Foundation Day — 43 A.C.

Ben Klassen -55PC / 20AC
Ben Klassen -55PC / 20AC

C’est aujourd’hui le Foundation Day, le jour où les Créateurs du monde entier célèbrent la naissance de leur religion avec la publication de Nature’s Eternal Religion, le premier livre de Ben Klassen.
Le 21 février 1973 étant considéré comme l’Année Zéro, la Créativité entre donc dans sa 43ème année d’existence. Avec tous les dangers qui menacent actuellement la Race Blanche, nul doute que notre religion à la fois simple et puissante attirera de plus en plus de personnes décidées à ne pas disparaître. La philosophie religieuse de Ben Klassen n’a pas encore été comprise à son juste niveau. À nous de répandre cette religion salvatrice !

Publicités

La Bible de l’Homme Blanc – Chapitre 28

legionnaires-romains

Le cœur de notre programme. S’il y a un mot-clé pour comprendre notre mouvement, c’est bien le mot « eugénisme ». Les Créateurs croient non seulement à un esprit sain dans un corps sain, mais croient également en une race vigoureuse, robuste, s’améliorant sans cesse et progressant vers des niveaux d’excellence toujours plus élevés.

Qu’est-ce que l’eugénisme ? Il y a cinquante ans, ce terme était beaucoup mieux compris et utilisé qu’il ne l’est aujourd’hui. Cela peut sembler étrange, car au cours des 50 dernières années nous avons fait de formidables progrès dans toutes les sciences, y compris au niveau cellulaire, ce dont nous avons déjà parlé dans un chapitre précédent.

Le contraire du programme juif. Pourquoi l’eugénisme est-il tombé aux oubliettes ? Tout simplement parce que l’idée qu’il promeut va à l’encontre du diabolique dessein juif de mélange des races et d’abâtardissement de la Race Blanche jusqu’à extinction. Les Juifs veulent effacer le mot afin de la plonger à jamais l’idée dans l’oubli.

Bien né. L’eugénisme vient du grec « eugenes», qui signifie « bien né ». Pour faire simple, l’eugénisme est un processus dirigé visant à l’amélioration raciale par des moyens spécifiquement prévus à cet effet. L’eugénisme fait partie intégrante du projet de la Créativité et consiste à améliorer l’Élite de la Nature — la Race Blanche. Nous voulons rendre chaque génération meilleure que la précédente par un travail conscient, intelligent et constructif.

Des critères déterminés. Sur quels critères basons-nous nos objectifs ? Cette question, à laquelle les juifs font tout pour que nous ne puissions pas y apporter de réponse, n’est pas si compliquée. Le point de vue de l’ennemi est très clair : les nègres, les hindous, les indiens ou les juifs savent très bien ce qu’ils doivent faire, eux. Nous aussi, nous devons trouver notre propre point de vue — ne jamais regarder à travers les yeux du serpent — et regarder le monde à travers les yeux de l’Homme Blanc.

Nos objectifs. De notre point de vue — le seul qui compte — nous voulons que notre race soit :

1. Blanche et purgée de toute trace d’impuretés en provenance des sous-races.

2. Toujours plus intelligente. Là où le QI moyen de la Race Blanche est d’environ 100, nous pourrions facilement en quelques centaines d’années nous élever à 150 et plus loin encore à 250 ou plus.

3. Esprits sains et intelligents. Nous entendons par là une bonne santé mentale, exempte de névroses et d’autres maladies mentales. Intelligence et santé mentale ne sont pas synonymes puisque beaucoup de personnes très intelligentes souffrent de maladie mentale. Nous avons l’intention de réduire ce handicap au minimum dans notre future société Blanche. Nous voulons que notre peuple soit vigoureux, heureux, optimiste et disposant d’une personnalité équilibrée. Nous voulons permettre aux gens d’affronter et d’apprécier la vie avec enthousiasme.

4. Une bonne santé physique. Nous voulons apporter aux futures générations de la joie, des enfants en bonne santé, de la force et de la robustesse, tout en éliminant les trop nombreux défauts dont nous sommes encore pourvus. Nous voulons éliminer nos gènes défectueux qui causent actuellement et causeront encore tant de soucis aux parents et à la Race dans son ensemble. Nous voulons que les futures générations naissent au maximum exemptes de tares héréditaires. Nous voulons qu’elles deviennent des modèles de force, de santé, de beauté et d’athlétisme.

5. Nous voulons également renforcer la finesse de leurs traits, pour qu’à chaque génération les hommes soient plus attrayants et virils et les femmes plus belles et féminines.

6. Dans La Religion Éternelle de la Nature, j’ai prédit que lorsque la Race Blanche aurait repris le contrôle de son destin des mains du juif, elle pourrait se concentrer sur l’amélioration génétique qui rendra la Femme et l’Homme Blancs plus attrayants et beaux mais aussi significativement plus grands au cours du siècle suivant. Après mûre réflexion, l’augmentation de notre taille n’est peut-être pas un changement souhaitable ou un objectif à long terme. Plus intelligents, plus beaux, plus vigoureux, plus athlétiques, sans aucun doute. Mais la taille est une dimension relative. Un homme d’1m80 sera considéré comme petit si la taille moyenne est de 2m, et celui-ci sera petit si la taille moyenne atteint 3m et ainsi de suite. Il serait complètement inutile contre-productif d’atteindre de telles tailles. Conserver nos tailles et poids actuels est un bon compromis.

Une opposition temporaire. Nous avons listé ci-dessous les forces les plus puissantes qui luttent contre nous et nos louables objectifs. Les voici :

1. La force la plus insidieuse est le réseau juif international, dont le but historique a été pendant des siècles — et est toujours — de mener notre race à la faillite et à l’abâtardissement jusqu’à l’extinction et de nous transformer en un troupeau de bêtes stupides, résignées et suicidaires facilement contrôlables et manipulables. Malheureusement pour nous, leur calendrier est établi, bien planifié et bien financé et accélère la mise en œuvre de leur programme d’extermination.

2. Les églises chrétiennes. Chaque croyance et principe qu’a épousé le christianisme au cours des derniers 17 siècles a influencé notre façon de penser pour mieux l’anéantir. Le christianisme a constamment manigancé contre les élites et nous a incité à porter de l’intérêt et de la sympathie pour les infirmes, les boiteux, les aveugles, les faibles d’esprit, les crétins, les idiots, avec des enseignements tels que « Heureux soient les simples d’esprit » ou « Heureux ceux qui sont humbles, car Dieu leur donnera la terre en héritage ». Les Créateurs vous répondront qu’ils préfèrent éviter cela. L’idée que nous sommes tous égaux aux yeux d’un être imaginaire n’est qu’une resucée de la vieille fraude égalitaire juive, et comme toujours, cela présuppose le mélange racial.

3. La civilisation elle-même. Comme nous l’avons déjà exprimé dans un précédent chapitre, là où la Nature se débarrasse constamment des inadaptés, la civilisation actuelle, elle, sauve les cas sociaux par la charité, l’aide médicale et les subventions avec comme conséquence de voir ces marginaux survivre et produire encore plus de marginaux. Au contraire, nous, Créateurs, souhaitons de tout cœur une civilisation — la civilisation de l’Homme Blanc — qui puisse contribuer à fortifier notre race plutôt que de l’enfoncer. Nous expliquerons plus loin dans ce chapitre comment nous comptons nous y prendre.

4. La mauvaise utilisation des progrès en matière de santé, fruits du génie de la Race Blanche. Malheureusement, comme beaucoup d’autres choses issues de notre génie racial, ces progrès sont devenus des avantages pour nos ennemis et des obstacles pour notre race. Comme la civilisation, la médecine travaille contre le processus d’élimination naturelle des inadaptés en leur permettant de se reproduire et d’augmenter ainsi la concentration de mauvais gênes dans le patrimoine génétique de notre Race. De plus, la médecine moderne a permis une explosion démographique des sous-races que le monde n’a jamais connu. Du fait de notre médecine, de notre production agricole et de notre bonté, les sous-races se reproduisent incroyablement vite, comme des gerbilles ou des rats, et risquent de rapidement évincer la Race Blanche de la surface de la terre. Rappelons que les Créateurs ne sont évidemment pas opposés aux progrès en matière de santé. Nous sommes pour une Vie Saine, comme je l’ai expliqué dans les chapitres précédents. Et lorsque la Race Blanche aura repris le contrôle de son destin, nous utiliserons les sciences médicales pour l’améliorer et non pour lui nuire. La médecine ne contribuera plus à l’explosion numérique des sous-races. Les inadaptés non plus ne bénéficieront plus de cette science. Nous ne voulons pas que les futures générations dépendent de médicaments ou de machines pour prolonger une existence misérable.

5. La tendance innée de l’Homme Blanc à la compassion est son talon d’Achille, son pire ennemi depuis que le christianisme juif a conquis et détruit l’Empire Romain. Alors que toutes les autres espèces de la Nature rejettent et éliminent instinctivement leurs inadaptés, la Race Blanche fait bêtement tout le contraire.

6. La tendance actuelle au contrôle des naissances. Le planning familial est toujours utilisé par les classes les plus éduquées, alors que les classes les plus basses se moquent bien de planifier les naissances. La conséquence, c’est que dans l’ensemble, les classes les plus intelligentes se reproduisent moins vite que les autres et affecte la population blanche au niveau global. Ce genre de problèmes n’existent pas chez les nègres, les hindous, les mexicains et les autres sous-races.

*****

La dégradation de notre patrimoine génétique doit cesser. Nous avons décris précédemment les principaux dangers auxquels nous devions faire face, même si quelques autres facteurs contribuent à la dégradation et à la pollution de notre patrimoine génétique. Il est clairement établi que notre patrimoine génétique se dégrade rapidement, et que nous nous dirigeons vers les poubelles de l’Histoire vers une humanité dégénérée. Nos ennemis veulent qu’il en soit ainsi. Sir Cyril L. Burt, un psychologue anglais exerçant principalement dans l’entre-deux guerres a fait remarquer que le Q.I. des Anglais baissait en moyenne d’environ 1,5 ou 2 points à chaque génération. Avant même avant la Seconde Guerre Mondiale et l’invasion migratoire, on peut remarquer que le peuple britannique, pourtant excellent, dégénérait à grande vitesse. Comment les choses ont-elles évolué depuis l’invasion migratoire qui s’est abattue sur l’Angleterre ?

*****

Reprendre le contrôle de notre destin. Nous avons déjà exprimé (a) nos objectifs et (b) les obstacles qui obstruent le passage. Que faire alors ?

La première chose à faire  pour la Race Blanche est, bien sûr, de reprendre le contrôle de son propre destin des mains juives destructrices qui l’accapare. Pour cela, , la Créativité devra devenir la religion universelle de la Race Blanche. La plus grande partie de ce livre, La Bible de l’Homme Blanc est dédiée à l’accomplissement de ce nécessaire objectif. Sans prises sur notre destin, aucun autre problème ne pourra être résolu et la Race Blanche continuera d’avancer sur la voie du métissage, de la disparition et de l’oubli.

Programme d’amélioration génétique. Dans ce chapitre, nous voulons définir plus clairement comment nous comptons mettre en œuvre notre programme eugéniste lorsque nous contrôlerons notre destin et nos gouvernements.

