Entretien avec le Révérend Devalez

1°) Bonjour Révérend Devalez, pouvez-vous commencer par expliquer ce qu’est la Créativité pour vous ?
    Comme le dit la Cinquième Croyance Fondamentale de la Créativité (telle qu’elle apparaît aussi bien dans le Credo du Créateur, le Petit Livre Blanc ou les écrits de notre Fondateur, Ben Klassen) : la Créativité est la seule et unique, véritable et révolutionnaire religion raciale Blanche et le seul salut pour la Race Blanche.
    On ne peut vraiment définir la Créativité si l’on n’a pas lu les ouvrages principaux de Ben Klassen que sont La Religion Éternelle de la Nature et La Bible de l’Homme Blanc, qui définissent en plusieurs centaines de pages ce qu’est la Créativité. Mais, pour simplifier, en plus de renvoyer aux Cinq Croyances Fondamentales de la Créativité et au Petit Livre Blanc, je me contenterais de citer ce que Ben Klassen voulait créer pour l’Homme Blanc, « un esprit sain, dans un corps sain, dans une société saine, dans un environnement sain ». Si l’on est d’accord avec cela et que c’est vers cela que l’on aspire, alors on est un Créateur !
 
2°) Quel est votre parcours militant et comment êtes-vous devenu Créateur ? Quel est votre rang et votre rôle au sein de l’Église du Créateur ?
    Je suis devenu politiquement actif à partir d’octobre 7 AC (1980), tout d’abord au sein des Faisceaux Nationalistes Européens (ex-FANE), puis de différents autres groupes dont le but principal est ou était la survie de la Race Blanche. Je me suis directement occupé de plusieurs projets (aide aux prisonniers et survivalisme, notamment) qui m’ont permis d’entrer en contact avec des individus et des groupes dans le monde entier, dont l’Église du Créateur à l’époque de Ben Klassen, avec qui j’étais en contact en 17 ou 18 AC (1990-91) par l’intermédiaire de Ron MacVan, alors numéro 2 de l’Église. Puis j’ai perdu le contact avec eux suite à mon exil forcé à l’étranger, Ben Klassen est mort en 20 AC (1993), un an après le départ de Ron MacVan et l’Église est entrée en hibernation pendant trois ans. Puis, en 26 AC, alors que je discutais de la misère spirituelle qui était la règle pour la majorité de la jeunesse Blanche avec mon ami Richard Scutari, Brüder Schweigen et Gothi de l’Asatru/Odinisme, il m’avait recommandé deux églises américaines qui proposaient une révolution spirituelle sans revenir aux anciennes croyances de nos pères, dépassées : l’une d’elles était l’Église Mondiale du Créateur, que Matt Hale dirigeait depuis 23 AC (1996), et qui se voulait la continuité de l’Église du Créateur, n’ayant changé de nom que pour éviter de devoir payer des taxes dues par cette dernière du temps de Ben Klassen et après son décès. J’ai dont contacté le Pontifex Maximus Matt Hale et ai adhéré à l’Église après m’être assuré qu’elle était bien ce qu’elle prétendait être, c’est-à-dire le seul salut pour la Race Blanche.
    Je suis Ministre Ordonné (Révérend) de l’Église et membre du dernier Comité des Gardiens de la Foi en activité avant l’incarcération du PM Hale, qui m’avait fait l’honneur de m’y nommer avec onze autres Révérends de l’Église, comme Ben Klassen l’avait demandé avant de passer la main à la tête de l’Église moins d’une décennie plus tôt.
 
3°) Comment fait-on pour passer du KKK à l’Église du Créateur ? Les deux idéologies assez éloignées.
    Mais les buts sont les mêmes : la préservation de la Race Blanche à l’échelle mondiale. Comme le reconnaissent la plupart des Klansmen, « Notre Race est notre Religion » et certains d’entre eux utilisent même notre RAHOWA comme cri de ralliement !
 
4°) Pouvez-vous raconter votre visite des États-Unis et votre rencontre avec Matt Hale ?
    J’avais passé par écrit l’Examen du Ministre Ordonné (Révérend) de l’Église, mais le PM Hale avait demandé à me rencontrer personnellement afin que nous puissions directement discuter de la situation en France et de ce que l’Église pouvait y apporter en limitant les risques d’interception. Je me suis donc rendu à East Peoria, où se trouvait le siège mondial de l’Église et j’ai passé une dizaine de jours là-bas à discuter avec Matt Hale et d’autres Créateurs américains de l’avenir de notre Église dans le monde, ainsi que de l’état de celui-ci. Rien ne remplace un contact personnel, quand il est possible, pour « sonder le cœur et les reins », comme disaient nos ancêtres, de son ou ses interlocuteurs !
    Pendant ce séjour, le PM Hale a revu avec moi mes réponses à l’Examen et m’a ordonné Ministre Ordonné de l’Église du Créateur. Et il m’a ramené ensuite à Chicago, d’où je prenais l’avion pour la France. Encore une occasion de discuter sans oreilles indiscrètes, car le Mid-West, c’est vraiment monotone !
 
5°) Comment avez-vous introduit l’Église du Créateur en France ? Quels étaient vos objectifs prioritaires à l’époque ?
   Les Créateurs américains disposaient déjà d’un site Internet en français, hébergé à l’époque sur le serveur de Front14, je n’ai eu donc qu’à publier deux lettres d’information et à sortir un bulletin d’information mensuel sur Internet.
    Les objectifs étaient simples : faire connaître l’Église et notre Credo, dont pratiquement personne n’avait entendu parler à l’époque. Ainsi que traduire autant de notre littérature que possible : il existe des versions sur papier en français du Manuel du Créateur et du Festum Album  et une version électronique du Petit Livre Blanc. La Bible de l’Homme Blanc était aussi en cours de traduction (à l’ancienne, car les versions en ligne traduites par BabelFish ou Google Translator sont lamentables).

