Constitution

Constitution de Snowbay

Pensée à partir de rien, pensée neuve et pensée unie…
Un autre Nouveau Monde…

Préambule :

L’Antarctique, au cours de l’histoire de la Terre n’a jamais été colonisé ni par l’homme ni par aucun animal du monde visible. C’est donc sur la Terre Marie Byrd, dernière terre libre au monde, véritable symbole du monde inconnu et intouchable qu’il est nécessaire de fonder un nouvel état autonome pour créer une société et une civilisation entièrement neuve.

Aucune culture, aucune tradition, aucune religion, aucune société, aucun état ni aucun lobby n’exercera la moindre influence sur un territoire resté aussi préservé depuis la naissance de la Terre. Ce ne donc être que le lieu tout désigné pour une civilisation à la peau neuve. Entièrement  neuve implique une civilisation sans base, sans fondations ni sous-sol. Aucune société et aucune tradition signifie donc également aucune couleur, qu’elle soit raciale, politique ou religieuse. Le monde entier peut entrer sur ce territoire pour autant qu’il n’emporte pour seul bagage son idée d’une société apaisée, et reparte plein d’une humanité reconstruite, certain tel un alchimiste, d’avoir accompli son Grand Œuvre et sa tâche sur terre.

Une société neuve neuve implique également un oubli général de tout ce qui constitue les bases de la justice mondiale actuelle. A Snowbay, on ne connait l’horreur du viol ou du vol. Ici on n’a pris conscience du Mal qu’incarne négationnisme et le crime contre l’humanité, on ne sait pas que la pédophilie où le nazisme sont des choses horribles. Notre but n’est bien sur pas de cimenter les bases d’un refuge mondial pour terroristes, voleurs, psychopathes en tout genres. mais bien de rayer toute référence aux philosophie occidentales, moyen orientales, asiatiques. Cela pour transformer l’homme en profondeur, changer sa structure pour dépasser la bipolarité ancrée du monde : Bien/Mal ; Beau/Laid ; Visible/Invisible ; Retard/Avance ; Juste/Injuste etc… Cette logique ne permet pas à l’homme de progresser efficacement vers son but.

Snowbay ne se coupera pas pour autant du reste du monde, qui dit structure différente ne dit pas forcément refus des erreurs et des acquis, notamment scientifiques du monde.

Mais pour des informations complémentaires, référerons-nous à un texte fondateur, le Matin des Magiciens.



Le but de Snowbay est alors de créer un Homme Nouveau. Cela implique les travaux suivants :

  1. Nouvelle langue et nouvelle écriture
  2. Nouveau mode de pensée
  3. Nouveau système économique (l’argent n’aura cours qu’entre Snowbay et l’éxtérieur, et non de Snowbay à Snowbay)
  4. Religion libre (Aucun lieu de culte spécifique ne sera construit hors de zone bien délimité)
  5. Nouvelle philosophie scientifique, le progrès étant notre allié
  6. Valoriser notre territoire à l’étranger.


Cette constitution est le seule et unique texte législatif de ce pays. Il est impossible de supprimer ou de rajouter une Acceptation à la constitution. Si la modification de la constitution s’avère nécéssaire alors le seul procédé sera de supprimer une loi pour en créer une autre, le nombre de Acceptations ne devant pas être supérieur à cinq. Modifier le Préambule exige l’accord de la majorité des citoyens.

  • Acceptation Première


Chaque être humain dispose de tous les droits sur son propre corps et sa propre conscience.

Aucune modification génétique sur l’être humain de quelque sorte qu’elle soit ne sera donc tolérée sur le territoire Snowbaien.

Le but de l’état Snowbaien est d’arriver par un moyen quelconque à la réalisation d’une humanité nouvelle.


  • Acceptation Deuxième

L’état Snowbaien n’acceptera sur son territoires et ses résidents aucune sorte d’influence et de pressions extérieures, et ceci en vertu du respect de l’Acceptation Première.

  • Acceptation Troisième

Le gouvernement Snowbaien sera constitué de cinq membres fondateurs. Il prendra les décisions dans le respect et le but de promotion de l’ordre nouveau pour l’homme nouveau.

Si un des membres fondateurs disparait, un nouveau membre serait immédiatement nommé à par une décision unanime des membres restants.

Les décisions de justice seront rendues par un vote de tous les citoyens et feront jurisprudence. Nul avocat ne sera toléré.

  • Acceptation Quatrième

Toutes les décisions nécessaires au bon fonctionnement de l’État feront jurisprudence sur tout le territoire.

Aucune jurisprudence ne sera mise sous écrit mais devront faire partie de l’imaginaire collectif, à l’exeption près des décisions d’arbitrage de conflits entre citoyens définies à l’Acceptation Troisième.

  • Acceptation Cinquième

La dernière acceptation, et la seule Loi, sera Fais ce que tu veux, dans le respect de la dignité des autres hommes et le respect des quatre acceptations précédentes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s