1. En premier lieu, nous devrons nettoyer notre territoire des sous-races. Cela comprend les nègres, les juifs, les chinois et autres, que ce soit en Angleterre, en France, en Suède, en Allemagne ou aux États-Unis. Ils doivent être expulsés, tout comme le corps humain identifie et expulse les germes, les bactéries, les virus et les autres corps étrangers de ses cellules.

2. Nous encouragerons les meilleurs représentants de notre race à procréer. Les couples sains, intelligents et dotés des meilleurs attributs doivent être encouragés à faire plus d’enfants que la moyenne. Comment les encourager alors que dans nos sociétés dégénérées, ces personnes ont les familles les plus réduites ? La première étape, et c’est l’objectif de ce livre, consiste à faire naître une conscience raciale forte. Il est urgent que les couples sains aient une progéniture nombreuse. La propagande juive sur l’explosion démographique (avec laquelle les juifs culpabilisent les meilleurs éléments, tandis que les pires continuent de se reproduire comme des lapins) a causé la limitation de la cellule familiale chez les familles qui contribuent à l’amélioration de notre race. Si ce verrou psychologique était inversé, cela contribuerait grandement à promouvoir les meilleurs représentants de notre race. Un autre problème concerne notre folle politique d’assistanat. Il est sans cesse martelé que chaque enfant devrait aller à l’Université (très surfaites, au demeurant), à tel point que certains couples hésitent entre fonder une famille et poursuivre des études universitaires très coûteuses. Et parallèlement, grâce à l’aide aux enfants en difficulté, aux allocations et autres subventions du gouvernement, les nègres n’ont aucun problème financier et se reproduisent comme des lapins dès l’âge de 14 ans, bien contents que les travailleurs Blancs payent leurs factures pour eux. Et plus ils produisent de petits bâtards, plus ils perçoivent d’allocations.

Deux niveaux. La réponse se fait donc sur deux niveaux : (a) encourager l’élite de notre Race à voir les familles nombreuses comme une vertu religieuse et (b) structurer le système allocataire de façon à ce que les meilleurs ne souffrent d’aucun souci financier quel que soit le nombre d’enfants qu’il aient.

3. Persuader les éléments les plus médiocres de notre race à faire moins d’enfants. Imaginons-nous un jour vivre dans un monde entièrement dépourvu de sous-races (quel jour merveilleux !), il nous faudra alors limiter notre propre croissance démographique.
Dans des conditions idéales, deux mouches sont capables de se reproduire à une vitesse incroyable. La même question se pose pour l’Homme. Dans le futur, une Race Blanche extrêmement douée, capable de subvenir à tous ses besoins risquerait vite la surpopulation qui rendrait la vie misérable dans un environnement surexploité, plutôt que la vie pleine de joies à laquelle nous aspirons.

Un avenir sans surpopulation. Nous devons prévenir la surpopulation et le seul moyen consiste évidemment à instaurer un contrôle des naissances. Il faudra définir une taille optimale pour la population blanche (disons 1 milliard pour l’instant) au-delà de laquelle la croissance démographique devra être stoppée. Si une croissance démographique nulle (Zero Population Growth) doit être imposée, nous en viendrons peut-être à un système d’aptitude génétique (semblable aux tests d’aptitude physique de l’armée) pour déterminer qui peut avoir des enfants et qui ne peut pas. En fonction des aptitudes physiques, mentales et génétiques, on pourra déterminer le nombre optimal d’enfants par couple. Les couples avec un niveau d’aptitude différent poseraient alors un autre problème. Bien entendu, les ratios évolueraient avec le temps, en fonction de la situation globale de la population.

Tout cela peut sembler très compliqué, mais avec l’informatique moderne et en gardant à l’esprit l’intérêt de la Race Blanche, le gouvernement blanc de cette époque-là ne devrait pas rencontrer de difficultés majeures à gérer ces problèmes.

4. Stérilisation des marginaux incurables, des idiots et des malades génétiques. Cela peut sembler cruel dans notre monde actuel à la pensée déformée et à la sentimentalité exagérée; un monde qui verse des larmes de crocodile sur le sort de 50 grues blanches, mais qui ne se préoccupe que très peu de l’altération et de l’extinction à laquelle fait face la Race Blanche, l’élite de la Nature. Il n’y a pas de plus grande peine pour des parents (et pour la société) de donner naissance à un enfant attardé ou handicapé, avec la perspective déprimante d’avoir à s’en occuper et à le nourrir pour les soixante prochaines années, tout au long de sa vie misérable.

*****

Un pilier de notre religion. Voilà ce que nous voulons accomplir. Ce que la Race Blanche devra accomplir dans le futur. Il est préférable de poser cela par écrit pour l’intégrer à notre religion. Ce programme eugéniste racial est une part très importante de notre religion qu’il nous incombera d’impulser.

Un potentiel fantastique. Seule la Race Blanche porte fièrement en elle la semence divine. Nous sommes les seuls auxquels la Nature a apporté les gènes nécessaires au processus d’évolution. Tout comme les premiers pionniers blancs américains se voyaient comme les dépositaires d’un Empire Blanc qui irait de l’Atlantique au Pacifique, nous devons nous voir aujourd’hui comme les dépositaires de la libération du magnifique potentiel génétique que la Nature a placée en nous. Nous devons en premier lieu survivre avant de prendre toutes les bonnes terres de la planète et de commencer à améliorer la qualité de nos gènes vers des sommets encore inconnus pour faire accoucher le Surhomme d’un futur éblouissant.

Les anciens Grecs pratiquaient l’eugénisme. L’idée eugéniste n’est pas nouvelle. Dans la Grèce antique du Vème siècle av. J.-C., les Spartiates en avait déjà connaissance et la pratiquait dans une forme assez proche de celle que nous préconisons aujourd’hui.

Je pense que les anciens Grecs d’il y a 2500 ans formaient l’élite du genre humain, tant mentalement que physiquement et spirituellement. Notre but consiste à faire revivre cet esprit en nous, puis de le dépasser par un programme eugéniste. Et la meilleure façon pour cela consiste à intégrer un tel programme dans notre religion.

Un formidable bienfait pour la Race Blanche. Quel bienfait ce serait pour le futur de l’Humanité ! Comme le monde serait plus enviable peuplé de gens intelligents, beaux et vigoureux plutôt que par cette masse de sous-races dégénérées (comme les indiens ou les haïtiens) vivant dans la pire crasse, affamés et incapables de nourrir leur innombrable progéniture tout au long de leur misérable existence.

*****

L’alternative tragique. Dans le prochain chapitre, nous allons nous placer de l’autre côté du miroir et imaginer un monde infesté de nègres. Nous allons étudier ces abominations issues du plus bas échelon de la race «humaine» et comprendre ce que les juifs voudraient que nous «intégrions» en notre sein. Après ce chapitre-là, nous étudierons ce qui s’est passé à Saint-Domingue  la perle des Caraïbes — et sur ce qui se passe aujourd’hui en Haïti, lorsque ce sont les nègres et non les blancs qui dirigent.

La Bible de l’Homme Blanc – Chapitre 23

hodnik

LA NÉGLIGENCE CRIMINELLE DE L’HOMME BLANC À PROTÉGER ET À FAIRE SURVIVRE SA PROPRE RACE

Un danger clair. Considérons la situation suivante : un homme, sa femme et leurs trois enfants vivent dans un appartement au cinquième étage d’un immeuble d’appartements. Un feu se déclare au deuxième étage. Une épaisse fumée se répand dans le bâtiment jusqu’à l’appartement de la famille. Les autres locataires appellent au secours et prennent la fuite. Le feu s’approche de l’homme et de sa famille. Les ascenseurs sont déjà bloqués par le feu mais il y a une issue de secours pas très loin et encore utilisable. À ce moment, l’homme peut encore se sauver, lui et sa famille.

Un moment essentiel. Mais l’homme reste nonchalamment figé, comme un idiot hypnotisé et il observe la scène comme s’il n’était qu’un simple spectateur sans implication quelconque de sa part dans la tragédie qui se déroule sous ses yeux.

Irresponsabilité pénale. Ne vous demanderiez-vous pas ce qui cloche avec un tel irresponsable ? Ne diriez-vous pas que sa négligence criminelle mène sa famille à une mort presque certaine dans un terrible holocauste ?

Regardez autour de vous. Mes chers camarades raciaux blancs, regardez le monde extérieur et vous-mêmes d’un point de vue différent. Vous, votre famille et votre descendance, êtes condamnés de manière presque certaine par la marée montante des races colorées résolues à nous exterminer si nous ne nous réveillons pas. Vous devez changer vos esprits bornés concernant la Race et vous mettre au travail dès maintenant ! Pas la prochaine génération, pas dans 20 ans, pas dans 10 ans. Maintenant ! Il y a tellement de preuves claires et évidentes qu’il faut être hypnotisé pour ne pas les voir.

Dévotion totale. Dans l’Église du Créateur, nous sommes totalement dévoué à la survie, l’expansion et l’avancement de la Race Blanche. Au point où nous en sommes, il faut tout d’abord faire survivre la Race Blanche. Car si la Race Blanche disparaît d’ici une ou deux générations, toutes les autres considérations sur l’expansion, l’avancement ou l’amélioration génétique deviennent caduques de fait. Il faut d’abord survivre. Sans notre survie, le reste n’est que futilité. Quelles sont nos chances de survie dans un monde qui se noie sous un torrent de sous-races dégénérées et agressives? Lorsque nous posons cette question à la lumière de l’horrible réalité, la femme ou l’homme Blanc doit être pris d’effroi devant les évènements actuels.

La terrible réalité. Voici la vérité irréfutable de l’histoire du XXème siècle : en 1920 la race blanche représentait environ 33 % de la population mondiale alors qu’aujourd’hui, à la fin des années 70, ce pourcentage a diminué jusqu’au niveau effrayant de 8 %. Le contrôle qu’exerçait l’homme blanc a été partout brisé comme lorsqu’il s’est ignominieusement (et volontairement) retiré  du sous-continent indien. Alors que les britanniques se retiraient d’Inde, les belges se sont retirés du Congo en Afrique, les portugais se sont retirés de l’Angola et les français se sont retirés de l’Algérie et de l’Indochine française. Tout cela acte le retrait de l’Homme Blanc de ses possessions coloniales maintenues depuis des siècles. C’est déjà un récit alarmant en soit, alors que sommes encore loin de la fin.

Abandons de territoires. Encore plus inquiétant est le retrait honteux qu’effectue l’Homme Blanc sur son propre territoire. L’Angleterre (anciennement Grande-Bretagne), qui représentait autrefois la fière citadelle de l’Empire Britannique, est aujourd’hui envahie de haïtiens, de pakistanais, d’hindous et d’autres sous-races scélérates. La Hollande est envahie de moluquois commettant nombres d’enlèvements, de meurtres et d’autres crimes. L’Allemagne est infestée de turcs dégénérés et d’autres peuplades primitives. La France subit une colonisation inversée d’algériens. Même au Canada, des villes comme Toronto subissent un afflux de nègres en provenance des États-Unis, le dernier bastion du pouvoir blanc, le dernier espoir pour le salut de la Race Blanche. Les haïtiens, porto-ricains, cubains, mexicains, chinois, pakistanais, vietnamiens se répandent tous dans les pays anciennement blancs.