6°) Concernant Matt Hale, pouvez-vous détailler l’affaire et les charges à son encontre ?
    C’est assez compliqué, mais il suffit de savoir que juste après l’affaire Ben Smith, le FBI d’abord et ensuite la Homeland Security avaient juré d’avoir la peau de Matt Hale, surtout après qu’il n’ait pas ajouté sa voix au concert des lamentations suite au 911 (il avait déclaré que l’Amérique l’avait bien cherché). Ils ont donc infiltré un « indicateur » à eux (payé 50 000 $ par an) et pendant plus de cinq ans, Tony Evola (c’était son pseudo) n’a eu qu’une mission : être admis dans le cercle rapproché des amis de Matt Hale (ce qu’il a réussi, puisqu’il a fini chef de sa sécurité) et le faire tomber en le mouillant dans une affaire de niveau fédéral.
    Cette affaire, c’était le dossier TE-TA-MA concernant le nom de notre Église, revendiqué par les deux entités, mais déposé à la fin des années 80 par la première, sans que personne ne le sache vraiment. Une juge fédérale, Joan Lefkow, après avoir statué en faveur de l’Église Mondiale du Créateur, avait ensuite inversé son jugement après que TE-TA-MA, soutenu par les avocats de l’ADL of the B’nai B’rith, ait gagné en appel. Pendant deux ans, portant un micro caché lors de chacune de leurs entrevues, Tony Evola a incité Matt Hale à prendre des « mesures extrêmes » envers Joan Lefkow, ce que le PM avait toujours refusé, car un juge fédéral, ça se remplace et que cela ne changerait rien au problème. Et ce n’est que lors d’une de leurs dernières entrevues, quand Evola a dit qu’il avait déjà mis « des gens » sur l’affaire que Matt Hale lui a répondu de « faire ce qu’il voulait ». Ce qui lui a valu d’être arrêté en janvier 30 AC (2003), d’être condamné à 40 ans de pénitencier fédéral et de se trouver depuis lors dans l’unité ADMAX du pénitencier fédéral de Florence, Colorado, « l’Alcatraz des Rocheuses ». Et 40 ans aux États-Unis, c’est 40 ans.
 
7°) À quel moment avez-vous appris l’arrestation de Matt Hale ? Était-ce prévisible ou une surprise ? Quelles ont été les réactions en France et dans le monde ?
    Presque le jour-même, car j’avais des contacts quotidiens avec les autres membres du GFC (Guardians of the Faith Committee). Matt Hale a été arrêté au tribunal de Chicago alors qu’il se rendait justement à une convocation de Joan Lefkow. Au début, nous avons cru que c’était simplement dû à l’affaire TE-TA-MA, donc pas trop grave. Puis, lors de sa première comparaison devant un juge chargé de statuer sur son sort, Tony Evola a été identifié comme un agent fédéral et là, c’était beaucoup plus grave.
    Vint ensuite le procès, avec un avocat de la défense pourtant renommé mais dépassé par les enjeux, plus deux ou trois témoins choisis par l’accusation pour présenter l’Église comme une sorte de syndicat du crime aux ordres de Matt Hale. Comme le choix des jurés par l’avocat de la défense n’avait en plus pas été très judicieux, Matt Hale a été reconnu coupable par 5 jurés sur 9 et a donc pris le maximum.
    Que le JOG s’en prenne au Pontifex Maximus, c’était prévisible, car c’était à une époque où la Homeland Security essayait de faire tomber tous les chefs de la résistance Blanche (David Duke a été condamné et emprisonné la même année que Matt Hale, et quelques années plus tard Ed Steele, qui y est mort). Mais il est dommage que les Créateurs n’aient pas su réagir à l’arrestation et à la condamnation de Matt Hale autrement qu’en le critiquant et en se tirant dans les pattes les uns les autres. On voudrait y voir la main du FBI ou de la HMS que les choses ne se seraient pas passées autrement…
 
8°) Comment a évolué l’Église du Créateur depuis cette arrestation ? Quel est votre ressenti sur ce qui s’est passé dans l’Église depuis ?
    Voir plus haut. Au lieu de serrer les rangs et de rester unis derrière Matt Hale, pas mal de Créateurs ont soit voulu voler de leurs propres ailes et devenir calife à la place du calife, soit n’ont pas été capables d’assumer la perte de notre dirigeant historique. Beaucoup ont adopté un profil bas, mais encore plus ont été dégoûtés par les magouilles et les trahisons qui ont suivi et sont allés voir ailleurs si l’air y était moins vicié. Je sais cependant qu’ils sont restés des Créateurs, au moins dans leur cœur et leur âme, telle qu’elle est définie par Ben Klassen.

9°) Parlez-nous de l’état d’esprit actuel de Matt Hale et de ses derniers livres ?
    Matt Hale, avec qui je suis toujours en contact, a gardé un esprit combatif qui devrait faire honte à pas mal de gens. Bien qu’il soit en isolement depuis 13 ans dans la prison fédérale la mieux gardée des Etats-Unis, où il se retrouve avec tous les accusés encore vivants du 911, les chefs des gangs de rue et du crime organisé – l’ADMAX regroupant les 400 à 500 détenus considérés comme les plus dangereux des États-Unis (https://fr.wikipedia.org/wiki/ADX_Florence) -, il se bat encore bec et ongles contre le JOG, notamment pour faire reconnaître son statut de prisonnier politique et avoir accès à un régime alimentaire en accord avec Une Vie Saine, le livre co-écrit par Ben Klassen et qui est la base de l’hygiène de vie des Créateurs.
    Il vient également de publier deux ouvrages, Mettons Fin à l’Esclavage des Blancs (Ending White Slavery) et le Manifeste du Loyaliste Racial (Racial Loyalist Manifesto), tous deux disponibles en anglais chez Amazon en format papier ou Kindle. A commander et lire pour le soutenir dans son combat contre l’administration pénitentiaire et le JOG.
 
10°) Quels sont vos projets concernant la Créativité ?
    Faire admettre que Matt Hale est et reste notre Pontifex Maximus tant qu’il se trouve dans les geôles du Système (ce n’est pas au JOG de nous dicter qui doit être notre dirigeant et quand il doit être désigné), remettre en place un GFC regroupant 12 Ministres Ordonnés provenant de pays où l’Église est encore présente (et non plus une structure fantôme sans identité et sans but), désigner un Hasta Primus chargé de l’administration de l’Église et si possible basé dans un pays où existe encore une véritable liberté d’expression et de pensée, donc pas en Europe.
    Mais pour cela, il faut que les Créateurs mettent leur ego et leur hubris de côté et acceptent de remettre tout à plat, ce qui n’est pas gagné.
 
11°)  Voyez-vous des signes d’espoirs pour la Race Blanche en France ou en Europe ?

    Bien sûr, sinon je ne répondrais pas à cette interview et serais planqué dans un bunker au fin fond des Appalaches ! Tant qu’il restera une goutte de sang dans un Blanc persuadé que sa Race est le Chef d’Œuvre de la Nature, il y aura de l’espoir ! Reste à en persuader aussi un maximum de nos Frères et Sœurs de Race…

A Meeting with Reverend Cambeul of the Creativity Alliance

[version française ici]

1) Hello Reverend, can you speak a little about yourself and your life in Australia?

I was born in Adelaide, South Australia in 1969. For a number of years I served with the Australian Regular Army, leaving the army to work in warehousing logistics and IT industries. A White Racial Loyalist and staunch atheist all my life, I joined the World Church of the Creator in 2000 CE, and was one of the founders of the Creativity Alliance in 2003. Elected as Pontifex Maximus in 2010, I currently serve the Church as the PM for the Creativity Alliance and as National Coordinator for the Church of Creativity Australia. I am the fifth Pontifex Maximus to serve the Church since its founding in 1973 by Ben Klassen.

