’autres domaines qui constituent la marque de fabrique d’une civilisation Blanche. Avec le règne d’Auguste ont commencé deux siècles de paix et de prospérité (la Pax Romana). Quand le christianisme commença à empoisonner petit à petit l’esprit romain, les bons citoyens perdirent pied au fur et à mesure que leurs têtes se remplissaient de fantômes célestes et de craintes concernant cette chambre de torture qu’est l’Enfer. Avec comme résultat l’effondrement de l’Empire et la régression de la Race Blanche vers le le chaos, la barbarie et 1000 ans de Moyen-Âge caractérisés par la pauvreté, l’ignorance et la superstition. Comme un monstre, l’Église chrétienne s’est nourrie de ces misères et a grossi et est devenue puissante.

Y a-t-il une vie après la mort selon la Créativité ?
Non, nous ne le croyons pas. Il n’y a pas la moindre preuve d’une quelconque « fantastique-vie-après-la mort-dans-le ciel »; pas plus, dieu merci, que d’une « grillade-dans-le-ciel-quand-on-meurt. »

En quoi croyez vous ?
Pour comprendre nos croyances dans toute leur portée, il faut lire et comprendre La Religion Éternelle de la Nature et La Bible de l’Homme Blanc.

Brièvement, qu’est-ce que la Créativité ?
Pour faire court, le but de notre religion est de promouvoir la Race Blanche, l’élite de la Nature, dans tout ce qui la représente.

Y a-t-il une « Règle d’Or » dans votre religion ?
R. Oui, nous avons une telle règle et elle ne correspond en rien à celle appliquée dans la philosophie judéo-chrétienne. Notre Règle d’Or peut être résumée ainsi: ce qui est bon pour la Race Blanche est la plus haute vertu; ce qui est mauvais pour la Race Blanche est le plus gros péché. Voyez la page 274 de La Religion Éternelle de la Nature.

Vous ne croyez pas à cette idée communément admise : « Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse » ?
Non, nous n’y croyons pas, tout simplement parce qu’il n’y a aucun bon sens là-dedans, comme dans beaucoup d’autres ritournelles de la Bible judéo-chrétienne. Citons quelques exemples : nous ne traitons pas nos ennemis de la même manière que nous traitons nos amis, notre relation à nos employés n’est pas la même que celle avec notre chef, notre relation à nos enfants n’est pas la même que celle à nos parents, notre relation aux membres de la Race Blanche n’est pas la même que celle avec la race noire. Nous pourrions citer ce genre d’exemples à l’infini. Nous ne suivons pas les principes chrétiens.

Existe-il un équivalent des Dix Commandements dans la Créativité ?
Nous avons les Seize Commandements qui déterminent la philosophie de base de notre foi religieuse. Cependant, notre foi et notre projet ne sont pas limités par ces 16 commandements, mais sont exposés plus complètement dans La Religion Éternelle de la Nature et La Bible de l’Homme Blanc.

Sur quels principes se basent les Seize Commandements ?
Ils sont basés sur les plus solides fondations imaginables, à savoir les Lois Éternelles de la Nature. Voyez la page 26 du Chapitre 1 de La Religion Éternelle de la Nature, nous avons listé 24 observations et conclusions concernant les Lois de la Nature. La plupart de nos croyances, de notre foi, de notre philosophie et en fait, de tout notre projet, sont basés sur ces 24 observations.

Pourquoi vous limitez-vous à la Race Blanche uniquement? Ne vous sentez-vous pas concernés par toute l’humanité ?
La Nature nous demande de prendre soin de notre propre espèce et de celle-ci uniquement. Nous ne considérons pas les races inférieures comme faisant partie de notre espèce. Il peut s’agir de sous-races provenant d’un ancêtre commun ou pas. Dans tous les cas, nous considérons la Race Blanche comme s’ étant élevée au sommet de l’échelle humaine, avec différents niveaux d’espèces sous-humaines en dessous de nous. Les nègres étant sans aucun doute, tout en bas de l’échelle, à peine au dessus des singes et des chimpanzés.

Mais ne pourriez-vous pas être plus charitable et aider les autres races à avancer, tout en promouvant dans le même temps la Race Blanche ?
La réponse à cette question piège est un « NON! » des plus catégoriques. Nous n’avons aucune intention d’aider les races inférieures à prospérer et à se multiplier, pour nous entasser sur une planète limitée.

Pourquoi pas ?
Nous revenons là encore une fois aux Lois de la Nature basiques, qui désigne à chaque espèce ou sous espèce ses ennemis naturels. Il est indubitable que les ennemis mortels de la Race Blanche sont prioritairement les juifs et ensuite seulement toutes les races inférieures avec qui nous sommes en concurrence pour se nourrir et vivre sur une planète limitée. Nous avons deux choix difficiles: (a) soit se métisser et se fondre dans les races inférieures, ce qui signifie la régression et la disparition de la Race Blanche ou bien, et c’est la voie qu’a choisi l’Église du Créateur, (b) garder notre race pure et l’aider à se répandre dans tous les endroits habitables de cette planète.