Les juifs ciblent l’Amérique. Si les juifs s’attaquent particulièrement à l’Amérique, c’est précisément parce qu’elle représente le dernier bastion de pouvoir Blanc. C’est en Amérique que le juif s’obstine le plus durement dans sa politique d’intégration. Il a parfaitement compris que c’est ici qu’il doit briser la dorsale de la résistance blanche à son programme d’abâtardissement. S’il n’y arrive pas, il sait aussi très bien que c’est d’Amérique que lui viendront ses plus gros ennuis. Il ne sait que trop bien qu’un mouvement décisif de libération en Amérique peut faire boule de neige et se répandre aux quatre coins du monde Blanc. C’est donc dans ce pays que les aides sociales à destination des nègres et des mexicains mâtinés d’indien augmentent le plus vite et favorisent la croissance et l’arrivée de toutes les sales races du monde.

*****

Folie suicidaire. Cherchons dans les profondeurs de notre âme et demandons-nous pourquoi l’Homme Blanc réagit de manière complètement anormale à cette menace mortelle ? Les faits démontrent qu’il réagit d’une manière complètement suicidaire. Tous les êtres vivants, du plus simple au plus évolué défendent leur genre instinctivement et invariablement. Toute créature a toujours tué, contré, ou fui une menace pour son existence (instinct de lutte ou de fuite). Les animaux des troupeaux ou les créatures sociables telles que l’Homme Blanc se battent et meurent pour se défendre ou bien fuient pour se protéger d’un danger. L’Homme Blanc d’aujourd’hui n’agit pas ainsi. Non seulement il n’est pas combatif, mais il n’essaye pas non plus de battre en retraite ou de mettre une distance entre lui et un danger mortel. Au lieu de cela il accueille et cherche à aimer et à promouvoir ce qui le mène précisément à sa propre perte. Il met follement en pratique la doctrine chrétienne consistant à « aimer son ennemi » à un point tel que même les fanatiques religieux du moyen-âge n’auraient jamais pu l’imaginer.

Survivre à tout prix. La vocation de chaque créature vivante est la survie de son espèce à tout prix. Quelle est la vocation actuelle de l’Homme Blanc ? Exactement le contraire de l’instinct sain et inné présent chez toutes les autres créatures de la Nature. La Race Blanche, la plus belle fleur de l’évolution a curieusement oublié la loi cardinale de la Nature consistant à survivre à tout prix en faveur d’un sentiment malsain de culpabilité et d’un désir inconscient de mort. Pourquoi ?

Du poison juif. Sur les pages suivantes, nous allons voir pourquoi. Nous verrons que tout cela provient d’un poison répandu parmi nous — l’influence juive. Nous nous pencherons sur cette propagande juive qui distille dans notre cerveau des idées diaboliques qui ne nous appartiennent pas. Tout cela a commencé avec le christianisme juif.

*****

La destruction de l’homme blanc est opérée de la manière suivante. Garder à l’esprit que les juifs veulent affaiblir les gènes de l’homme blanc avant de les détruire.

Le programme juif abâtardissement.

1. Des guerres fratricides entre Nations blanches. La guerre a été utilisé par les juifs de manière récurrente contre les Blancs depuis la chute de l’Empire Romain. En voici quelques-unes : la Guerre de Cent Ans entre les anglais et les français, la Guerre de Trente Ans (1618-48) impliquant la plupart des grandes nations européennes et qui fut particulièrement dévastatrice pour les peuples germaniques, les 20 années de guerres napoléoniennes, la Guerre de Sécession aux États-Unis, les guerres entre l’Allemagne et l’Autriche, les deux Guerres Mondiales, ainsi que d’autres, trop nombreuses pour toutes les citer.

Toutes ces guerres ont considérablement réduit la diversité du fond génétique de la Race Blanche comparativement à celui des autres races. Pire : les meilleurs s’étant entre-tuer, la qualité du fond génétique restant a diminué.

2. Avec les nombreuses victimes des guerres sans vainqueurs contre les non-blancs, comme en Corée et au Viet-Nam, les juifs ont obtenu de lourdes pertes pour la race blanche à un prix dérisoire pour les sous-races. Il y a également eu d’autres conséquences pour la Race Blanche comme les mariages retardés, les études et les carrières professionnelles perturbées à un moment important de la vie, des handicapés à vie sept fois plus nombreux que les morts; la vie brisée par la drogue, les maladies vénériennes, les virus asiatiques, les mariages interraciaux.

3. En même temps, la promotion des mariages interraciaux par la propagande juive provoque des résultats dévastateurs aux États-Unis. Une propagande juive continuelle s’abat sur l’esprit de l’Homme Blanc pour qu’il accepte, s’accommode et se prenne au mariage interracial. L’objectif inébranlable des fanatiques juifs est de faire couler du sang africain dans les veines de l’Homme Blanc pour empoisonner ses gènes, et cela partout dans le monde, en Amérique, en Angleterre, en Hollande, en France, en Suède. Ils ne se servent pas seulement des nègres pour cela mais de tout ce qui leur passe sous la main, les molucquois en Hollande, les turcs en Allemagne, les pakistanais, hindous, jamaïcains en Angleterre… Les juifs introduisent partout ces hordes étrangères sur le territoire de l’Homme Blanc et promeuvent le métissage avec celles-ci.

4. La propagande suicidaire de la croissance de population nulle. Il est indéniable que le monde connaît une explosion de démographique encore jamais vue. Malheureusement, la Race Blanche ne participe pas à cette croissance. Au contraire, la population blanche est en déclin mais personne ne s’en soucie, la propagande juive culpabilisant les couples blancs face à l’« explosion démographique mondiale » à laquelle ils sont très sensibles. Les couples blancs décident donc de se limiter à un ou deux enfants voir aucun, alors que cette propagande de croissance démographique nulle n’a aucune influence sur les races nègres et colorées. Aussi longtemps que l’Homme Blanc les nourrira et les soignera, ils se reproduiront comme des rats sans aucune inquiétude à propos d’une quelconque « explosion démographique ». Ironiquement, il n’y a que les Blancs qui se sentent concernés par ce problème pendant que les juifs se frottent les mains, bien au courant de la réalité des faits.

5. Cela nous amène à parler de la stratégie économique utilisée par les juifs pour limiter la population blanche et faire rapidement croître les sous-races. Seule la Race Blanche a été capable de produire assez de nourriture pour croître démographiquement quand les sous-races d’Afrique, d’Inde ou de partout ailleurs se voyaient obligés de limiter leurs populations du fait de la faim et de l’incapacité à produire suffisamment de nourriture. De nos jours, l’Homme Blanc est capable de produire d’énormes quantités de nourriture et sa générosité (comprendre stupidité) l’incite à nourrir tous les déchets de cette planète. Il en résulte l’explosion démographique de ces sous-races, non seulement aux États-Unis mais aussi partout ailleurs. Tout cela, nous le devons aux capacités de l’Homme Blanc, mais aussi à sa générosité suicidaire (habillement promue par la propagande et la manipulation juive).

6. La religion suicidaire de l’Homme Blanc. S’il y a bien une idée erronée qui a mit en branle toutes les autres, c’est celle des « esprits divins du ciel », cette escroquerie mise en place par le juif il y a près de 2000 ans.

La Solution — militer. Quelle est la solution à cette chute rapide de l’Homme Blanc vers la disparition et l’oubli ? La solution toute trouvée. Nous devons mobiliser tous les Blancs non renié dans le combat pour la survie, la croissance et l’avancement de notre race. Nous devons clairement expliquer qu’on ne peut être que Pour la Race Blanche ou Contre elle. Il doit être clair que celui qui refuse de participer à ce combat pour notre survie sera considéré comme un traître à sa race. Ne rien faire, c’est être un complice et un outil au service du crime que commettent les juifs contre la Race Blanche.

Limpide mais pas facile. Je n’ai pas dit que ce sera facile. Mais ce sera aussi limpide que je viens de l’expliquer. La Race Blanche doit retrouver son puissant instinct de survie et toute la force et le courage dont elle dispose. Cela demande de s’impliquer complètement dans ce combat.

Nous avons besoin de vous. Le but de l’Église du Créateur est d’unir et de galvaniser cette grandiose Race Blanche au service de la renaissance de sa Volonté. Nous avons maintenant besoin de vous et de millions d’autres comme vous qui décident de s’impliquer dans cette cause sacrée ! Aidez-nous à créer et à répandre partout le puissant mouvement dont la Race Blanche a besoin ! La première chose que vous pouvez faire est de faire connaître la Bible de l’Homme Blanc autour de vous. Distribuez le livre autour de vous. Souvenez-vous que nous avons besoin de distribuer 10 millions d’exemplaires au plus vite.

La Bible de l’Homme Blanc – Chapitre 67

Au nom de la Race Blanche – Une déclaration d’indépendance de la tyrannie juive.

Une étude poussée de l’Histoire ancienne et contemporaine démontre la situation suivante :

1. La race juive mène une guerre meurtrière contre la Race Blanche, dans le but de nous détruire.

2. Le peuple juif a conjugué ses efforts pour comploter racialement, religieusement et politiquement dans le but de prendre le contrôle complet de l’argent, des ressources économiques et financières, de toutes les terres et l’immobilier. De toute de les richesses planétaire en bref.

3. Le principal objectif des juifs consiste à abâtardir, tuer et décimer et finalement détruire la Race Blanche.

4. Les Juifs sont déterminés à mettre en esclavage toutes les races du monde, y compris la race blanche bâtarde qu’ils veulent créer.

5. Les Juifs ont déjà détruits avec succès à plusieurs reprises dans le passé certains de nos ancêtres de race blanche comme les Égyptiens blancs, ainsi que les très créatifs et doués Grecs de l’histoire classique et les grands et nobles romains de l’Antiquité.

6. Désormais, la conspiration juive possède directement ou contrôle la majorité des industries, des finances, des écoles, des médias, des chaînes télévisées, du gouvernement, de la religion et dirige presque tous les instruments de contrôle mental.

7. La Race Blanche est aujourd’hui un peuple mit en esclavage sous la botte de la domination tyrannie juive.

Au nom de tous les loyalistes raciaux du monde, l’Église du Créateur proclame la Déclaration d’Indépendance suivante.

*****

Au nom de nos nobles ancêtres, de nous-mêmes et des générations futures, nous convenons que notre devoir sacré et saint engagement est d’amener résolument le monde à la situation suivante :

1. Nous débarrasser du contrôle tyrannique juif.

2. Redonner à l’Homme Blanc le contrôle de son destin et le futur de notre peuple.

3. Éternellement lutter pour la survie, l’expansion et l’avancement de la race blanche.

4. Refouler nos ennemis, les juifs et les autres sous-races, et élargir le territoire, la puissance et les effectifs des peuples Blancs.

5. Rendre impossible aux juifs et aux sous-races de se retrouver une nouvelle fois dans la possibilité de menacer l’existence et le bien-être de la Race Blanche.

Nous engageons nos vies, notre honneur et notre foi en vue de donner corps à cette déclaration d’indépendance.

La Bible de l’Homme Blanc – Chapitre 71

créativité

Comment résumer les objectifs de la Créativité en une phrase ?
La Survie, l’expansion et l’avancement de la Race Blanche.