2) How did you became a Creator?

Back in the mid 90’s I came to the conclusion that atheism cannot beat the overwhelming grip of Christianity on the White Man’s mind, so I came to the conclusion that we needed a Racial Religion that could successfully compete with and eventually replace Christianity. I set about the project by studying religions comparative to Christianity and began to compile information from library books in order to create my own religion. It was shortly after beginning this project that I was watching a documentary on Ernst Zundel in Canada. In the video was a group of Canadian Creators from the Church of the Creator Toronto. I was impressed by the text on their cloth badges saying MOBILIZE NATURE’S FINEST and the design of the Church Emblem. http://creativityalliance.com/forum/index.php?action=gallery;sa=view;id=1247 I now wear the same on the right arm of one of my jackets.

In 1997, I first gained access to the internet, searched and found the Zundel Site, quickly followed by a now defunct site called the Alpha Site and Stormfront. Having only intermittent access to the internet, rather than reading pages, I saved them to diskette, took them home and reconstructed them so I could read them on my home computer. I read everything I could find relating to my efforts to SAVE THE WHITE RACE and slowly began to learn about other groups, including the White Man’s Religion, Creativity.

In 2000, I gained permanent access to the internet and set about creating my own website. My efforts were successful enough to gain the attention of The Official Johnny Rebel Website and several others, including several Creators based in New York and Australia. Reading through my texts, they understood that I trying to repeat what Ben Klassen had already done with Creativity and they invited me to join the World Church of the Creator. By that stage I was well aware of Creativity and everything it stood for, and so I quickly joined the World Church of the Creator, discarding any ambitions for my own White Racial Religion in favour of the One and Only Salvation for the White Race, Creativity.

3) One of the first things people asking me when I speak about Creativty is : why there is two Churches? So can you explain how the Creativity Alliance was born and why ?

There is only one Church: The Church of Creativity united under the leadership of the Creativity Alliance.

There is another group, but they are not a religious group. They are a gang of skinheads that attempted to turn Creativity into what they called “a prison gang on the street.” They banned use of the word “Church” and proceeded to bully all Creators that did not fall into their new agenda. Many good Creators were pushed out of the World Church of the Creator, and eventually the constant threats of violence and murder were to much even for me and I left. Being one of the last to leave, and being extremely vocal in my opposition to Creativity becoming a uniquely skinhead gang, I had made a lot of contacts with good Creators within the World Church of the Creator. The World Church of the Creator was dead and other Creators around the world were beginning to form their own separate groups.  I was asked to return to Creativity and take charge of one such group, which quickly aligned with another group and another …. That is how the Creativity Alliance was born.

4) From Europe, Australia is mainly see as a « preserved America ». Is this country really so protected? What about White demographics? Minorities demographics?

I cannot say myself what European visitors think of Australia, but Niggers from the US consider Australia to be like 1950’s USA. A smaller population – Australia has approximately 23 million while the US has approximately 350 million for a land mass of comparative size – less niggers and other non-Whites, a more relaxed lifestyle, American media dominating … it all contributes to the idea that Australia is a kind of “preserved America.” Racially aware White Australians see niggers – such of Lawrence Fishburn of the Matrix movies – as nothing more than racists that dislike the lack of non-Whites. The truth is, Australia is roughly fifty percent non-White and Hollywood acolytes do not visit mud/non-White ghettos. Due to enforced Multi-CULTuralism and rapid non-White immigration, Australian cities each contain their mud ghettos where White Australians are no longer welcome.

5) In France, some far-right activists saw Tony Abbott as the one who say « No Way » to illegal immigration. Is it the truth? What about the new Prime Minister?

Former Prime Minister Tony Abbott did put a stop to illegal aliens arriving by fishing boat from Indonesia; but he increased the amount of so-called refugees accepted into Australia each year. His last act was to accept twelve thousand Syrians into Australia – that is thousands more than HNIC (Head Nigger In Charge) Obama allowed into the United States. The new prime minister of Australia is expected to be worse than Abbott. See http://creativityalliance.com/australias-new-prime-minister-malcolm-turnbull-more-jew-than-any-hebe/

6) Talk about the specific case of Aborigines. What kind of problems do they pose ? Are they politically organised or some leftists defend their rights for them, just like Romanis in Europe ?

Australian Aboriginies – Abos as we call them when we are being polite, are – according to anthropologists – the most primitive species of human remaining on this planet. Living amongst them, I can attest that they make the African niggers appear super intelligent by comparison. The constant claim is that White people are responsible for their fabled near genocide. The truth is that there are more Abos alive today than there were when the first White colonists arrived in 1788. Abos own most of the land in Australia and Whites are limited to a thin border of the East Coast of Australia and numerous cities and town dotted around the rest of the coast along with a few inland cities and towns. By law, Whites are not permitted on Abo land. Abos are politically organised and well funded by Marxist and Jewish supremacist groups. They receive free medical treatment, free legal representation, guaranteed public housing and the right to earn welfare while they are working. Australians are often wont admit it because they are frightened of being denounced as “racists” but many of them are scared of taking public transport in case Abos show up and turn violent. Often when Abos commit racially motivated violent acts against White Australians and tourists, the police will refuse to investigate the matter. Even if an Abo is caught committing a criminal act, the judiciary will see to it that all charges are dropped and the Abo is set free. The reasoning is that all White people are racist and to put an Abo in prison is racist. And yet, with such leniency and such a small population – about four percent – Abos are still the majority in Australia’s prisons. The United Nations has declared the majority Abo prison population to be a racist act.

7) As every French, my dream would be to live in New-Zealand. What is the situation there?

You do not want to live in New Zealand. It’s a tiny little island nation that is overrun by niggers of Hawaiian origin known as Maoris. White New Zealanders like to refer to themselves by the Maori term Pakeha (pronounced Pack-ee-ah). White New Zealanders believe it shows that they are Multi-CULTural. What they don’t know is that Pakeha translates into English as White Faced Pig. Being the so-called Indigenous inhabitants of New Zealand, the Maori – who arrived in New Zealand as an invading and colonising force, raping, murdering and cannibalising the actual indigenous population of New Zealand approximately two hundred years before the arrival of the first White colonists – the Maori dominate politics and have their own black political party. All other facets of public life are also dominated by the Maori who demand that any White person who does not successfully complete a course on Maori culture is not allowed to be employed in the public sector. And like Australia, Maoris have claimed parts of New Zealand to be their own, where White New Zealanders are not permitted entry. Black supremacist criminal gangs are everywhere. It has been hypothesised in literature that if the United Nations was to order White people to abandon the non-European nations that they colonised and built, then New Zealand would be the first on the list, and the meek White New Zealanders would leave. The best thing a Frenchman could ever do regarding New Zealand, would be to bomb it into the ocean.