Cela n’entraînerait-il pas une confrontation voir un bain de sang dans lequel la Race Blanche pourrait être anéantie ?
Pas nécessairement. Le projet de l’Église du Créateur consiste à permettre à la Race Blanche de continuer à se répandre en contenant les races inférieures, sans nécessairement s’engager dans un conflit ouvert et tuer qui que ce soit. De cette manière, nous suivons simplement le modèle de la conquête de l’Ouest américain. Durant cette période appréciable et féconde pour la Race Blanche, nous avons continué notre avancée vers l’Ouest en colonisant les territoires habités par les Indiens, une sous-espèce humaine inférieure. Il y a certes eu quelques batailles mineures, mais pas de guerre d’extermination ouverte. Si nous n’avions pas poursuivi sur cette voie en repoussant les indiens, ce pays puissant que nous appelons Amérique n’existerait pas aujourd’hui. Voilà le véritable rêve américain que l’Église du Créateur veut étendre au monde.

Mais n’est ce pas cruel et inhumain ?
Absolument pas. Il s’agit seulement d’un choix entre un futur fait de Blancs beaux et intelligent vivants sur la planète ou submergés par un flot de races inférieures. Dans le second cas, toute beauté, toute culture et toute civilisation disparaîtraient. Plus nous aidons les races inférieures à s’étendre et se multiplier, plus nous hypothéquons nos futures générations de nourriture, d’espace et d’existence sur la planète Terre. C’est exactement ce qui est en train d’arriver en cette période de l’Histoire. Dans beaucoup de pays africains, la population blanche a été tuée ou expulsée avec l’aide des juifs et des blancs reniés. Ici en Amérique, notre gouvernement contrôlé par les Juifs promeut l’expansion et la prolifération des nègres, et rétrécit la population Blanche pour obtenir un pays presque entièrement noir ou métissé. Il est en effet étrange de voir que ces bénis oui-oui si concernés par la survie des races de couleurs n’aient pas l’air vraiment concernés pas le métissage et la destruction de la Race Blanche qui se déroule sous nos yeux.

Mais ne préconisez-vous pas l’extermination des Juifs dans votre livre « La Religion Éternelle de la Nature » ?
Nulle part dans notre livre nous ne suggérons de tuer qui que ce soit. Notre dessein consiste simplement à unifier la Race Blanche pour sa propre survie, sa protection et son expansion et son avancement. Nous courons actuellement au désastre car la Race Blanche a violé les Lois de la Nature et ne protège plus les siens; au contraire, elle a même encouragé l’expansion et la prolifération de nos ennemis, les masses colorées. En tant que Créateurs, nous demandons d’arrêter cette folie qui renforce nos ennemis. Laissons-les sur la touche et prenons soin des nôtres.

Mais cela ne signifierait-il pas le déclin, voire l’extermination des races de couleurs ?
C’est possible, oui, mais ce ne sera pas de notre responsabilité, pas plus que de notre fait. La Nature fait que chaque espèce sur la surface de la terre est engagée dans un combat pour la survie en fonction de sa capacité à rivaliser avec les autres espèces. Jamais dans le règne animal une espèce adaptée et supérieure n’a volontairement pris en charge une autre espèce inférieure. Aucune espèce sauf la Race Blanche, gangrenée par une philosophie de la bêtise. En tant que Créateurs, nous affirmons que cela est suicidaire et que nous devons radicalement changer de voie. Chacun de nous meure tôt ou tard mais nous raisonnons là en termes de survie pour notre espèce, pour notre genre. Il n’y a pas assez de terres et de nourriture pour entretenir une horde toujours plus grande de races colorées. La question est de savoir si nous voulons survivre en tant que genre ou si nous voulons la mort des générations futures, submergées par des torrents de races sous-humaines ?

Pourquoi utilisez-vous dans vos livres le terme « nègres » pour désigner les noirs plutôt qu’un terme plus respectueux comme « négros » ?
C’est un choix de mots délibéré. Comme nous le mentionnons à la page 49 de La Religion Éternelle de la Nature, nous devons arrêter de leur donner du crédit et du respect qu’ils n’ont pas acquis, ne méritent pas, et ne n’ont jamais mérité. Il est très étrange de voir ces gens scandalisés parce que les nègres ne se respectent entre eux, alors qu’ils ne voient aucun problème dans les agressions vicieuses de ces mêmes nègres contre les autres races de couleurs ou les Blancs. Ils ne lèveraient pas le petit doigt pour aider leur propre genre. Ils semblent trouver normal que les nègres se sentent solidaires de leur race, ainsi que les juifs, mais dès qu’un Blanc se montre solidaire envers sa race, il est immédiatement dénoncé y compris par ses frères de race comme étant un raciste, un bigot, un nazi et d’autres expressions rabaissantes imaginées par les juifs.