Pourquoi est-ce si important ?
C’est une question de priorités. Notre religion est basée sur l’ultime vérité entre toutes : les Lois éternelles de la Nature. Ces lois demandent à chaque espèce de croître et de s’améliorer au mieux de ses capacités. Comme la Race Blanche est l’élite de la Nature, et comme nous faisons partie de la Race Blanche, on pourrait difficilement trouver un autre but de même importance.

Votre religion n’est-elle pas basée sur la haine ?
Non, au contraire, elle est basée sur l’amour — l’amour pour la Race Blanche. Avec la Créativité, nous nous appuyons sur les lois éternelles de la Nature ainsi que sur la logique et le sens commun.

Mais la haine des juifs, des noirs et des autres personnes de couleur ne fait-elle pas partie intégrante de votre religion ?
C’est vrai, mais si vous voulez aimer et défendre votre propre famille, votre propre race; alors la haine de vos ennemis est naturelle et inévitable. L’amour et la haine sont  les deux faces de la même pièce. Seul un hypocrite et un menteur combat ses ennemis en parlant d’amour.

Mais la religion chrétienne n’enseigne-t-elle pas l’amour et la compréhension pour ses ennemis ? Et n’a-t-elle pas survécu ?
La religion chrétienne est un bon exemple lorsque l’on parle de menteurs et d’hypocrites. Alors qu’ils nous parlent d’amour, l’histoire du christianisme montre qu’ils étaient aussi vicieux et brutaux que les communistes juifs d’aujourd’hui, chassant leurs ennemis qu’ils appelaient « hérétiques », les brûlants sur des bûchers, les torturants et les tuants. Si l’Église chrétienne était toujours aussi puissante, nul doute que leurs méthodes seraient les mêmes. Pendant les différentes inquisitions, les chrétiens ont tué des millions de personnes pour d’insignifiantes querelles théologiques. Ils se sont entretuer par la guerre ouverte, le chevalet, les bûchers et d’autres moyens horribles. En fait, au cours des siècles, les chrétiens ont tué et torturé mille fois plus leurs propres fidèles que les Romains ne l’ont supposément fait.

Mais tout cela n’était-il pas le fait de gens qui ne partageaient pas les enseignements d’amour du Christianisme ?
Ces tueries, ces massacres et ces persécutions ont été commises par les plus hauts dirigeants des différentes Églises elles-mêmes. Quand nous voyons des Papes, des Zwingli, des Luther, des Calvin et autres,  nous pouvons conclure que les enseignements du christianisme sont, au mieux, ambigus, contradictoires, hypocrites, et doivent être tenus pour responsables de créer ce genre de personnes et ce genre de folie. Dans le Nouveau Testament, le Christ lui-même dispense des conseils haineux comme par exemple dans Luc 14:26: « Si quelqu’un vient à moi, et s’il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple. » Quel conseil idiot et destructeur !

Quelle est donc la position de la Créativité sur l’amour et la haine ?
Nous suivons l’éternelle sagesse des lois de la Nature, qui sont complètement opposées aux enseignements suicidaires du christianisme. Considérant que le Christianisme dit d’ « aimer ses ennemis » et d’haïr son propre genre, nous affirmons exactement le contraire. Nous disons que pour survivre, nous devons surmonter et détruire ceux qui sont une menace à notre existence; c’est à dire nos ennemis mortels. En même temps, nous préconisons amour et protection pour ceux qui sont proches ou chers à nos yeux : notre famille ainsi que notre race, qu’on peut considérer comme une famille étendue.

En quoi cela diffère-t-il du Christianisme ?
Le Christianisme enseigne d’aimer ses ennemis et d’haïr sa propre espèce. Nous enseignons exactement l’inverse : haïr et détruire ses ennemis; aimer et protéger son propre genre. Tandis que les enseignements du Christianisme amènent au suicide, notre foi fait ressortir la quintessence des forces inhérentes à la Race Blanche. Les Chrétiens sont des destructeurs, nous sommes des bâtisseurs.

Qu’entendez-vous en désignant le christianisme comme étant un destructeur ?
R. Le Christianisme enseigne des idées aussi destructrices que « aime tes ennemis », »vends tout ce que tu as et donnes-le aux pauvres », »ne résiste pas au mal », »ne juge pas », »tend l´ autre joue ». N’importe qui suivant des conseils aussi suicidaires se détruirait lui-même rapidement, ainsi que sa race et son pays.

Si le Christianisme est aussi néfaste que vous le dites, comment expliquez-vous le fait qu’il ait survécu depuis près de 2000 ans ?
La petite variole existe depuis plus longtemps bien que ses dégâts soient  dévastateurs. De même, la foi et l’Église existent depuis près de 2000 ans alors même que les dégâts causés par celles-ci sont d’un tout autre niveau que ceux provoqué par la variole. En fabriquant le christianisme, l’objectif premier des juifs était de détruire leur ennemi mortel, l’Empire Romain. En cela ils ont réussis au delà de leurs rêves les plus fous. Il y a deux mille ans, avant l’avènement du Christianisme, l’Empire Romain avait atteint un incroyablement haut niveau de civilisation, d’art, de littérature, de justice, de réseau routier, de langues, et de douzaines d’autres domaines qui constituent la marque de fabrique d’une civilisation Blanche. Avec le règne d’Auguste ont commencé deux siècles de paix et de prospérité (la Pax Romana). Quand le christianisme commença à empoisonner petit à petit l’esprit romain, les bons citoyens perdirent pied au fur et à mesure que leurs têtes se remplissaient de fantômes célestes et de craintes concernant cette chambre de torture qu’est l’Enfer. Avec comme résultat l’effondrement de l’Empire et la régression de la Race Blanche vers le le chaos, la barbarie et 1000 ans de Moyen-Âge caractérisés par la pauvreté, l’ignorance et la superstition. Comme un monstre, l’Église chrétienne s’est nourrie de ces misères et a grossi et est devenue puissante.

Y a-t-il une vie après la mort selon la Créativité ?
Non, nous ne le croyons pas. Il n’y a pas la moindre preuve d’une quelconque « fantastique-vie-après-la mort-dans-le ciel »; pas plus, dieu merci, que d’une « grillade-dans-le-ciel-quand-on-meurt. »

En quoi croyez vous ?
Pour comprendre nos croyances dans toute leur portée, il faut lire et comprendre La Religion Éternelle de la Nature et La Bible de l’Homme Blanc.

Brièvement, qu’est-ce que la Créativité ?
Pour faire court, le but de notre religion est de promouvoir la Race Blanche, l’élite de la Nature, dans tout ce qui la représente.

Y a-t-il une « Règle d’Or » dans votre religion ?
R. Oui, nous avons une telle règle et elle ne correspond en rien à celle appliquée dans la philosophie judéo-chrétienne. Notre Règle d’Or peut être résumée ainsi: ce qui est bon pour la Race Blanche est la plus haute vertu; ce qui est mauvais pour la Race Blanche est le plus gros péché. Voyez la page 274 de La Religion Éternelle de la Nature.

Vous ne croyez pas à cette idée communément admise : « Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse » ?
Non, nous n’y croyons pas, tout simplement parce qu’il n’y a aucun bon sens là-dedans, comme dans beaucoup d’autres ritournelles de la Bible judéo-chrétienne. Citons quelques exemples : nous ne traitons pas nos ennemis de la même manière que nous traitons nos amis, notre relation à nos employés n’est pas la même que celle avec notre chef, notre relation à nos enfants n’est pas la même que celle à nos parents, notre relation aux membres de la Race Blanche n’est pas la même que celle avec la race noire. Nous pourrions citer ce genre d’exemples à l’infini. Nous ne suivons pas les principes chrétiens.

Existe-il un équivalent des Dix Commandements dans la Créativité ?
Nous avons les Seize Commandements qui déterminent la philosophie de base de notre foi religieuse. Cependant, notre foi et notre projet ne sont pas limités par ces 16 commandements, mais sont exposés plus complètement dans La Religion Éternelle de la Nature et La Bible de l’Homme Blanc.

Sur quels principes se basent les Seize Commandements ?
Ils sont basés sur les plus solides fondations imaginables, à savoir les Lois Éternelles de la Nature. Voyez la page 26 du Chapitre 1 de La Religion Éternelle de la Nature, nous avons listé 24 observations et conclusions concernant les Lois de la Nature. La plupart de nos croyances, de notre foi, de notre philosophie et en fait, de tout notre projet, sont basés sur ces 24 observations.

Pourquoi vous limitez-vous à la Race Blanche uniquement? Ne vous sentez-vous pas concernés par toute l’humanité ?
La Nature nous demande de prendre soin de notre propre espèce et de celle-ci uniquement. Nous ne considérons pas les races inférieures comme faisant partie de notre espèce. Il peut s’agir de sous-races provenant d’un ancêtre commun ou pas. Dans tous les cas, nous considérons la Race Blanche comme s’ étant élevée au sommet de l’échelle humaine, avec différents niveaux d’espèces sous-humaines en dessous de nous. Les nègres étant sans aucun doute, tout en bas de l’échelle, à peine au dessus des singes et des chimpanzés.

Mais ne pourriez-vous pas être plus charitable et aider les autres races à avancer, tout en promouvant dans le même temps la Race Blanche ?
La réponse à cette question piège est un « NON! » des plus catégoriques. Nous n’avons aucune intention d’aider les races inférieures à prospérer et à se multiplier, pour nous entasser sur une planète limitée.

Pourquoi pas ?
Nous revenons là encore une fois aux Lois de la Nature basiques, qui désigne à chaque espèce ou sous espèce ses ennemis naturels. Il est indubitable que les ennemis mortels de la Race Blanche sont prioritairement les juifs et ensuite seulement toutes les races inférieures avec qui nous sommes en concurrence pour se nourrir et vivre sur une planète limitée. Nous avons deux choix difficiles: (a) soit se métisser et se fondre dans les races inférieures, ce qui signifie la régression et la disparition de la Race Blanche ou bien, et c’est la voie qu’a choisi l’Église du Créateur, (b) garder notre race pure et l’aider à se répandre dans tous les endroits habitables de cette planète.

Cela n’entraînerait-il pas une confrontation voir un bain de sang dans lequel la Race Blanche pourrait être anéantie ?
Pas nécessairement. Le projet de l’Église du Créateur consiste à permettre à la Race Blanche de continuer à se répandre en contenant les races inférieures, sans nécessairement s’engager dans un conflit ouvert et tuer qui que ce soit. De cette manière, nous suivons simplement le modèle de la conquête de l’Ouest américain. Durant cette période appréciable et féconde pour la Race Blanche, nous avons continué notre avancée vers l’Ouest en colonisant les territoires habités par les Indiens, une sous-espèce humaine inférieure. Il y a certes eu quelques batailles mineures, mais pas de guerre d’extermination ouverte. Si nous n’avions pas poursuivi sur cette voie en repoussant les indiens, ce pays puissant que nous appelons Amérique n’existerait pas aujourd’hui. Voilà le véritable rêve américain que l’Église du Créateur veut étendre au monde.