8) What do you think of Matt Hale? Are you in contact with him?

I have not been in contact with Matt Hale for about five years now. I and our Church Leaders in the Guardians of the Faith Committee had a disagreement with Matt regarding Church Policy and we went our separate ways. Some Church Members do maintain their personal correspondence with Matt, but not in any way that officially represents our Church. Be that as it may, what the JOG are doing to Matt is absolutely horrendous! They are using him to set an example to White Racial Loyalists that political dissention is not to be permitted unless it is politically correct.

Prior to Matt’s conviction and sentencing of forty years in a federal prison, a Jewish businessman hired two people to murder a judge that had made a decision contrary to his Semitic wishes. The Jew did pay the people and the assassins did fire shots into the judge’s home in a drive-by. The authorities never found the hired assassins, but the Jew was sentenced to a maximum of five years in prison. The Jew of course maintains a higher standing on the Ladder of Political Correctness, and therefore it is anti-Semitic to regard a Jew – any Jew – as a domestic terrorist. Matt is a White Man like any Creator and is opposed to all forms of Semitic Supremacism. That is the crime for which he is currently in prison. The five years for allegedly – according to a paid FBI informant with no actual evidence for any crime other than the informant’s own word – attempting to arrange the murder of a judge, is a prison sentence that should have been completed many years ago.

Regarding other Creators that can be considered Prisoners of War (P.O.W.’s), I do maintain regular contact with Reverend Joel Dufresne and Reverend Doctor Joe Esposito http://rahowadirectory.com/esposito Reverend Dr Joe is the longest serving Creator in our history, having joined the Church in 1974. He was a personal friend of Ben Klassen’s as well as practically every Creator you can read about in Ben Klassen’s two autobiographies.

9) I suppose you are aware about Craig Cobb’s project to take the legal power in a small town. Is it something possible in Australia ?

I am well aware of Reverend Craig Cobb’s attempts to democratically take the reigns of power in a small town. All I can say is that he went about it the wrong way; but good on him for making the effort and doing what he knew to be right for the White Race. And yes, it is something possible in Australia. There are many abandoned mining and other towns in Australia that are being held onto by companies in the hope that someone will buy the entire community. We are not talking about ramshackle ghost towns. We are talking about well preserved complete towns with absolutely no inhabitants, just waiting for someone with the money and the will to build that White Racial Community that is so sorely needed.

10) In your opinions, what are the first steps for a young man/woman to re-white himself ?

For a White Man or Woman of ANY age to re-align themselves as a White Racial Loyalist, the First Step is to Get With Creativity! Read, understand and embrace the Sixteen Commandments of Creativity. If they cannot do that, then they are lost. They may as well pull their head out of the sand and place it into a noose and save us White Racial Loyalists the trouble come the Day of the Rope.

11) Thank you for taking the time to answer to my questions. Do you have something you want to say especially to French people ?

Thank you Brother M. for the opportunity to address the many loyal White Racial Loyalists of France.

My message for French White Racial Loyalists is to stay away from Liberal and Populist political parties! Liberals may be advocating the rights of freedom of speech, but only if and when speech firmly fits within the narrow definition of the Politically Correct. As for the Populist faux Nationalist political parties, they have all chosen to bow to the Jew and raise the Israeli flag. Their raison d’etre is not to protect the sovereignty of the Nation and People of France. Their job is to obey the genocidal dictates of Israel and the New World Order, and to keep political dissenters, White Racial Loyalists corralled and branded like cattle; in Hebrew, that word is Goyim.You are living and losing the Racial Holy War with your mass support of Populist faux Nationalist parties. Get with the winners: Get With Creativity! Creativity is the Only Salvation for France, for all of Europe, for the future of civilisation and for the White Race … And together we will win This Racial Holy War. RaHoWa!

Rencontre avec le Révérend Cambreul de la Creativity Alliance

[English version here]

Bonjour Reverend, pouvez-vous nous parler de vous et de votre vie en Australie?

Je suis né à Adélaïde, État d’Australie-Méridionale, en 1969. J’ai servi plusieurs années dans l’armée australienne avant de travailler dans la logistique et l’informatique. Depuis toujours, j’ai été un Loyaliste Racial et un fervent athéiste. En 2000, j’ai rejoins l’Église Mondiale du Créateur (World Church of the Creator, WCOTC) et j’ai été l’un des fondateurs de la Creativity Alliance. En 2010, j’ai été élu Pontifex Maximus de cette organisation et je suis aussi le coordinateur national pour l’Australie. Je suis le cinquième Pontifex Maximus de l’Église depuis sa création par Ben Klassen en 1973.

Comment êtes-vous devenu un Créateur?

Dans les années 90, j’ai compris que l’athéisme seul ne pourrait jamais vaincre l’emprise écrasante du Christianisme sur l’Esprit de l’Homme blanc. J’en suis donc arrivé à la conclusion que nous avions besoin d’une religion raciale capable de remplacer le christianisme. J’ai commencé à étudier certains livres dans l’optique de créer ma propre religion. Peu après, un documentaire sur Ernst Zundel m’a appris l’existence de membres à Toronto de l’Église de la Créativité. J’ai été impressionné par leurs badges représentant l’emblème de l’Église portant le message « MOBILIZE NATURE’S FINEST » (Mobiliser l’élite de la Nature). Je porte aujourd’hui le même sur ma veste.

MOBILIZE NATURE’S FINEST

En 1997, je surfais sur le site de Zundel, Alpha et Stormfront. J’y ai beaucoup appris. En 2000, mon site web a attiré l’attention du site Johnny Rebel et de quelques Créateurs de New-York et d’Australie. J’ai alors compris que je suivais le même cheminement que Ben Klassen et l’on m’a invité à rejoindre l’Église Mondiale du Créateur, ce que j’ai fait en abandonnant l’idée de créer ma propre religion pour embrasser la Créativité.

Une des premières choses que l’on me demande lorsque je parle de la Créativité est : pourquoi existe-t-il deux églises? Pouvez-vous expliquer comment est née la Creativity Alliance et pourquoi ?

Il n’y a qu’une seule Église de la Créativité dirigée par la Creativity Alliance.

Il y a bien un autre groupe mais il ne s’agit pas d’un groupe religieux. Il s’agit d’un groupe de skinheads qui ont essayé de transformer notre Église en gang de rue violent. ils n’utilisent pas le mot « Église » et se définissent seulement comme des « Créateurs ». Ils ont poussé les bons éléments à quitter la WCOTC, et c’est ce que j’ai moi-même finalement fait. J’ai été très virulent dans mon opposition à voir la WCOTC transformé en gang de skinheads, et j’ai donc attiré à moi les meilleurs éléments de l’Église qui refusaient également cette transformation. Des groupes locaux du monde entier se sont réunis pour finalement créer la Creativity Alliance.