Pourquoi vous désignez-vous sur les juifs comme votre ennemi n°1 alors qu’ils représentent moins d’1% de la population mondiale ?
Il y a beaucoup de raisons valides pour laquelle les Juifs méritent une attention particulière. ( a ) La Race Juive, millénairement unie par sa religion composite est encore aujourd’hui la race la plus puissante sur terre. ( b ) Ils contrôlent non seulement les médias d’informations, les réseaux de télévision, les journaux, l’argent du monde et celui des États-Unis, mais également les gouvernements du monde, à travers leur pouvoir diffus. ( c ) En fait, ils contrôlent la plupart des centres vitaux de la puissance de notre pays et d’autres pays dans le monde. ( d ) Leur rêve millénaire est de renverser, de métisser et de détruire la Race blanche. ( e ) Ils ont en cela rencontré beaucoup de succès. Nous pouvons donc conclure qu’ils sont une menace dangereuse à la survie future de la Race Blanche.

Puisque vous affirmez ne pas vouloir tuer les juifs, que proposez-vous ?
Notre but est d’écarter les juifs du pouvoir et de les éloigner de nos pays pour les envoyer en Israël ou n’importe où ailleurs avec leur propre État (éventuellement sur l’île de Madagascar) sans qu’ils puissent voler les gens dans les pays où ils se sont installés.

Comment comptez-vous faire cela ?
En unifiant et en organisant la race Blanche grâce à la foi et à la vision de l’Église du Créateur. En prêchant et en promouvant la loyauté raciale chez nos frères de race et en leur faisant prendre conscience de leur fier et merveilleux héritage, nous pensons pouvoir réunir les forces loyales à la Race et reprendre en main notre destin et le contrôle de notre gouvernement. Une fois cela fait, nous pensons que le combat contre les juifs, les nègres et les races colorées sera quasiment gagné. Pour nous mettre sur la bonne voie, il faudrait distribuer dix millions de copies de la La Religion Éternelle de la Nature et de La Bible de l’Homme Blanc.

Hitler n’a-t-il pas essayé de faire la même chose? Et n’a-t-il pas échoué ?
Il y a 500 millions de Blancs sur la terre. Organisés et unis, ils formeraient un pouvoir incroyable qui dominerait les autres peuples du monde, dans toutes les situations et dans tous les rapports de forces. Si notre programme est similaire à celui d’Hitler, il en diffère par les leçons que nous avons apprises de ses échecs. Il y a a quelques changements significatifs : si Hitler promouvait le pangermanisme, autrement dit le peuple Allemand mit au centre de sa politique, nous dénonçons le nationalisme comme étant une barrière artificielle et une division empêchant l’unification de la Race Blanche. Au contraire, nous voulons impliquer tous les bons éléments de la Race Blanche dispersés à travers le monde pour les réunir en un bloc solide sous la bannière de la Créativité. Il y a d’autres différences significatives entre notre vision et celle d’Adolf Hitler. Pour plus de détails, voir les pages 290 à 316 de La Religion Éternelle de la Nature.

Pourquoi une organisation religieuse serait-elle un meilleur outil qu’un parti politique pour accomplir vos objectifs ?
Il y a plusieurs raisons à cela. ( a ) La Religion englobe presque tous les aspects de la vie d’une personne — l’épargne, la moralité, les coutumes, la loi, le gouvernement, l’éducation, la reproduction, et surtout, dans notre religion, la survie, l’expansion et l’avancement de notre propre race. ( b ) Un parti politique a au contraire une base plus étroite. ( c ) Au niveau individuel, on se sent moins responsable dans la politique que dans la religion. ( d ) La religion a une influence beaucoup plus profonde sur la vie. ( e ) En outre, l’Histoire montre que les religions peuvent se maintenir des milliers d’années, soit plus que toute autre organisation humaine, qu’il s’agisse de gouvernement, de nations, d’entreprises ou de partis politiques qui existe pendant quelques années puis disparaissent. Des milliers de partis politiques qui ont existé, peu ont duré plus de cinquante ans et très peu plus de cent ans. Inversement, la religion juive mosaïque tient depuis plusieurs milliers d’années et fut la clé de voûte de la survie de la race juive, sans même mentionner les conséquences horriblement destructrices concernant la vie et la mort des autres nations.