Mais n’est ce pas cruel et inhumain ?
Absolument pas. Il s’agit seulement d’un choix entre un futur fait de Blancs beaux et intelligent vivants sur la planète ou submergés par un flot de races inférieures. Dans le second cas, toute beauté, toute culture et toute civilisation disparaîtraient. Plus nous aidons les races inférieures à s’étendre et se multiplier, plus nous hypothéquons nos futures générations de nourriture, d’espace et d’existence sur la planète Terre. C’est exactement ce qui est en train d’arriver en cette période de l’Histoire. Dans beaucoup de pays africains, la population blanche a été tuée ou expulsée avec l’aide des juifs et des blancs reniés. Ici en Amérique, notre gouvernement contrôlé par les Juifs promeut l’expansion et la prolifération des nègres, et rétrécit la population Blanche pour obtenir un pays presque entièrement noir ou métissé. Il est en effet étrange de voir que ces bénis oui-oui si concernés par la survie des races de couleurs n’aient pas l’air vraiment concernés pas le métissage et la destruction de la Race Blanche qui se déroule sous nos yeux.

Mais ne préconisez-vous pas l’extermination des Juifs dans votre livre « La Religion Éternelle de la Nature » ?
Nulle part dans notre livre nous ne suggérons de tuer qui que ce soit. Notre dessein consiste simplement à unifier la Race Blanche pour sa propre survie, sa protection et son expansion et son avancement. Nous courons actuellement au désastre car la Race Blanche a violé les Lois de la Nature et ne protège plus les siens; au contraire, elle a même encouragé l’expansion et la prolifération de nos ennemis, les masses colorées. En tant que Créateurs, nous demandons d’arrêter cette folie qui renforce nos ennemis. Laissons-les sur la touche et prenons soin des nôtres.

Mais cela ne signifierait-il pas le déclin, voire l’extermination des races de couleurs ?
C’est possible, oui, mais ce ne sera pas de notre responsabilité, pas plus que de notre fait. La Nature fait que chaque espèce sur la surface de la terre est engagée dans un combat pour la survie en fonction de sa capacité à rivaliser avec les autres espèces. Jamais dans le règne animal une espèce adaptée et supérieure n’a volontairement pris en charge une autre espèce inférieure. Aucune espèce sauf la Race Blanche, gangrenée par une philosophie de la bêtise. En tant que Créateurs, nous affirmons que cela est suicidaire et que nous devons radicalement changer de voie. Chacun de nous meure tôt ou tard mais nous raisonnons là en termes de survie pour notre espèce, pour notre genre. Il n’y a pas assez de terres et de nourriture pour entretenir une horde toujours plus grande de races colorées. La question est de savoir si nous voulons survivre en tant que genre ou si nous voulons la mort des générations futures, submergées  par des torrents de races sous-humaines ?

Pourquoi utilisez-vous dans vos livres le terme « nègres » pour désigner les noirs plutôt qu’un terme plus respectueux comme « négros » ?
C’est un choix de mots délibéré. Comme nous le mentionnons à la page 49 de La Religion Éternelle de la Nature, nous devons arrêter de leur donner du crédit et du respect qu’ils n’ont pas acquis, ne méritent pas, et ne n’ont jamais mérité. Il est très étrange de voir ces gens scandalisés parce que les nègres ne se respectent entre eux, alors qu’ils ne voient aucun problème dans les agressions vicieuses de ces mêmes nègres contre les autres races de couleurs ou les Blancs. Ils ne lèveraient pas le petit doigt pour aider leur propre genre. Ils semblent trouver normal que les nègres se sentent solidaires de leur race, ainsi que les juifs, mais dès qu’un Blanc se montre solidaire envers sa race, il est immédiatement dénoncé y compris par ses frères de race comme étant un raciste, un bigot, un nazi et d’autres expressions rabaissantes imaginées par les juifs.

Pourquoi vous désignez-vous sur les juifs comme votre ennemi n°1 alors qu’ils représentent moins d’1% de la population mondiale ?
Il y a beaucoup de raisons valides pour laquelle les Juifs méritent une attention particulière. ( a ) La Race Juive, millénairement unie par sa religion composite est encore aujourd’hui la race la plus puissante sur terre. ( b ) Ils contrôlent non seulement les médias d’informations, les réseaux de télévision, les journaux, l’argent du monde et celui des États-Unis, mais également les gouvernements du monde, à travers leur pouvoir diffus. ( c ) En fait, ils contrôlent la plupart des centres vitaux de la puissance de notre pays et d’autres pays dans le monde. ( d ) Leur rêve millénaire est de renverser, de métisser et de détruire la Race blanche. ( e ) Ils ont en cela rencontré beaucoup de succès. Nous pouvons donc conclure qu’ils sont une menace dangereuse à la survie future de la Race Blanche.

Puisque vous affirmez ne pas vouloir tuer les juifs, que proposez-vous ?
Notre but est d’écarter les juifs du pouvoir et de les éloigner de nos pays pour les envoyer en Israël ou n’importe où ailleurs avec leur propre État (éventuellement sur l’île de Madagascar) sans qu’ils puissent voler les gens dans les pays où ils se sont installés.

Comment comptez-vous faire cela ?
En unifiant et en organisant la race Blanche grâce à la foi et à la vision de l’Église du Créateur. En prêchant et en promouvant la loyauté raciale chez nos frères de race et en leur faisant prendre conscience de leur fier et merveilleux héritage, nous pensons pouvoir réunir les forces loyales à la Race et reprendre en main notre destin et le contrôle de notre gouvernement. Une fois cela fait, nous pensons que le combat contre les juifs, les nègres et les races colorées sera quasiment gagné. Pour nous mettre sur la bonne voie, il faudrait distribuer  dix millions de copies de la La Religion Éternelle de la Nature et de La Bible de l’Homme Blanc.

Hitler n’a-t-il pas essayé de faire la même chose? Et n’a-t-il pas échoué ?
Il y a 500 millions de Blancs sur la terre. Organisés et unis, ils formeraient un pouvoir incroyable qui dominerait les autres peuples du monde, dans toutes les situations et dans tous les rapports de forces. Si notre programme est similaire à celui d’Hitler, il en diffère par les leçons que nous avons apprises de ses échecs. Il y a a quelques changements significatifs : si Hitler promouvait le pangermanisme, autrement dit le peuple Allemand mit au centre de sa politique, nous dénonçons le nationalisme comme étant une barrière artificielle et une division empêchant l’unification de la Race Blanche. Au contraire, nous voulons impliquer tous les bons éléments de la Race Blanche dispersés à travers le monde pour les réunir en un bloc solide sous la bannière de la Créativité. Il y a d’autres différences significatives entre notre vision et celle d’Adolf Hitler. Pour plus de détails, voir les pages 290 à 316 de La Religion Éternelle de la Nature.

Pourquoi une organisation religieuse serait-elle un meilleur outil qu’un parti politique pour accomplir vos objectifs ?
Il y a plusieurs raisons à cela. ( a ) La Religion englobe presque tous les aspects de la vie d’une personne — l’épargne, la moralité, les coutumes, la loi, le gouvernement, l’éducation, la reproduction, et surtout, dans notre religion, la survie, l’expansion et l’avancement de notre propre race. ( b ) Un parti politique a au contraire une base plus étroite. ( c ) Au niveau individuel, on se sent moins responsable dans la politique que dans la religion. ( d ) La religion a une influence beaucoup plus profonde sur la vie. ( e ) En outre, l’Histoire montre que les religions peuvent se maintenir des milliers d’années, soit plus que toute autre organisation humaine, qu’il s’agisse de gouvernement, de nations, d’entreprises ou de partis politiques qui existe pendant quelques années puis disparaissent. Des milliers de partis politiques qui ont existé, peu ont duré plus de cinquante ans et très peu plus de cent ans. Inversement, la religion juive mosaïque tient depuis plusieurs milliers d’années et fut la clé de voûte de la survie de la race juive, sans même mentionner les conséquences horriblement destructrices concernant la vie et la mort des autres nations.

Mais l’échec d’Hitler à vaincre le communisme et les juifs ne vous décourage-t-il pas de recommencer ?
Pas du tout. Voyons le combat des juifs contre les Romains. Cela leur a prit des siècles pour infuser le poison chrétien dans l’esprit des romains, causant leur perte. Ils ont obtenu la victoire à force de persévérance et d’unité. De même, dans le combat entre Rome et Carthage, il a fallu presque un siècle de guerres et de campagnes avant qu’un vainqueur ne s’impose. Nous répétons encore que la Race Blanche, avec 500 millions de représentants, est loin d’être défaite. Si nous pouvions distribuer 10 millions de copies de La Religion Éternelle de la Nature et de La Bible de l’Homme Blanc chez les activistes raciaux, nous pourrions considérer le combat contre les juifs et les nègres comme gagné. Ce n’est pas insurmontable, ce n’est pas impossible. Nous sommes déterminés à gagner cette bataille et nous la gagnerons.

Quelle est selon vous la principale difficulté à surmonter pour gagner votre combat ?
Notre problème principal ne consiste pas à dominer les juifs, les nègres et les autres races inférieures, mais à rééduquer la façon de penser pervertie et tordue de la Race Blanche depuis des siècles. Bien que la Race Blanche soit la plus intelligente concernant les domaines de la logique, des mathématiques, des sciences, des inventions, de la médecine, et de centaines d’autres domaines créatifs et fructueux, quand nous en venons aux questions de race et de religion, elle semble être étrangement médusée comme si elle était sous l’emprise d’une drogue qui lui retourne le cerveau; et d’une certaine façon, l’esprit de l’Homme Blanc est déformé comme si il était bourré de drogues. Ce poison, c’est la propagande juive déversée sur la Race Blanche depuis des siècles. Le plus puissant de tous les poisons ayant atteint l’esprit de l’Homme Blanc est la religion chrétienne. Notre problème principal est donc de remplacer cette religion par une religion raciale saine dans l’optique de notre survie, expansion et avancement. Lorsque nous pourrons rétablir la façon de penser de l’Homme Blanc, nous pourrons considérer nos problèmes et notre combat comme résolus. En plaçant dix millions de copies de La Religion Éternelle de la Nature et de La Bible de l’Homme Blanc dans les mains de nos camarades raciaux Blancs, nous ferions une avancée majeure sur cette voie. Quelle affaire ce serait pour la Race Blanche !

Comment comptez-vous « rétablir la façon de penser de l’Homme Blanc » comme vous l’avez dit ?
C’est la partie la plus difficile de notre labeur, mais c’est tout à fait réalisable. Après tout, Adolf Hitler a bien réussi à changer la mentalité du peuple Allemand, au départ communiste, désespérée, et auto-destructrice, pour devenir ensuite d’une créativité vibrante et d’un foisonnement bénéfique ayant permis aux Allemands de reprendre confiance en leur propre peuple. Nous croyons que nous pouvons faire la même chose pour américains Blancs, en promouvant et en distribuant nos livres : La Religion Éternelle de la Nature et La Bible de l’Homme Blanc et en nous organisant au sein de l’Église du Créateur. Si les Juifs ont pu organiser l’Église chrétienne en vue de la destruction de la Race Blanche, alors la Race Blanche peut certainement s’organiser pour sa propre survie. Nous pouvons le faire et nous le ferons !