D’Europe, l’Australie apparaît comme une « Amérique préservée » Ce pays est-il vraiment protégé? Qu’en est-il de la démographie des Blancs et des sous-races ?

Je ne sais pas ce que les Européens pensent de l’Australie, mais les afro-américains considèrent l’Australie comme les États-Unis des années 50. Pour une surface à peu près équivalente, l’Australie est beaucoup moins peuplée que les États-Unis – 23 millions contre 350 millions. Moins de nègres et de non-blancs, une vie plus calme, les médias américains dominants, tout donne l’impression que l’Australie est une « Amérique préservée ». Les nègres considèrent les blancs comme  trop majoritaires et veulent noyer l’Australie sous des torrents d’immigrés. En vérité, il y a déjà 50% de non-blancs en Australie, une chose que les amis d’Hollywood ne voient pas. Du fait de la rapide colonisation migratoire, chaque grande ville australienne à déjà ses ghettos où les blancs ne sont plus les bienvenus.

En France, certains activistes ont vus en Tony Abott celui qui a osé dire « No Way » aux immigrés clandestins. Est-ce la vérité ? Qu’en est-il du nouveau Premier Ministre ?

L’ancien Premier Ministre Tony Abott a mis un terme à l’arrivée de bateau de clandestins en provenance d’Indonésie, mais dans le temps, il a accru le nombre de soi-disant réfugiés acceptés annuellement  en Australie. Avant de quitter son poste, il a accepté l’arrivé de 12 000 syriens en Australie.  C’est un chiffre supérieur de plusieurs milliers à ce qu’a accepté Obama, le négro aux commandes des États-Unis. Le nouveau Premier Ministre, juif, sera probablement pire.

Parlons du cas spécifique des Aborigènes. Quel sorte de problèmes posent-ils ? Sont-ils organisés politiquement ou quelques gauchistes s’occupent de défendre leurs droits pour eux comme nos Roms en Europe ?

Les Abos, comme nous les appelons lorsque nous voulons être polis, sont – selon les anthropologues – les êtres humains les plus primitifs de la planète. J’en suis entouré chez moi, et je peux dire avec certitude qu’ils feraient passer les nègres africains pour des génies en comparaison. On dit continuellement cette fable comme quoi les blancs seraient responsables de leur quasi-extinction. En réalité, il y a plus d’Abos aujourd’hui que lors de l’arrivée des premiers colons Blancs, en 1788. Ils possèdent la majorité des terres à l’intérieur du pays, les Blancs étant cantonnés sur la Côte Est australienne, quelques autres villes sur la côte et de villes de l’intérieur du pays. De plus la loi interdit aux Blancs de pénétrer sur les territoires Abos. Politiquement, ils sont organisés et financés par les marxistes et les groupes d’influences juifs. Ils reçoivent gratuitement l’aide médicale, la représentation légale, les logements et l’aide sociale. Les australiens se taisent car ils craignent d’être dénoncés comme des « racistes », mais ils ont peur de prendre ne serait-ce que les transports en commun de peur de tomber sur une bande d’Abos violents. Même en cas de violences racistes contre des Australiens blancs ou des touristes, la police refuse de mener une enquête. L’Abo criminel est souvent laissé libre et les charges abandonnées. Le raisonnement est le suivant : le Blanc est un raciste et mettre un Abo en prison est un acte discriminatoire. Et malgré la clémence de la justice et leur faible pourcentage dans la population totale (environ 4 %), ils constituent quand même le groupe ethnique majoritaire dans les prisons. Les Nations-Unies critiquent le fait que la majorité des prisonniers soient Abos.

Comme (presque) tous les français, un de mes rêves serait de vivre en Nouvelle-Zélande. Quelle est la situation là-bas ?

Oh, non, vous ne voudriez pas vivre en Nouvelle-Zélande. C’est une petite nation insulaire dominée par les Maoris, des nègres d’origine hawaïenne. Les Néo-Zélandais Blancs aiment à s’appeler eux-mêmes, par amour du multiculturalisme, des Pakeha (prononcé Pack-ee-ah), un terme d’origine maori. Mais ils ignorent que ce terme se traduit Tête-de-porc-blanc. Les maoris, soi-disant indigènes, sont eux-mêmes arrivés en colons 200 ans avant les blancs et ont massacré la véritable population indigène. Ils ont leur propre parti politique qui domine la vie politique néo-zélandaise et exige des blancs un apprentissage de la culture maorie pour obtenir un poste dans la fonction publique. Comme en Australie, les maoris ont réclamé des terres pour eux-seuls, où les Blancs ne sont pas autorisés. Les gangs maoris sont partout. Selon une hypothèse des Nations-Unies, si les Blancs devaient rendre les terres qu’ils ont colonisé partout dans le monde, la Nouvelle-zélande serait le premier pays sur la liste. La meilleure chose qu’un français puisse vouloir faire pour la Nouvelle-zélande, c’est un bombardement massif.

Que pensez-vous de Matt Hale ? Êtes-vous en contact avec lui ?

Je ne suis plus en contact avec matt Hale depuis maintenant cinq ans. Notre Église (Creativity Alliance) et moi-même avons des vues différentes sur ce que doit être notre politique religieuse et nous cheminons sur des voies différentes. Certains membres maintiennent une correspondance avec Matt à titre privé mais pas au nom de notre Église. Cependant nous soutenons évidement Matt face à cet horrible Gouvernement d’Occupation Juif (JOG). Ils se servent de Matt Hale pour montrer aux blancs non-reniés que la dissidence politique n’est permise que jusqu’à un certain point.

Un entrepreneur juif, mécontent de la décision de la juge Lefkow en faveur de Matt Hale a décidé d’engager deux assassins pour se venger. Ils ont tiré 5 balles sur le mari et la mère de la juge pour faire accuser Matt Hale et l’Église . La justice n’a jamais retrouvé les deux assassins mais le juif s’en est sorti avec seulement 5 ans de prison. Matt, comme tous les Créateurs, s’est toujours opposé à toute forme de suprémacisme juif. C’est le crime pour lequel il est réellement en prison.

Il y a d’autres Créateurs qu’on peut considérer comme des Prisonniers de Guerre (Prisoners of War, POW). Je maintien un contact régulier avec le Révérend Joel Dufresne et le Révérend Dr Joe Esposito. Le Révérend Joe est actuellement le doyen des Créateurs puisqu’il a rejoint l’Église en 1974 et était un ami personnel de Ben Klassen, comme on peut le lire dans la biographie de ce dernier (Against The Evil Tide, 1991).