Mais l’échec d’Hitler à vaincre le communisme et les juifs ne vous décourage-t-il pas de recommencer ?
Pas du tout. Voyons le combat des juifs contre les Romains. Cela leur a prit des siècles pour infuser le poison chrétien dans l’esprit des romains, causant leur perte. Ils ont obtenu la victoire à force de persévérance et d’unité. De même, dans le combat entre Rome et Carthage, il a fallu presque un siècle de guerres et de campagnes avant qu’un vainqueur ne s’impose. Nous répétons encore que la Race Blanche, avec 500 millions de représentants, est loin d’être défaite. Si nous pouvions distribuer 10 millions de copies de La Religion Éternelle de la Nature et de La Bible de l’Homme Blanc chez les activistes raciaux, nous pourrions considérer le combat contre les juifs et les nègres comme gagné. Ce n’est pas insurmontable, ce n’est pas impossible. Nous sommes déterminés à gagner cette bataille et nous la gagnerons.

Quelle est selon vous la principale difficulté à surmonter pour gagner votre combat ?
Notre problème principal ne consiste pas à dominer les juifs, les nègres et les autres races inférieures, mais à rééduquer la façon de penser pervertie et tordue de la Race Blanche depuis des siècles. Bien que la Race Blanche soit la plus intelligente concernant les domaines de la logique, des mathématiques, des sciences, des inventions, de la médecine, et de centaines d’autres domaines créatifs et fructueux, quand nous en venons aux questions de race et de religion, elle semble être étrangement médusée comme si elle était sous l’emprise d’une drogue qui lui retourne le cerveau; et d’une certaine façon, l’esprit de l’Homme Blanc est déformé comme si il était bourré de drogues. Ce poison, c’est la propagande juive déversée sur la Race Blanche depuis des siècles. Le plus puissant de tous les poisons ayant atteint l’esprit de l’Homme Blanc est la religion chrétienne. Notre problème principal est donc de remplacer cette religion par une religion raciale saine dans l’optique de notre survie, expansion et avancement. Lorsque nous pourrons rétablir la façon de penser de l’Homme Blanc, nous pourrons considérer nos problèmes et notre combat comme résolus. En plaçant dix millions de copies de La Religion Éternelle de la Nature et de La Bible de l’Homme Blanc dans les mains de nos camarades raciaux Blancs, nous ferions une avancée majeure sur cette voie. Quelle affaire ce serait pour la Race Blanche !

Comment comptez-vous « rétablir la façon de penser de l’Homme Blanc » comme vous l’avez dit ?
C’est la partie la plus difficile de notre labeur, mais c’est tout à fait réalisable. Après tout, Adolf Hitler a bien réussi à changer la mentalité du peuple Allemand, au départ communiste, désespérée, et auto-destructrice, pour devenir ensuite d’une créativité vibrante et d’un foisonnement bénéfique ayant permis aux Allemands de reprendre confiance en leur propre peuple. Nous croyons que nous pouvons faire la même chose pour américains Blancs, en promouvant et en distribuant nos livres : La Religion Éternelle de la Nature et La Bible de l’Homme Blanc et en nous organisant au sein de l’Église du Créateur. Si les Juifs ont pu organiser l’Église chrétienne en vue de la destruction de la Race Blanche, alors la Race Blanche peut certainement s’organiser pour sa propre survie. Nous pouvons le faire et nous le ferons !

Le Créateur croit-il en Dieu ?
Cette question est aussi vague que de demander « Connaissez-vous la Quantité X ?« . Il y a des millions de versions différentes de « Dieu ». Il y a la version juive — un Dieu vengeur uniquement concerné par le bien des juifs et qui, à plusieurs reprises tue et détruit leurs ennemis. Il y a un Dieu des musulmans, Allah; il y a le Dieu « d’amour » des chrétiens. Les féministes disent que Dieu est une femme, les nègres disent qu’il est noir. Nous avons aussi cette abracadabrante Sainte Trinité — le Père, le Fils et le Saint-Fantôme, trois en un. Si dans la plupart de ces versions, Dieu prend l’apparence d’un homme, d’autres, comme l’Église de la Science Religieuse affirme que Dieu est un esprit ambiant, tout comme l’éther, et pas à l’image de l’homme. Et c’est là seulement un échantillon des millions de versions existantes. De nos jours, au sein d’une même congrégation religieuse, les opinions diffèrent largement et chacun laisse libre cours à son imagination. Mais il n’existe aucune évidence soutenant telle ou telle conviction. En vérité, personne n’a de faits avérés soutenant leurs proclamations, et le total des connaissances à propos de l’existence d’un Dieu quelconque est égal à zéro.

En tant que Créateurs, nous rejetons donc tout ce non-sens sur les anges et les démons, les dieux et toutes ces fables à dormir debout. Nous sommes revenus au réel et donc aux Lois Éternelles de la Nature, sur lesquelles l’Homme Blanc connaît beaucoup de choses.