Le Créateur croit-il en Dieu ?
Cette question est aussi vague que de demander « Connaissez-vous la Quantité X ?« . Il y a des millions de versions différentes de « Dieu ». Il y a la version juive — un Dieu vengeur uniquement concerné par le bien des juifs et qui, à plusieurs reprises tue et détruit leurs ennemis. Il y a un Dieu des musulmans, Allah; il y a le Dieu « d’amour » des chrétiens. Les féministes disent que Dieu est une femme, les nègres disent qu’il est noir. Nous avons aussi cette abracadabrante Sainte Trinité — le Père, le Fils et le Saint-Fantôme, trois en un. Si dans la plupart de ces versions, Dieu prend l’apparence d’un homme, d’autres, comme l’Église de la Science Religieuse affirme que Dieu est un esprit ambiant, tout comme l’éther, et pas à l’image de l’homme. Et c’est là seulement un échantillon des millions de versions existantes. De nos jours, au sein d’une même congrégation religieuse, les opinions diffèrent largement et chacun laisse libre cours à son imagination. Mais il n’existe aucune évidence soutenant telle ou telle conviction. En vérité, personne n’a de faits avérés soutenant leurs proclamations, et le total des connaissances à propos de l’existence d’un Dieu quelconque est égal à zéro.

En tant que Créateurs, nous rejetons donc tout ce non-sens sur les anges et les démons, les dieux et toutes ces fables à dormir debout. Nous sommes revenus au réel et donc aux Lois Éternelles de la Nature, sur lesquelles l’Homme Blanc connaît beaucoup de choses.

Vous ne croyez pas non plus à la vie après la mort ?
Non. Pour parler chrétien, une vie après la mort implique le Paradis et l’Enfer. Et selon l’éthique chrétienne, l’homme est tellement immoral que 99% d’entre eux vont en Enfer. Leur « Dieu » s’apparente à un monstre hideux et qui, omniscient, a délibérément crée les hommes dans le seul but de les torturer pour ensuite les envoyer griller pour l’éternité. Quel horrible cauchemar! l’Église du Créateur libère l’Homme de ses craintes concernant l’Enfer.

Ne craignez-vous pas d’être traité d’athéiste ?
Pas du tout. Le terme « athéiste » est pour nous une remarque désobligeante. Pour les musulmans, tous ceux qui ne pratiquent pas l’islam, y compris les chrétiens, sont des chiens infidèles. Mais un chrétien n’accepterait pas d’être appelé « chien infidèle » parce qu’il ne croit pas en Mohammed. De la même façon, nous n’acceptons pas d’endosser cette appellation calomnieuse d’ « athéiste » du fait que nous ne croyons pas aux fantômes voletant dans les cieux juifs et chrétiens.

Si la Créativité ne professe pas l’existence d’un Être Suprême, ni une vie après la mort, comment pouvez-vous prétendre être une religion ?
C’est notre droit légitime. ( a ) La constitution en activité interdit à n’importe quelle autorité qu’elle soit religieuse, séculaire ou autre, de dénier à qui que ce soit le titre de religion. En bref, vos affirmations religieuses sont tout aussi valides que les affirmations des autres religions rivales. ( b ) Une des nombreuses définitions de religion du Webster (NDT : dictionnaire) est : « Une cause, un principe, un système de principes maintenus avec ardeur, dévotion, conscience et foi : une valeur tenue pour être d’ importance suprême« . Notre foi réside dans le futur de la Race Blanche et nos valeurs sont explicitées dans La Religion Éternelle de la Nature et particulièrement dans les Seize Commandements. ( c ) Il existe plusieurs religions non-théistes importantes; citons le Confucianisme, le Taoïsme, l’Hindouisme et beaucoup d’autres. Bien que celles-ci contiennent beaucoup de mysticisme et de valeurs abracadabrantes auxquels nous ne souscrivons pas, le fait est que, eux non plus ne croient pas en un Dieu, mais plutôt en des systèmes socio-éthiques exprimant certaines valeurs morales. Depuis des siècles, cela a été très justement reconnu comme étant des religions. Il y a d’autres raisons valables pour lesquelles nous nous désignons légitimement comme étant une religion mais ce qui vient d’être dit devrait suffire.

Comment définiriez-vous votre religion ?
Notre religion est profondément liée à notre race, et basée sur les Lois Éternelles de la Nature. Nous sommes donc une religion raciale et une religion naturelle.

Idolâtrez-vous la Nature ?
Nous n’idolâtrons rien ni personne. Nous croyons que l’idée même d’ « idolâtrer » est des plus humiliante. Cela signifie s’abaisser en une subjugation abjecte de la chose que l’on adore, que la chose soit imaginaire ou réelle. Durant les milliers d´ années, les gens ont bêtement adoré les chats, les vaches, le soleil, les pierres, les fantômes, et les esprits de toutes sortes. En fait, un livre affirme que 30 000 « dieux » ont été adorés avant le « Jéhovah » juif, et d’innombrables esprits par la suite. Nous croyons qu’il s’agit d’une pratique idiote enracinée dans une superstition primaire, et une réminiscence triviale du passé barbare de l’humanité.

Quel est le but de votre religion si vous n’idolâtrez personne et si vous ne croyez pas en Dieu ?
Voyez la Question No. 2. Pour une vision claire de nos objectifs, voyez La Religion Éternelle de la Nature et La Bible de l’Homme Blanc, particulièrement la chapitre 1 de ce dernier. Brièvement : nous avons les plus hautes et les plus nobles ambitions concernant le développement humain, à savoir la survie, l’expansion et l’avancement de la Race Blanche. Si nous ne plaçons pas la Race Blanche au summum de notre attention, alors quoi ? Les nègres et les singes? Les fantômes imaginaires planant dans le ciel ?

Avec la Créativité, nous avons donné un but grand et noble à la Race Blanche. Nous avons donné à la Race Blanche un programme pour son propre salut et son avancement pour le prochain million d’année. Nous avons donné à notre propre race une foi autour de laquelle tous les membres de notre race peuvent se rassembler, indépendamment de leur nationalité. Finalement, après des milliers d’années d’indécision, de division, et d’auto-destruction, la Race Blanche a une religion positive d’importance grâce à laquelle elle peut se construire un monde meilleur pour l’éternité.

Mais votre religion a-t-elle des valeurs morales ?
Très certainement. Nous avons rejeté ces vieilles valeurs absurdes consistant à dédier sa vie à quelques fantomatiques divinités du ciel. Au lieu de cela, nous nous concentrons sur la réalité, sur une meilleure vie pour nous-même et pour nos enfants. De ce que nous en savons, la Terre est le seul endroit où l’homme vit, spirituellement et physiquement. Nous considérons la Race Blanche comme la plus haute et la plus significative valeur existant sur terre, et sa survie, son expansion et son avancement comme la priorité numéro un. Par conséquent, notre Règle d’Or et notre moralité considère que ce qui est bon pour la Race Blanche est la plus haute vertu et que ce qui est mauvais pour la Race Blanche est le péché ultime. En favorisant ces valeurs morales, nous préparons aussi une race de gens plus intelligents, plus sains et plus beaux.

Puisque vous ne croyez pas en Dieu, que répondez-vous à la question : Qui a créé tout ça ?
C’est l’habituelle question-piège des Chrétiens. Il serait logique de leur demander qui a créé Dieu au commencement. Leur réponse courante est que, bien sûr, Dieu a toujours existé. C’est juste ajouter de l’inexpliqué à de l’inexpliqué. Nous pourrions également donner un argument choc en affirmant que c’est la magie de Merlin l’Enchanteur qui a tout crée. La réalité est que personne ne sait comment a débuté ce gigantesque et vaste Univers, et personne ne sait s’il y a jamais eu un début et s’il y aura jamais une fin à cet Univers. Comme personne à l’heure actuelle n’est capable de fournir une explication sur un éventuel début et fin, il ne nous revient pas de fournir une réponse. Ce n’est d’ailleurs pas d’une importance cruciale pour la survie et le bien-être de la Race Blanche. Les problèmes réels consistent à se libérer des griffes maléfiques du lobby juif et à travailler dans le sens de notre propre survie et de nos intérêts. Voyez les pages 196 et 197 de La Religion Éternelle de la Nature pour en savoir plus.

Avez-vous foi en quelque chose ?
Tout a fait.. Notre foi est explicitée dans les 508 pages de La Religion Éternelle de la Nature. Nous avons foi dans le futur de la Race Blanche et dans son triomphe final. Nous considérons ce triomphe comme notre but le plus élevé. Nous croyons en tout ce qui est justifiable et prouvé. Nous ne croyons pas au surnaturel, aux divinités ni en un monde parallèle hors de l’univers existant. Nous ne croyons pas en un monde d’esprits et de fantômes et nous ne croyons certainement pas la bible juive, écrite par une bande de scénaristes juifs et menteurs. Nous croyons qu’un esprit sceptique et curieux n’est pas un mal. Être crédule et superstitieux n’est pas une vertu.

Vous dites dans La Religion Éternelle de la Nature que vous croyez en tout ce qui est étayé par des preuves suffisantes, et pourtant vous dites ne pas croire que le Christ ait existé. N’y a-t-il plus de preuves que le Christ ait existé plutôt que Jules César par exemple ?
Pas du tout. Alors qu’il y a beaucoup de preuves substantielles concernant la vie de Jules César, on ne trouve pas la moindre preuve pour justifier l’existence du Christ au moment où il est supposé avoir vécu. Par exemple, César a laissé derrière lui beaucoup de ses propres textes, qu’on étudie aujourd’hui à l’école. Le Christ, lui, n’a  rien laissé derrière lui et toutes les citations qui lui sont attribuées dans la Bible ont été écrites par les apôtres Matthieu, Marc, Luc et Jean, sans aucune preuve d’authenticité. Les auteurs Grecs, Romains ou autres ne font aucune mention du Christ ou d’un quelconque mouvement chrétien pendant le Ier siècle. Si jamais le Christ a existé, aucun des historiens, dramaturges, poètes, chroniqueurs de cette époque ne semblent avoir remarqué son existence. Il y a beaucoup de statues et de bustes en pierre de Jules César qui nous permettent de connaître sa physionomie. Au contraire, il n’existe pas le moindre élément quel qu’il soit qui nous permettrait de savoir à quoi ressemblait le Christ.

Bref, s’il y a une montagne de preuves concernant l’existence de Jules César, comme général, comme consul puis comme empereur, il n’y en a pas la moindre soutenant l’existence du Christ. Tout ce l’on sait de lui provient de personnes ayant vécu plusieurs générations après lui et promouvant ce qui allait devenir une  religion importante et dominante prospérant sur les sentiments crédules et superstitieux de l’humanité. Voyez le chapitre 16 de La Religion Éternelle de la Nature pour plus de détails.

Puisque les juifs contrôlent tous les centres du pouvoir, comment comptez-vous les en écarter et rendre à l’Homme Blanc son destin ?
Nous le ferons en consolidant et en étendant l’Église du Créateur jusqu’à ce qu’elle pénètre la pensée, le cœur et l’âme des meilleurs membres de la Race Blanche. Comme nous l’avons déjà dit, notre plus grand défi consiste à corriger la façon de penser des Blancs. Nous pensons que c’est possible en promouvant un mouvement religieux dédié à la survie, l’expansion et l’avancement de la Race Blanche. Nous pensons que c’est la seule manière d’accomplir ce travail énorme. Nous pouvons le faire et nous le ferons. Pour plus de détails sur les moyens à mettre en œuvre, voyez le chapitre « La Voie de la Grandeur » de La Religion Éternelle de la Nature.