Je suppose que vous êtes au courant du projet de Craig Cobb de prendre le pouvoir légalement dans une petite ville. Est-ce que cela serait possible en Australie?

Je suis parfaitement au courant des tentatives de Craig Cobb pour prendre démocratiquement le pouvoir dans une petite ville. Je pense qu’il ne s’y prend pas comme il faut mais j’admire ses efforts et ce qu’il pense être bon pour la Race Blanche. C’est aussi possible en Australie, il y a des tas de villes minières abandonnées et d’autres petites villes ( mais en excellent état ) attendant juste d’être entièrement rachetées pour créer une communauté raciale blanche.

A votre avis, quelles sont les premières étapes pour un jeune homme ou une jeune femme pour acquérir une conscience raciale ?

À n’importe quel âge, la première chose à faire pour devenir un Loyaliste Racial Blanc est d’en apprendre plus sur la Créativité ! Lire et comprendre les 16 commandements de la Créativité. Sans cela, on ne peut rien faire.

Merci d’avoir pris le temps de répondre à mes questions. Voulez-vous dire quelque chose spécialement aux français?

Merci de m’avoir permis de m’exprimer auprès des Français Blancs non-reniés.

Restez loin des partis politiques libéraux et populistes ! Les libéraux permettent la liberté de parole seulement dans les limites du politiquement correct. Quant aux partis politiques populistes, proches du nationalisme, ils ont choisi de se soumettrent aux juifs et de brandir le drapeau israélien. Ils ne défendent pas la souveraineté de la Nation et de la France. Ils obéissent au diktat suicidaire imposé par Israël et le Nouvel Ordre Mondial et veulent marquer et parquer les français non-reniés comme du bétail, comme des Goys. Vous perdrez la Sainte Guerre Raciale (RaHoWa) si vous soutenez les partis populistes faussement nationalistes. Choisissez le camp des vainqueurs : le camp de la Créativité ! La Créativité est le seul Salut pour la France, pour toute l’Europe, pour le futur de notre civilisation et de notre race. Ensemble nous triompherons ! RaHoWa !

Interview de Norman Lowell

[[ texte original : Novi ultimatum ]]

Mr Lowell, dans les cercles de la Nouvelle Droite européenne vous êtes connu comme le leader du parti maltais Imperium Europa. Pourquoi l’Europe? Quelle Europe? Comment réconciliez-vous les caractéristiques ethniques, nationales, raciales et continentales dans votre vision politique?

Pourquoi l’Europe? Parce que l’Europe, cet adorable morceau de terre est à nous. Cette petite péninsule coincée entre l’océan Atlantique et l’Eurasie est le cœur de notre civilisation. Une Civilisation qui a donné au monde l’idée du progrès.

Les autres civilisations, comme la Chine, avaient une vision statique du monde. C’est le contraire de l’esprit dynamique qui impregne les peuples européens.

L’IDÉE de l’Imperium Europa est de continuellement aller de l’avant. C’est le seul moyen de sauver notre esprit, notre race et notre culture grandiose de l’auto-destruction. C’est entièrement de notre faute. Nous avons laissé un ennemi invisible  nous entraîner dans des guerres fratricides qui ont vu mourir les meilleurs d’entre nous. Notre force a été divisée et nos ressources gaspillées.

Imperium Europa est l’IDÉE qui unifiera tous les europoïdes.

Qui sont les sympathisants et les collaborateurs d’Imperium Europa à Malte? Quels sont vos buts principaux?

D’une manière générale, la classe intellectuelle est contre nous. La gauche libérale contrôle les médias et ne manque pas de nous dénigrer. La puissante Église Catholique est corrompue et a trahi le peuple. Les jésuites promeuvent l’immigration illégale et encouragent le métissage.

D’un autre coté, les travailleurs et la classe moyenne sont de plus en plus avec nous. Ils sentent le danger planant sur Malte, située tellement près des côtes africaines. Les travailleurs doivent rivaliser avec les envahisseurs nègres pour des emplois peu rémunérateurs pendant que la classe moyenne commence à ressentir les joies de la criminalité immigrée.

Quel est votre place dans la politique maltaise et quelle est la place de Malte en Europe ?

Imperium Europa est au dessus de la politique mesquine. Nous insistons constamment sur le rôle spirituel de Malte. Malte est une île sacrée depuis des temps immémoriaux. Elle est imprégnée d’une tradition ésotérique. Nous avons l’intention de faire de placer Malte au centre du futur Empire Européen. L’île sacrée de Melita rassemblera tous les europoïdes d’où qu’ils soient, tout comme l’île de Pâques l’a fait avec les pré-colombiens. Un lieu sacré au-delà de l’horizon où chaque Européen viendra en pèlerinage pour comprendre qui il est et où il va.

Expliquez-nous les idées principales de vos deux livres : Credo et Imperium Europa.

J’ai été impressionné par le livre de Francis Parker Yockey : Imperium. J’ai réalisé qu’il avait non seulement démasqué le véritable ennemi mais qu’il a également transcendé l’idée d’État-Nation. Voilà un homme qui professait, en 1947, l’IDÉE de l’Imperium.

Sa mort prématurée a laissé ses travaux en plan. J’ai attendu pendant vingt ans que quelqu’un de plus qualifié que moi veuille bien continuer sur sa voie. Personne ne s’étant présenté, je me suis finalement lancé dans le combat idéologique qui seul donnera à l’Homme Blanc la capacité de se régénérer lui-même et de retrouver son ancienne grandeur.

Simplement, l’IDÉE est d’instaurer un Empire des régions et des peuples, en détruisant l’État-Nation. Il existe des centaines de régions regroupant des ethnies, des caractères, des spécificités, des traditions, des lois, chacune différente. Ces régions seraient protégées par un Empire planétaire divisé en deux : l’un au nord et l’autre au sud de l’équateur, chacun chargé de protéger les régions blanches.

L’Empire sera dirigé par une Élite de Sur-hommes. Une Élite dont les prérogatives seront limitées à la spiritualité (cosmothéisme) , la race, la Culture Supérieure, la Politique Supérieure et la gestion du territoire. L’Empire relèvera du Masculin, tandis que les Régions relèverons de Féminin.

Je suppose que vous êtes Nietzschéen. Comment interprétez-vous Nietzsche et ses idées survolant le XXème siècle? Comment imaginez-vous sa réaction face à la situation actuelle et les décisions qu’il prendrait pour nous assurer un avenir radieux?

J’ai découvert Nietzsche à l’âge de 21 ans. J’en ai été transformé.  Je souviens m’être mis à pleurer en lisant Zarathoustra. Je recommande aux novices de commencer par Zarathoustra. Cela donne l’élan et l’enthousiasme pour lire le reste.