Vous ne croyez pas non plus à la vie après la mort ?
Non. Pour parler chrétien, une vie après la mort implique le Paradis et l’Enfer. Et selon l’éthique chrétienne, l’homme est tellement immoral que 99% d’entre eux vont en Enfer. Leur « Dieu » s’apparente à un monstre hideux et qui, omniscient, a délibérément crée les hommes dans le seul but de les torturer pour ensuite les envoyer griller pour l’éternité. Quel horrible cauchemar! l’Église du Créateur libère l’Homme de ses craintes concernant l’Enfer.

Ne craignez-vous pas d’être traité d’athéiste ?
Pas du tout. Le terme « athéiste » est pour nous une remarque désobligeante. Pour les musulmans, tous ceux qui ne pratiquent pas l’islam, y compris les chrétiens, sont des chiens infidèles. Mais un chrétien n’accepterait pas d’être appelé « chien infidèle » parce qu’il ne croit pas en Mohammed. De la même façon, nous n’acceptons pas d’endosser cette appellation calomnieuse d’ « athéiste » du fait que nous ne croyons pas aux fantômes voletant dans les cieux juifs et chrétiens.

Si la Créativité ne professe pas l’existence d’un Être Suprême, ni une vie après la mort, comment pouvez-vous prétendre être une religion ?
C’est notre droit légitime. ( a ) La constitution en activité interdit à n’importe quelle autorité qu’elle soit religieuse, séculaire ou autre, de dénier à qui que ce soit le titre de religion. En bref, vos affirmations religieuses sont tout aussi valides que les affirmations des autres religions rivales. ( b ) Une des nombreuses définitions de religion du Webster (NDT : dictionnaire) est : « Une cause, un principe, un système de principes maintenus avec ardeur, dévotion, conscience et foi : une valeur tenue pour être d’ importance suprême« . Notre foi réside dans le futur de la Race Blanche et nos valeurs sont explicitées dans La Religion Éternelle de la Nature et particulièrement dans les Seize Commandements. ( c ) Il existe plusieurs religions non-théistes importantes; citons le Confucianisme, le Taoïsme, l’Hindouisme et beaucoup d’autres. Bien que celles-ci contiennent beaucoup de mysticisme et de valeurs abracadabrantes auxquels nous ne souscrivons pas, le fait est que, eux non plus ne croient pas en un Dieu, mais plutôt en des systèmes socio-éthiques exprimant certaines valeurs morales. Depuis des siècles, cela a été très justement reconnu comme étant des religions. Il y a d’autres raisons valables pour lesquelles nous nous désignons légitimement comme étant une religion mais ce qui vient d’être dit devrait suffire.

Comment définiriez-vous votre religion ?
Notre religion est profondément liée à notre race, et basée sur les Lois Éternelles de la Nature. Nous sommes donc une religion raciale et une religion naturelle.

Idolâtrez-vous la Nature ?
Nous n’idolâtrons rien ni personne. Nous croyons que l’idée même d’ « idolâtrer » est des plus humiliante. Cela signifie s’abaisser en une subjugation abjecte de la chose que l’on adore, que la chose soit imaginaire ou réelle. Durant les milliers d´ années, les gens ont bêtement adoré les chats, les vaches, le soleil, les pierres, les fantômes, et les esprits de toutes sortes. En fait, un livre affirme que 30 000 « dieux » ont été adorés avant le « Jéhovah » juif, et d’innombrables esprits par la suite. Nous croyons qu’il s’agit d’une pratique idiote enracinée dans une superstition primaire, et une réminiscence triviale du passé barbare de l’humanité.

Quel est le but de votre religion si vous n’idolâtrez personne et si vous ne croyez pas en Dieu ?
Voyez la Question No. 2. Pour une vision claire de nos objectifs, voyez La Religion Éternelle de la Nature et La Bible de l’Homme Blanc, particulièrement la chapitre 1 de ce dernier. Brièvement : nous avons les plus hautes et les plus nobles ambitions concernant le développement humain, à savoir la survie, l’expansion et l’avancement de la Race Blanche. Si nous ne plaçons pas la Race Blanche au summum de notre attention, alors quoi ? Les nègres et les singes? Les fantômes imaginaires planant dans le ciel ?

Avec la Créativité, nous avons donné un but grand et noble à la Race Blanche. Nous avons donné à la Race Blanche un programme pour son propre salut et son avancement pour le prochain million d’année. Nous avons donné à notre propre race une foi autour de laquelle tous les membres de notre race peuvent se rassembler, indépendamment de leur nationalité. Finalement, après des milliers d’années d’indécision, de division, et d’auto-destruction, la Race Blanche a une religion positive d’importance grâce à laquelle elle peut se construire un monde meilleur pour l’éternité.