La Créativité enseigne-t-elle l’aide aux autres ?
Oui, mais nous sélectionnons avec soin ceux à qui nous apportons de l’aide, de l’amour et de l’affection. Évidemment, nous ne croyons pas que nous devrions aimer ou aider nos ennemis. Par  ennemis, nous entendons les juifs et les races colorées. Nous pensons que nous devons sélectionner ceux que nous voulons aider parmi nos camarades de race blanche. L’Homme Blanc est la mesure de toutes choses, et nous voyons tout à travers les yeux de l’Homme Blanc, du point de vue de l’Homme Blanc.

La Bible n’a-t-elle pas été prouvée par les récentes découvertes scientifiques ? Le fossé entre christianisme et science ne se comble-t-il pas rapidement ?
Certainement pas. La réponse à ces deux questions est un NON! catégorique. Le fossé entre le christianisme et la science est aussi large que le Grand Canyon. Et ce fossé s’élargit d’autant plus vite que la science progresse à pas de géant. Aucun pont ne peut enjamber ce fossé. Grâce à l’astronomie et aux millions de galaxies découvertes, on ne peut que rire à l’idée de divinités planant dans le ciel. La géologie réduit à l’état de canular le soi-disant déluge et l’inondation planétaire en 2348 avant J.C. L’Histoire égyptienne réfute également l’idée d’une inondation massive. L’Histoire chronologique dément complètement la soi-disant « Histoire » que les juifs se sont inventés dans l’Ancien Testament. Malgré d’excellents livres écrits sur le sujet, ce conflit historique n’aura pas de fin. Il y a deux volumes d’un livre appelé « Une Histoire du conflit entre la Science et la Théologie chrétienne » écrit par A. D. White. Cet ouvrage n’est malheureusement plus disponible et difficile à trouver.

Que pensez-vous de la récente découverte des manuscrits de la Mer Morte ?
J’ai lu plusieurs bons livres sur les manuscrits de la Mer Morte. Il me semble que tous ces manuscrits prouvent (a) qu’il existait déjà une petite secte juive, les Esséniens,vivant près la Mer Morte. (b) Que les Esséniens enseignaient pratiquement les mêmes idées suicidaires que celles exprimées par Jésus Christ dans le Sermon sur la montagne. (c) Cela semble montrer que les soi-disant nouveaux enseignements attribués à un mythique Fils de Dieu nommé Jésus Christ n’étaient en fait pas nouveaux du tout, mais étaient déjà enseignés presque mot pour mot par les Esséniens, qui ont précédé le début de l’ère chrétienne d’au moins un siècle.

Que pensez-vous des recherches archéologiques à Jéricho ? Ne confirment-t-elles pas l’authenticité de la Bible ?
Pas du tout. Cela confirme simplement qu’il existait une ville appelée Jéricho. Et encore, les scientifiques n’en sont pas sûrs. La Bible mentionne également d’autres villes comme Rome et Jérusalem qui existent encore aujourd’hui. Cela ne confirme donc en rien les supercheries religieuses mais simplement que des villes comme Jéricho, Rome et Jérusalem existaient au moment de l’écriture de la Bible.

Quelle est selon vous la différence entre la science et le christianisme ?
La science n’est ni plus ni moins que du bon sens mit en application. Elle cherche des réponses honnêtes. La science recherche objectivement la vérité, sans se soucier de la direction que celle-ci peut prendre. En face, le christianisme tâche d’étouffer la vérité et veut forcer ses disciples à « croire » ses affirmations, quel que soit l’insulte faite à leur intelligence. La Science a énormément fait avancer l’État des connaissances de la Race Blanche. Au contraire, le christianisme a entravé le développement des savoirs et a perpétué la superstition, l’ignorance et la souffrance comme peuvent en témoigner les mille ans de Moyen-Âge.

La Race Blanche semble avoir très bien réussi à se maintenir par elle-même. Pourquoi vous sentez-vous si concerné par sa survie ?
La Race Blanche se maintenait très bien par elle-même aux XVème, XVIème, XVIIème, XVIIIème et XIXème siècles mais ce n’est plus vrai aujourd’hui. Dès les années 1920, la Race Blanche a été numériquement dépassée au niveau mondial par les races colorées avec un ratio de 2 pour 1. Aujourd’hui, seulement deux générations plus tard, l’explosion numérique des races colorées porte ce ratio à 12 pour 1. Les Nations Unies,organisation contrôlée par les juifs, prévoit allègrement que ce ratio sera porté à 49 pour 1 dans seulement une génération. Des notions élémentaires de mathématiques suffisent pour comprendre que la Race Blanche est désormais une espèce en danger, proche de l’extinction ou du métissage généralisé. Dans les deux cas, la Race Blanche disparaîtra, et avec elle toutes les bonnes choses qu’elle a produite, tels que la civilisation, la culture, l’art et tout ce qui contribue à une bonne vie. Le plus tragique et le plus ironique dans tout ça, c’est que c’est précisément la capacité de l’Homme Blanc à produire de la nourriture, de la technologie, de la médecine, qui, transféré aux sous-races, a produit cette catastrophe. Transférer ces savoirs aux races colorées leur a permi cette explosion numérique. Le but immuable de l’Église du Créateur consiste à ramener l’Homme Blanc à la raison et de lui permettre de conserver sa créativité et son ingéniosité au seul bénéfice de sa propre race.

Vous avez écrit un livre magnifique avec lequel je ne puis qu’être d’accord avec presque tous les points. Mais pourquoi tout gâcher en y parlant d’Hitler ?
Chaque jour, les Juifs déversent des montagnes de mensonges grossiers et d’injures à l’encontre Adolf Hitler, bien qu’il soit mort depuis maintenant plus de 35 ans. Chaque années, les juifs injectent des millions de dollars pour continuer à déverser leur propagande vicieuse contre Hitler. C’est bien la preuve que les juifs sont effrayé par les idées d’Hitler et par la suprématie de la Race Blanche. Les importantes contributions de ce grand chef  à notre cause devaient donc s’intégrer à notre foi et être analysées et connues à leur juste titre.

La Créativité est-elle en tous points d’accord avec Adolf Hitler ?
Pas sur tout, non. Nous nous démarquons du national-socialisme sur quatre ou cinq points majeurs. Tout d’abord, nous pensons que le national-socialisme était par essence un facteur de division au sein de la Race Blanche. Nous épousons au contraire un Socialisme Racial qui réunit tous les peuples blancs du monde, sans idées pangermanistes. Voyez la page 290, chapitre 5 de La Religion Éternelle de la Nature : « L’Allemagne, Adolf Hitler et le National-Socialisme ».

Mais Hitler n’a-t-il pas tué six millions de juifs ?
Non. C’est le plus gros mensonge et le plus gros canular de tous les temps, au même niveau que le christianisme. Des recensements publiés à l’intérieur de la communauté juive montre qu’entre 1938 et 1948 leur population est passé approximativement 16 600 000 à 17 650 000, soit une augmentation de plus d’un million. Comment serait-il possible que 6000 000 d’entre-eux aient disparu durant la même période. Voyez « Le mensonge des six millions » de La Bible de l’Homme Blanc.

Pourquoi les juifs voudraient-ils mentir à ce point, si tout cela était faux ?
Ils en tirent d’énormes dividendes. Avec le monopole de la propagande médiatique, ils ont pu répandre ce mensonge au niveau planétaire quasiment sans opposition.

Quels sont ces « énormes dividendes » dont vous parlez ?
(a) Cela permet aux juifs, qui ont été les vrais instigateurs de la Seconde Guerre Mondiale, d’apparaître comme les victimes et d’engranger un courant de sympathie mondiale auprès des Gentils (goyim comme ils les appellent) crédules et confiants. (b) Profitant de cette sympathie mondiale, ils ont volé la Palestine aux arabes et ont créé l’État voyou d’Israël. (c) Ils dépouillent chaque année le peuple allemand de millions de dollars au titre des « restitutions ». C’est du chantage et du vol au profit d’Israël. (d) Ils détruisent toute opposition au projet de domination mondial juif. (e) Ces mensonges sont une mine d’or pour renforcer leur main-mise sur les peuples dans les domaines financiers, médiatiques et gouvernementaux.

Quel serait donc votre réponse face au problème juif ?
La seule solution est que les Blancs du monde s’unissent et s’organisent au niveau mondial pour reprendre le contrôle de leur propre destin. C’est le droit le plus fondamental de la Nature. Pour cela, ils doivent s’unir autour de quelque chose et ce quelque chose doit être une foi forte et profitable à laquelle les peuples Blancs puissent se rattacher. Voilà pourquoi existe la Créativité. Notre philosophie, notre foi et notre programme pour la survie, l’expansion et l’avancement de la Race Blanche sont explicités dans La Religion Éternelle de la Nature et de La Bible de l’Homme Blanc. Il est du devoir moral de chaque Homme Blanc de promouvoir, d’approfondir et de propager cette foi altière, non seulement pour lui-même mais également pour les futures générations à venir au cours du prochain million d’années. Mettons-nous au travail et accomplissons cette noble tâche.

La Bible de l’Homme Blanc – Chapitre 25

Nos besoins vitaux. Pour qu’un individu ou une race survivre, il y a deux exigences de base : (a) il doit y avoir un objectif et un programme et (b) il faut avoir de l’énergie, du zèle et de la motivation dans la poursuite de cet objectif. Les deux vont de pair afin de maintenir et de perpétuer un organisme viable.

Pour expliquer cela en termes clairs, il y a deux forces à prendre en compte sans lesquels la race blanche ne peut survivre : le but et l’âme.

La stagnation de la Race blanche. Aujourd’hui notre race n’a ni l’un ni l’autre. Il n’y a ni objectifs ni esprit racial chez la Race Blanche. Nous faisons du sur-place et nous nous approchons de l’autodestruction et de l’oubli. La Race Blanche ne reconnaît pas sa propre valeur, unique et remarquable, et ne se voit même pas comme un tout homogène. Cette élite de la nature, pourtant productrice des éléments les plus intelligents et imaginatifs, n’est pas capable de comprendre ces principes de bases et commet un crime contre-nature. Aucune création ne peut survivre un très longtemps en violant les lois de la nature. Les lois implacables de la Nature sanctionnent tout manquement, même temporaire. Extinction et oubli sont réservés à ceux qui sont assez fous pour essayer de braver ces lois.

Un potentiel illimité. Le but de l’Église du Créateur est de développer l’énorme potentiel de la Race Blanche à un niveau encore jamais atteint. Il faut juste qu’elle se rende compte de son potentiel incroyable.

Le potentiel futur de la race blanche est, ou peut être  si énorme, si glorieux qu’on ne peut même pas encore l’imaginer. Malheureusement aujourd’hui, la race blanche est en voie d’extinction et de disparition. C’est le but de ce livre et de l’Église du Créateur d’éviter ce destin tragique par le biais de la Créativité, cette nouvelle religion dynamique, capable de réveiller le géant endormi, de revitaliser son âme intérieure et de donner un objectif à la Race Blanche. En fait, l’objectif visé est si haut qu’il faudra des générations avant d’ apprécier pleinement le vrai but de notre religion.