Nietzsche serait horrifié par la situation actuelle de l’Homme Blanc. Un homme misérable uniquement intéressé par l’argent, complètement matérialiste. Imperium Europa et l’Élite, gardiens de Empire, se baseront sur la philosophie de Nietzsche : le dépassement de soi, la guerre perpétuelle, etc.

Quelles sont exactement vos connections intellectuelles et politiques avec Nouvelle Droite*? Ou bien êtes-vous de ceux qui comprennent le concept de nouvelle droite comme quelque peu élargi par rapport aux idées de Gramsci et de Benoist de simple « hégémonie culturelle »*?

Oswald Mosley, ce grand Anglais qui aurait pu faire éviter la seconde guerre mondiale, a toujours parlé de l’Homme d’actions et d’idées. Il n’a pas seulement tout miser sur le coté intellectuel (se fichant de l’argent) mais il a également agit.

Aujourd’hui, nous avons des librairies pleines de connaissances, prouvant nos idées et l’existence de races, améliorant notre Politique et embellissant notre Culture Supérieure, promouvant nos idées économiques. Mais où sont les gens d’actions? Nous n’avons que de vieux fossiles de la droite conservatrice, ce qui est pire qu’inutile, et quelques-autres restés coincés dans les années 30. Ce qui n’est pas rendre service au National-Socialisme et au Fascisme car ils n’existent que dans une sorte de musée, préservant quelques trésors dans de poussiéreux bureaux.

Nous devons évoluer. Nous devons penser et combattre ! Nous ne pouvons laisser la rue aux voyous. Nous devons être des hommes d’actions et d’idées.

Maintenez-vous des contacts réguliers avec d’autres groupes de la droite européenne?

Oui, je suis en contact permanent avec un large spectre du « Mouvement ». Je fais de mon mieux pour les encourager à penser au-delà de l’État-Nation, au-delà d’un nationalisme insignifiant pour les rapprocher de la grandiose IDÉE d’Europe Impériale.

Petit à petit, l’IDÉE se répand parmi ceux qui comptent : les instigateurs, les diffuseurs, les hommes créatifs et acharnés.

Que pensez-vous du Reich et d’Hitler? Vous considérez-vous comme un néo-fasciste?

Hitler était un grand homme, un héros, comme je le dis dans mes livres. Un homme contre le temps qui ne pouvait pas gagner car, comme l’explique avec raison Savitri Devi, il vivait à l’époque la plus sombre du Kaliyuga. Trop de choses allaient contre lui. Il était l’avant-dernier avatar, comme il l’a lui-même laissé entendre à Hans Grimm en 1928. Adolf Hitler a préparé le chemin pour Kalki, dont l’ère commence en 2012 : Kritayuga – l’Année Zéro !

Je me considère moi-même comme un Révolutionnaire Conservateur, comme l’appelle Evola. Et aussi un Libertarien Racialiste.. L’Ancien et le Nouveau : c’est une question d’Époque.

Juifs, sionisme, « holocauste » … ?

Je considère les Juifs comme le principal problème qu’à le monde. Ils sont en guerre contre nous, dans une guerre spirituelle, une guerre entre les anges et les démons. Même en cherchant à les apaiser, ce serait en pure perte. Ils sont implacable dans leur haine envers nous, Hommes Blancs.

Quelque temps après 2012, quand nous mettrons en place l’Imperium, nous devrons préparer une « Solution Finale » à leur sujet. Nous devrons les éjecter des terres qu’ils ont volé, cet antre de vipères au Moyen-Orient, où ces rongeurs apatrides se retirent, bouffis, après chaque destruction d’un pays les ayant accueillis. Nous les restreindrons en Tasmanie ou à Madagascar, deux grosses îles avec assez de terres et de matériel usagé pour eux. Nous verrons alors si ces parasites peuvent vivre sans un hôte.

L’Holocauste : le plus gros mensonge depuis la Vierge Marie.

Pourquoi avez-vous été poursuivi en justice en 2008?

J’ai été harcelé, arrêté, persécuté, poursuivi et condamné à deux ans d’emprisonnement (réduit à 15 mois, suspendu pour trois ans le 15 juillet 2013 -NdT-) et cela, seulement pour mes idées politiques. Voilà la Démocratie.

Notre cour constitutionnelle, à sa décharge, a décidé que mes droits humains fondamentaux ont été bafoués. L’affaire a été rejeté en appel. J’ai confiance dans le fait que cette fois-ci, une cour d’appel constituée différemment, fera respecter notre liberté de penser et de diffuser nos idées, constitutionnellement protégée.

Dans le cas contraire, si je perdais, moi et mon formidable avocat, Me Emmy Bezzina, sommes déterminés à aller au Luxembourg pour obtenir réparation.

Comment décririez-vous la situation politique actuelle à Malte et comment voyez-vous son futur dans (ou en-dehors de) l’U.E.?

Depuis l’indépendance en 1964, Malte a été gouvernée par deux partis : les brailleurs-sordides*² socialistes et les hypocrites chrétiens.(squallid : squall=brailler; squalid=sordide, NdT) Deux prostituées lesbiennes qui ont trahi notre pays et notre peuple. Financièrement, ils ont mené notre île à la banqueroute, ils ont ruiné notre environnement et transformé ce joyau méditerranéen en jungle de béton.

Pire, ils sont partie prenante de la plus dangereuse menace pour notre peuple. Les deux partis aident l’immigration illégale de nègres primitifs. Les deux gardent le silence sur ce danger immigrationniste et collaborent pour nous emprisonner. Pas un seul parlementaire n’a parlé en ma faveur lorsque j’ai été arrêté pour avoir défendu mon pays. Un jour, ils seront tous punis pour leur trahison.

Malte ne doit pas quitter l’U.E. Comment pourrions-nous survivre sur cette petite île, avec les côtes tunisiennes à seulement 100 miles au sud? À l’Imperium Europa, nous ne croyons pas en une U.E. basée sur l’économie, nous voulons la transformer en Nova Europa. Un large groupement de la Nouvelle Droite et de libertariens  qui modèlerons graduellement les politiques continentales. Imperium Europa veut donner un colpo di timone, un changement de direction, comme l’ont eu les italiens.

Donc vous ne croyez pas que l’Europe judéo-maçonnique, technocratique et l’anti-nationalisme centralisé puisse survivre. Quelle serait alors l’alternative?

Non, l’U.E actuelle ne pourra pas survivre car elle a pris un mauvais départ. Les membres fondateurs ont mis la charrue avant les bœufs. Ils ont placé l’Économie avant la Politique, la Race et la Spiritualité. Nous avons l’intention de changer cela, d’inverser toutes les valeurs.