Mais votre religion a-t-elle des valeurs morales ?
Très certainement. Nous avons rejeté ces vieilles valeurs absurdes consistant à dédier sa vie à quelques fantomatiques divinités du ciel. Au lieu de cela, nous nous concentrons sur la réalité, sur une meilleure vie pour nous-même et pour nos enfants. De ce que nous en savons, la Terre est le seul endroit où l’homme vit, spirituellement et physiquement. Nous considérons la Race Blanche comme la plus haute et la plus significative valeur existant sur terre, et sa survie, son expansion et son avancement comme la priorité numéro un. Par conséquent, notre Règle d’Or et notre moralité considère que ce qui est bon pour la Race Blanche est la plus haute vertu et que ce qui est mauvais pour la Race Blanche est le péché ultime. En favorisant ces valeurs morales, nous préparons aussi une race de gens plus intelligents, plus sains et plus beaux.

Puisque vous ne croyez pas en Dieu, que répondez-vous à la question : Qui a créé tout ça ?
C’est l’habituelle question-piège des Chrétiens. Il serait logique de leur demander qui a créé Dieu au commencement. Leur réponse courante est que, bien sûr, Dieu a toujours existé. C’est juste ajouter de l’inexpliqué à de l’inexpliqué. Nous pourrions également donner un argument choc en affirmant que c’est la magie de Merlin l’Enchanteur qui a tout crée. La réalité est que personne ne sait comment a débuté ce gigantesque et vaste Univers, et personne ne sait s’il y a jamais eu un début et s’il y aura jamais une fin à cet Univers. Comme personne à l’heure actuelle n’est capable de fournir une explication sur un éventuel début et fin, il ne nous revient pas de fournir une réponse. Ce n’est d’ailleurs pas d’une importance cruciale pour la survie et le bien-être de la Race Blanche. Les problèmes réels consistent à se libérer des griffes maléfiques du lobby juif et à travailler dans le sens de notre propre survie et de nos intérêts. Voyez les pages 196 et 197 de La Religion Éternelle de la Nature pour en savoir plus.

Avez-vous foi en quelque chose ?
Tout a fait.. Notre foi est explicitée dans les 508 pages de La Religion Éternelle de la Nature. Nous avons foi dans le futur de la Race Blanche et dans son triomphe final. Nous considérons ce triomphe comme notre but le plus élevé. Nous croyons en tout ce qui est justifiable et prouvé. Nous ne croyons pas au surnaturel, aux divinités ni en un monde parallèle hors de l’univers existant. Nous ne croyons pas en un monde d’esprits et de fantômes et nous ne croyons certainement pas la bible juive, écrite par une bande de scénaristes juifs et menteurs. Nous croyons qu’un esprit sceptique et curieux n’est pas un mal. Être crédule et superstitieux n’est pas une vertu.

Vous dites dans La Religion Éternelle de la Nature que vous croyez en tout ce qui est étayé par des preuves suffisantes, et pourtant vous dites ne pas croire que le Christ ait existé. N’y a-t-il plus de preuves que le Christ ait existé plutôt que Jules César par exemple ?
Pas du tout. Alors qu’il y a beaucoup de preuves substantielles concernant la vie de Jules César, on ne trouve pas la moindre preuve pour justifier l’existence du Christ au moment où il est supposé avoir vécu. Par exemple, César a laissé derrière lui beaucoup de ses propres textes, qu’on étudie aujourd’hui à l’école. Le Christ, lui, n’a rien laissé derrière lui et toutes les citations qui lui sont attribuées dans la Bible ont été écrites par les apôtres Matthieu, Marc, Luc et Jean, sans aucune preuve d’authenticité. Les auteurs Grecs, Romains ou autres ne font aucune mention du Christ ou d’un quelconque mouvement chrétien pendant le Ier siècle. Si jamais le Christ a existé, aucun des historiens, dramaturges, poètes, chroniqueurs de cette époque ne semblent avoir remarqué son existence. Il y a beaucoup de statues et de bustes en pierre de Jules César qui nous permettent de connaître sa physionomie. Au contraire, il n’existe pas le moindre élément quel qu’il soit qui nous permettrait de savoir à quoi ressemblait le Christ.

Bref, s’il y a une montagne de preuves concernant l’existence de Jules César, comme général, comme consul puis comme empereur, il n’y en a pas la moindre soutenant l’existence du Christ. Tout ce l’on sait de lui provient de personnes ayant vécu plusieurs générations après lui et promouvant ce qui allait devenir une religion importante et dominante prospérant sur les sentiments crédules et superstitieux de l’humanité. Voyez le chapitre 16 de La Religion Éternelle de la Nature pour plus de détails.

Puisque les juifs contrôlent tous les centres du pouvoir, comment comptez-vous les en écarter et rendre à l’Homme Blanc son destin ?
Nous le ferons en consolidant et en étendant l’Église du Créateur jusqu’à ce qu’elle pénètre la pensée, le cœur et l’âme des meilleurs membres de la Race Blanche. Comme nous l’avons déjà dit, notre plus grand défi consiste à corriger la façon de penser des Blancs. Nous pensons que c’est possible en promouvant un mouvement religieux dédié à la survie, l’expansion et l’avancement de la Race Blanche. Nous pensons que c’est la seule manière d’accomplir ce travail énorme. Nous pouvons le faire et nous le ferons. Pour plus de détails sur les moyens à mettre en œuvre, voyez le chapitre « La Voie de la Grandeur » de La Religion Éternelle de la Nature.

La Créativité enseigne-t-elle l’aide aux autres ?
Oui, mais nous sélectionnons avec soin ceux à qui nous apportons de l’aide, de l’amour et de l’affection. Évidemment, nous ne croyons pas que nous devrions aimer ou aider nos ennemis. Par ennemis, nous entendons les juifs et les races colorées. Nous pensons que nous devons sélectionner ceux que nous voulons aider parmi nos camarades de race blanche. L’Homme Blanc est la mesure de toutes choses, et nous voyons tout à travers les yeux de l’Homme Blanc, du point de vue de l’Homme Blanc.

La Bible n’a-t-elle pas été prouvée par les récentes découvertes scientifiques ? Le fossé entre christianisme et science ne se comble-t-il pas rapidement ?
Certainement pas. La réponse à ces deux questions est un NON! catégorique. Le fossé entre le christianisme et la science est aussi large que le Grand Canyon. Et ce fossé s’élargit d’autant plus vite que la science progresse à pas de géant. Aucun pont ne peut enjamber ce fossé. Grâce à l’astronomie et aux millions de galaxies découvertes, on ne peut que rire à l’idée de divinités planant dans le ciel. La géologie réduit à l’état de canular le soi-disant déluge et l’inondation planétaire en 2348 avant J.C. L’Histoire égyptienne réfute également l’idée d’une inondation massive. L’Histoire chronologique dément complètement la soi-disant « Histoire » que les juifs se sont inventés dans l’Ancien Testament. Malgré d’excellents livres écrits sur le sujet, ce conflit historique n’aura pas de fin. Il y a deux volumes d’un livre appelé « Une Histoire du conflit entre la Science et la Théologie chrétienne » écrit par A. D. White. Cet ouvrage n’est malheureusement plus disponible et difficile à trouver.

Que pensez-vous de la récente découverte des manuscrits de la Mer Morte ?
J’ai lu plusieurs bons livres sur les manuscrits de la Mer Morte. Il me semble que tous ces manuscrits prouvent (a) qu’il existait déjà une petite secte juive, les Esséniens,vivant près la Mer Morte. (b) Que les Esséniens enseignaient pratiquement les mêmes idées suicidaires que celles exprimées par Jésus Christ dans le Sermon sur la montagne. (c) Cela semble montrer que les soi-disant nouveaux enseignements attribués à un mythique Fils de Dieu nommé Jésus Christ n’étaient en fait pas nouveaux du tout, mais étaient déjà enseignés presque mot pour mot par les Esséniens, qui ont précédé le début de l’ère chrétienne d’au moins un siècle.

Que pensez-vous des recherches archéologiques à Jéricho ? Ne confirment-t-elles pas l’authenticité de la Bible ?
Pas du tout. Cela confirme simplement qu’il existait une ville appelée Jéricho. Et encore, les scientifiques n’en sont pas sûrs. La Bible mentionne également d’autres villes comme Rome et Jérusalem qui existent encore aujourd’hui. Cela ne confirme donc en rien les supercheries religieuses mais simplement que des villes comme Jéricho, Rome et Jérusalem existaient au moment de l’écriture de la Bible.

Quelle est selon vous la différence entre la science et le christianisme ?
La science n’est ni plus ni moins que du bon sens mit en application. Elle cherche des réponses honnêtes. La science recherche objectivement la vérité, sans se soucier de la direction que celle-ci peut prendre. En face, le christianisme tâche d’étouffer la vérité et veut forcer ses disciples à « croire » ses affirmations, quel que soit l’insulte faite à leur intelligence. La Science a énormément fait avancer l’État des connaissances de la Race Blanche. Au contraire, le christianisme a entravé le développement des savoirs et a perpétué la superstition, l’ignorance et la souffrance comme peuvent en témoigner les mille ans de Moyen-Âge.