Nova Europa permettra aux régions d’exister face à l’État-Nation. En se libérant de leurs représentants à Bruxelles, le Pays Basque, la Catalogne, la Ligurie, la Padanie, le Tyrol, etc, se joindront l’empire grandissant de Nova Europa. Un raz-de-marée régionaliste va bientôt déferler et l’Europe de l’Irlande à Vladivostok rejoindra nos rangs.

Puis nous atteindrons l’Europe de l’Outre-mer, nous aiderons les europoïdes à gagner leur liberté en Amérique du Nord (Vinland) comprenant l’Alaska, le Canada et les États-Unis désenjuivés, en Amérique du Sud (Chili, Argentine, Uruguay), en Australie, en Nouvelle-Zélande, et bien sûr en Afrique du Sud.

Nous retournerons là-bas et libérerons les afrikaners de la tyrannie nègre. Nous refoulerons tous les nègres au nord du Zambèze. La production alimentaire sera notre arme, la race blanche étant la seule pouvant produire du surplus. Nous nous approprierons les terres fertiles et les nègres mourrons de faim en moins de trois mois.

Nous placerons d’énormes dépôts de nourriture et de bouteilles de gin au nord du Zambèze, attirant ainsi des centaines de milliers de nègres affamés.

Comment voyez-vous la reconquête européenne (de Guillaume Faye) nécessitant l’élimination de dizaines de millions d’immigrés africains et arabes qui ont tendance à vouloir s’implanter sur le long terme?

Notre société sera une société sans argent physique. Toutes les transactions financières se feront par une carte d’identité de l’Imperium Europa. Ces cartes d’identités ne seront fournies qu’aux europoïdes, après le passage d’un test génétique. Sans cette carte, il sera impossible de travailler, prendre le train, l’avion ou le bus. Il sera impossible d’acheter ou de vendre quoi que ce soit. Sans cette carte, on mourra de faim. Tous les non-blancs seront ainsi forcés de quitter l’Imperium en quelques mois. Après une date-butoir, tout non-blanc trouvé à l’intérieur de nos frontières sera abattu à vue.

L’Imperium surveillera ses frontières maritimes. Les bateaux de clandestins traversant la Méditerranée seront coulés. Les non-blancs essayant d’entrer discrètement seront abattus. Tout blanc voulant aider un non-blanc sera poursuivi pour trahison et subira une sévère punition. L’Imperium est pour les blancs uniquement – et pour personne d’autre !

Comment décririez-vous l’État idéal, sans tomber dans l’utopie, en fonction de vos vues politiques? Vous professez un capitalisme libéral et compétitif. N’est-ce pas le contraire de l’État autoritaire, souvent collectiviste, proposé par la plupart des autres penseurs et combattants de droite?

L’Imperium, le coté Autoritaire et Masculin n’interférera pas avec la Région, le coté Démocratique et Féminin. Chaque région décidera pour elle-même quel système de gouvernement adopter. Cette décision sera basée par votation, en s’inspirant du modèle cantonal suisse.

Chaque région trouvera  son propre modèle économique, en évitant la surproduction et le gaspillage des ressources. Chaque Blanc décidera librement à quel endroit il veut vivre.

Toutes ces questions sont largement abordées dans mon dernier livre : Imperium Europa : The Book that Changed the World.

Et pour finir, une question très actuelle : quelle est votre opinion sur Anders Behring Brevik et ce qui s’est passé en Norvège ?

Le passage à l’acte de Breivik n’est pas le fait de la propagande de droite. La cause sous-jacente (les musulmans sont l’effet) est l’immigration. Et qui est derrière l’immigration? Qui est derrière tout ce que cela entraîne?

Tous les médias sont une partie de la cause et de l’effet. Derrière les émeutes raciales, les viols de blanches par des nègres primitifs, les meurtres, etc, Ils sont là, les Ennemis de l’Humanité.

Breivik et les médias s’attaquent aux effets et non aux causes. La cause de tous ces conflits, de toutes ces peurs, de tous ces déchirements, ce sont Eux !

Même l’aveugle peut aujourd’hui voir que cette tuerie norvégienne était une opération de ces rongeurs. Tout le monde sauf les médias a compris, personne n’est aussi aveugle qu’eux. Ce sont ces rongeurs qui sont la cause de tous ces troubles. Ils promeuvent l’immigration, le multiculturalisme et le mélange des races- sauf pour eux ! Ils sont la cause de cette tragédie norvégienne – les créateurs de Breivik.

C’est seulement en s’attaquant à la cause et non à l’effet que nous atteindrons la paix. Nous devons résoudre ce problème vieux de 2500 ans. Nous devons remettre ces Rongeurs à leur place.

Breivik est un homme confus et déraciné, rendu psychotique par la tribu des psychopathes. ses instigateurs. ces acharnés s’appliquent à détruire l’Homme Blanc, sa culture supérieure et sa civilisation.

Mais beaucoup commencent à ouvrir les yeux sur cette pestilence.

Malte a été citée dans les médias comme un point important de l’imaginaire de Breivik. Il a été impressionné par la spiritualité présente sur cette île et sa proximité avec la tradition ésotérique et les ordres de chevalerie. Breivik a mentionné Imperium Europa et vivamalta.org dans son manifeste. Cependant, nous nous dissocions totalement de Breivik et affirmons n’avoir jamais eu le moindre contact avec lui.

Le Parti Nationaliste et l’Action Nationale (la droite fossilisée) se sont dissociés de Breivik, mais n’ont pas niés avoir eu des contact avec lui. Les chrétiens hypocrites et les fanatiques chrétiens sionistes refusent de publier un tel démenti.

Pourquoi? c’est peut-être parce qu’en réalité leur membres ont collaboré avec Breivik? La vérité va sortir dans les prochains jours. E poi, vedremo delle belle! Pourquoi les médias internationaux en parlent et pas les médias locaux? Pourquoi ces fins limier insistent-ils seulement sur Imperium Europa et VivaMalta? Qui Breivik a-t-il rencontré lorsqu’il était à malte? QUI?

les médias maltais, en dépit du fait de n’avoir rien trouvé nous rapprochant de Breivik ont insisté avec des sous-entendus sur notre implication. Nous sommes l’Ennemi pour eux – c’est nous et nous seuls qu’ils voient comme un obstacle. Ils nous haïssent et veulent nous détruire car nous nous opposons à les maîtres rongeurs. Ils craignent notre IDÉE – peu importe la minière dont ils essaient de nous ridiculiser.

Camarade Norman Lowell, je vous remercie pour cette entrevueau nom du Nouvel Ultimatum  et de la Nouvelle Droite Croate. Merci, grazie, grazzi et Hail!

Avec Norman Lowell [www.imperium-europa.org]

Intervenant : Mladen Schwartz