La Race Blanche semble avoir très bien réussi à se maintenir par elle-même. Pourquoi vous sentez-vous si concerné par sa survie ?
La Race Blanche se maintenait très bien par elle-même aux XVème, XVIème, XVIIème, XVIIIème et XIXème siècles mais ce n’est plus vrai aujourd’hui. Dès les années 1920, la Race Blanche a été numériquement dépassée au niveau mondial par les races colorées avec un ratio de 2 pour 1. Aujourd’hui, seulement deux générations plus tard, l’explosion numérique des races colorées porte ce ratio à 12 pour 1. Les Nations Unies,organisation contrôlée par les juifs, prévoit allègrement que ce ratio sera porté à 49 pour 1 dans seulement une génération. Des notions élémentaires de mathématiques suffisent pour comprendre que la Race Blanche est désormais une espèce en danger, proche de l’extinction ou du métissage généralisé. Dans les deux cas, la Race Blanche disparaîtra, et avec elle toutes les bonnes choses qu’elle a produite, tels que la civilisation, la culture, l’art et tout ce qui contribue à une bonne vie. Le plus tragique et le plus ironique dans tout ça, c’est que c’est précisément la capacité de l’Homme Blanc à produire de la nourriture, de la technologie, de la médecine, qui, transféré aux sous-races, a produit cette catastrophe. Transférer ces savoirs aux races colorées leur a permi cette explosion numérique. Le but immuable de l’Église du Créateur consiste à ramener l’Homme Blanc à la raison et de lui permettre de conserver sa créativité et son ingéniosité au seul bénéfice de sa propre race.

Vous avez écrit un livre magnifique avec lequel je ne puis qu’être d’accord avec presque tous les points. Mais pourquoi tout gâcher en y parlant d’Hitler ?
Chaque jour, les Juifs déversent des montagnes de mensonges grossiers et d’injures à l’encontre Adolf Hitler, bien qu’il soit mort depuis maintenant plus de 35 ans. Chaque années, les juifs injectent des millions de dollars pour continuer à déverser leur propagande vicieuse contre Hitler. C’est bien la preuve que les juifs sont effrayé par les idées d’Hitler et par la suprématie de la Race Blanche. Les importantes contributions de ce grand chef à notre cause devaient donc s’intégrer à notre foi et être analysées et connues à leur juste titre.

La Créativité est-elle en tous points d’accord avec Adolf Hitler ?
Pas sur tout, non. Nous nous démarquons du national-socialisme sur quatre ou cinq points majeurs. Tout d’abord, nous pensons que le national-socialisme était par essence un facteur de division au sein de la Race Blanche. Nous épousons au contraire un Socialisme Racial qui réunit tous les peuples blancs du monde, sans idées pangermanistes. Voyez la page 290, chapitre 5 de La Religion Éternelle de la Nature : « L’Allemagne, Adolf Hitler et le National-Socialisme ».

Mais Hitler n’a-t-il pas tué six millions de juifs ?
Non. C’est le plus gros mensonge et le plus gros canular de tous les temps, au même niveau que le christianisme. Des recensements publiés à l’intérieur de la communauté juive montre qu’entre 1938 et 1948 leur population est passé approximativement 16 600 000 à 17 650 000, soit une augmentation de plus d’un million. Comment serait-il possible que 6000 000 d’entre-eux aient disparu durant la même période. Voyez « Le mensonge des six millions » de La Bible de l’Homme Blanc.

Pourquoi les juifs voudraient-ils mentir à ce point, si tout cela était faux ?
Ils en tirent d’énormes dividendes. Avec le monopole de la propagande médiatique, ils ont pu répandre ce mensonge au niveau planétaire quasiment sans opposition.

Quels sont ces « énormes dividendes » dont vous parlez ?
(a) Cela permet aux juifs, qui ont été les vrais instigateurs de la Seconde Guerre Mondiale, d’apparaître comme les victimes et d’engranger un courant de sympathie mondiale auprès des Gentils (goyim comme ils les appellent) crédules et confiants. (b) Profitant de cette sympathie mondiale, ils ont volé la Palestine aux arabes et ont créé l’État voyou d’Israël. (c) Ils dépouillent chaque année le peuple allemand de millions de dollars au titre des « restitutions ». C’est du chantage et du vol au profit d’Israël. (d) Ils détruisent toute opposition au projet de domination mondial juif. (e) Ces mensonges sont une mine d’or pour renforcer leur main-mise sur les peuples dans les domaines financiers, médiatiques et gouvernementaux.

Quel serait donc votre réponse face au problème juif ?
La seule solution est que les Blancs du monde s’unissent et s’organisent au niveau mondial pour reprendre le contrôle de leur propre destin. C’est le droit le plus fondamental de la Nature. Pour cela, ils doivent s’unir autour de quelque chose et ce quelque chose doit être une foi forte et profitable à laquelle les peuples Blancs puissent se rattacher. Voilà pourquoi existe la Créativité. Notre philosophie, notre foi et notre programme pour la survie, l’expansion et l’avancement de la Race Blanche sont explicités dans La Religion Éternelle de la Nature et de La Bible de l’Homme Blanc. Il est du devoir moral de chaque Homme Blanc de promouvoir, d’approfondir et de propager cette foi altière, non seulement pour lui-même mais également pour les futures générations à venir au cours du prochain million d’années. Mettons-nous au travail et accomplissons cette noble tâche.

Publicités