L’âme raciale blanche. Mais avant toute chose, expliquons ce que nous entendons par âme. Nous ne parlons pas d’une sorte de fantôme qui planerait à l’intérieur ou à l’extérieur du corps humain. En fait, les membres de l’Église du Créateur ne croient pas du tout aux fantômes ou à toute autre manifestation du surnaturel, qu’il s’agisse  d’esprits, de gobelins, de démons, de lutins ou tout autre du même acabit. Quand nous parlons de l’âme de la Race Blanche, nous parlons de caractéristiques innées comme les sentiments, désirs, aspirations, qualités, préférences,qui sont des caractéristiques propres qui appartiennent spécifiquement à la race blanche. Par exemple, il est caractéristique de l’Homme Blanc d’être créatif, explorateur, constructif, organisé, franc, de rechercher le savoir et l’apprentissage, de créer des civilisations et de fonder des empires, d’établir la loi et l’ordre, d’apprécier et de comprendre la beauté et de créer le beau sous forme d’art, de musique, d’architecture et sous bien d’autres formes encore. D’un autre côté, on remarque que les nègres sont dépourvus de toutes ces choses et possèdent une âme animale stupide.

Le sens inné des gènes. Il existe de nombreux autres attributs inhérents qui sont caractéristiques de la race blanche. Les gênes transmettent ces attributs de générations en générations pour peu que la race reste pure. C’est ce sens inné que l’Église du Créateur définit comme l’âme blanche.

La matière religieuse. Généralement, l’âme d’une race se décèle dans sa religion. Ce n’est malheureusement pas vrai pour l’ancienne religion de l’Homme Blanc, le christianisme, imposé à lui par une race étrangère hostile, d’origine sémite asiatique. Nous aurons l’occasion d’en dire plus à ce sujet un peu plus loin.

Dessein et ardeur. Dans ce chapitre, nous établirons les principes de base : sans un dessein et un programme clair, nous n’avons rien du tout. Sans l’ardeur, l’envie et la motivation, nous n’avons rien, même si nos intentions sont clairement définies. Les deux vont de pair : l’ambition salutaire et la vigueur, couplé à la motivation nécessaire pour atteindre l’objectif fixé.

Les parasites juifs ont survécu grâce à leur religion. C’est le plus remarquable exemple d’une race dont les objectifs, le but, l’âme et la religion ont travaillé à l’unisson contre leur ennemi de toujours, la Race Blanche. Depuis quelques milliers d’années, la race juive a travaillé frénétiquement dans le sens d’une appropriation totale de tous les biens et richesses de ce monde avec comme idée de détruire les autres peuples ou d’en faire des esclaves servant leurs intérêts. Ils restent fanatiquement loyaux à leur race et sont extrêmement déterminés à atteindre leur objectif grâce à leur adhésion zélée à leur religion. Leur âme est celle d’un parasite, vivant aux crochets des autres peuples, et leur religion judaïque à été taillée sur mesure pour sucer le sang  des autres peuples.

Les aspirations inébranlables des Juifs. En conséquence, les juifs, qui n’ont par eux-mêmes jamais bâti un pays ou une civilisation, approchent de leur obsession millénaire de contrôle et d’asservissement de tous les peuples de cette planète. Nous aurons encore beaucoup à dire dans les chapitres suivants sur cette histoire macabre mais fascinante.

Aucune aide ne nous est nécessaire. Au contraire du juif, il faut préciser que l’Homme Blanc, l’être le plus créatif et intelligent que la Nature ait produit, n’a nul besoin de se comporter en parasite pour s’accomplir. Clairement, l’Homme Blanc a tous les attributs nécessaires pour s’épanouir et atteindre de nouveaux sommets dans tous les domaines imaginables de la civilisation et l’amélioration continuelle de son patrimoine génétique. Il a tout pour lui, excepté un idéal et un esprit fort, ce qui constitue le sujet de ce chapitre. C’est une situation artificielle et temporaire que nous devons nous atteler à résoudre.

Affirmer notre âme raciale. Le but de ce livre est d’aider l’Homme Blanc à découvrir son âme raciale, à lui donner une religion qui soit en harmonie avec sa nature profonde, et d’exprimer ses objectifs et les moyens qu’il doit mettre en œuvre pour y parvenir. Pour résumer ce chapitre en une phrase, disons que nous devons trouver les moyens pour la survie, la croissance et la promotion de notre genre, la Race Blanche. Voilà ce que représente la Créativité.

A Meeting with Reverend Cambeul of the Creativity Alliance

[version française ici]

1) Hello Reverend, can you speak a little about yourself and your life in Australia?

I was born in Adelaide, South Australia in 1969. For a number of years I served with the Australian Regular Army, leaving the army to work in warehousing logistics and IT industries. A White Racial Loyalist and staunch atheist all my life, I joined the World Church of the Creator in 2000 CE, and was one of the founders of the Creativity Alliance in 2003. Elected as Pontifex Maximus in 2010, I currently serve the Church as the PM for the Creativity Alliance and as National Coordinator for the Church of Creativity Australia. I am the fifth Pontifex Maximus to serve the Church since its founding in 1973 by Ben Klassen.

2) How did you became a Creator?

Back in the mid 90’s I came to the conclusion that atheism cannot beat the overwhelming grip of Christianity on the White Man’s mind, so I came to the conclusion that we needed a Racial Religion that could successfully compete with and eventually replace Christianity. I set about the project by studying religions comparative to Christianity and began to compile information from library books in order to create my own religion. It was shortly after beginning this project that I was watching a documentary on Ernst Zundel in Canada. In the video was a group of Canadian Creators from the Church of the Creator Toronto. I was impressed by the text on their cloth badges saying MOBILIZE NATURE’S FINEST and the design of the Church Emblem. http://creativityalliance.com/forum/index.php?action=gallery;sa=view;id=1247 I now wear the same on the right arm of one of my jackets.

In 1997, I first gained access to the internet, searched and found the Zundel Site, quickly followed by a now defunct site called the Alpha Site and Stormfront. Having only intermittent access to the internet, rather than reading pages, I saved them to diskette, took them home and reconstructed them so I could read them on my home computer. I read everything I could find relating to my efforts to SAVE THE WHITE RACE and slowly began to learn about other groups, including the White Man’s Religion, Creativity.

In 2000, I gained permanent access to the internet and set about creating my own website. My efforts were successful enough to gain the attention of The Official Johnny Rebel Website and several others, including several Creators based in New York and Australia. Reading through my texts, they understood that I trying to repeat what Ben Klassen had already done with Creativity and they invited me to join the World Church of the Creator. By that stage I was well aware of Creativity and everything it stood for, and so I quickly joined the World Church of the Creator, discarding any ambitions for my own White Racial Religion in favour of the One and Only Salvation for the White Race, Creativity.

3) One of the first things people asking me when I speak about Creativty is : why there is two Churches? So can you explain how the Creativity Alliance was born and why ?

There is only one Church: The Church of Creativity united under the leadership of the Creativity Alliance.

There is another group, but they are not a religious group. They are a gang of skinheads that attempted to turn Creativity into what they called “a prison gang on the street.” They banned use of the word “Church” and proceeded to bully all Creators that did not fall into their new agenda. Many good Creators were pushed out of the World Church of the Creator, and eventually the constant threats of violence and murder were to much even for me and I left. Being one of the last to leave, and being extremely vocal in my opposition to Creativity becoming a uniquely skinhead gang, I had made a lot of contacts with good Creators within the World Church of the Creator. The World Church of the Creator was dead and other Creators around the world were beginning to form their own separate groups.  I was asked to return to Creativity and take charge of one such group, which quickly aligned with another group and another …. That is how the Creativity Alliance was born.

4) From Europe, Australia is mainly see as a « preserved America ». Is this country really so protected? What about White demographics? Minorities demographics?

I cannot say myself what European visitors think of Australia, but Niggers from the US consider Australia to be like 1950’s USA. A smaller population – Australia has approximately 23 million while the US has approximately 350 million for a land mass of comparative size – less niggers and other non-Whites, a more relaxed lifestyle, American media dominating … it all contributes to the idea that Australia is a kind of “preserved America.” Racially aware White Australians see niggers – such of Lawrence Fishburn of the Matrix movies – as nothing more than racists that dislike the lack of non-Whites. The truth is, Australia is roughly fifty percent non-White and Hollywood acolytes do not visit mud/non-White ghettos. Due to enforced Multi-CULTuralism and rapid non-White immigration, Australian cities each contain their mud ghettos where White Australians are no longer welcome.

5) In France, some far-right activists saw Tony Abbott as the one who say « No Way » to illegal immigration. Is it the truth? What about the new Prime Minister?

Former Prime Minister Tony Abbott did put a stop to illegal aliens arriving by fishing boat from Indonesia; but he increased the amount of so-called refugees accepted into Australia each year. His last act was to accept twelve thousand Syrians into Australia – that is thousands more than HNIC (Head Nigger In Charge) Obama allowed into the United States. The new prime minister of Australia is expected to be worse than Abbott. See http://creativityalliance.com/australias-new-prime-minister-malcolm-turnbull-more-jew-than-any-hebe/

6) Talk about the specific case of Aborigines. What kind of problems do they pose ? Are they politically organised or some leftists defend their rights for them, just like Romanis in Europe ?

Australian Aboriginies – Abos as we call them when we are being polite, are – according to anthropologists – the most primitive species of human remaining on this planet. Living amongst them, I can attest that they make the African niggers appear super intelligent by comparison. The constant claim is that White people are responsible for their fabled near genocide. The truth is that there are more Abos alive today than there were when the first White colonists arrived in 1788. Abos own most of the land in Australia and Whites are limited to a thin border of the East Coast of Australia and numerous cities and town dotted around the rest of the coast along with a few inland cities and towns. By law, Whites are not permitted on Abo land. Abos are politically organised and well funded by Marxist and Jewish supremacist groups. They receive free medical treatment, free legal representation, guaranteed public housing and the right to earn welfare while they are working. Australians are often wont admit it because they are frightened of being denounced as “racists” but many of them are scared of taking public transport in case Abos show up and turn violent. Often when Abos commit racially motivated violent acts against White Australians and tourists, the police will refuse to investigate the matter. Even if an Abo is caught committing a criminal act, the judiciary will see to it that all charges are dropped and the Abo is set free. The reasoning is that all White people are racist and to put an Abo in prison is racist. And yet, with such leniency and such a small population – about four percent – Abos are still the majority in Australia’s prisons. The United Nations has declared the majority Abo prison population to be a racist act.

7) As every French, my dream would be to live in New-Zealand. What is the situation there?

You do not want to live in New Zealand. It’s a tiny little island nation that is overrun by niggers of Hawaiian origin known as Maoris. White New Zealanders like to refer to themselves by the Maori term Pakeha (pronounced Pack-ee-ah). White New Zealanders believe it shows that they are Multi-CULTural. What they don’t know is that Pakeha translates into English as White Faced Pig. Being the so-called Indigenous inhabitants of New Zealand, the Maori – who arrived in New Zealand as an invading and colonising force, raping, murdering and cannibalising the actual indigenous population of New Zealand approximately two hundred years before the arrival of the first White colonists – the Maori dominate politics and have their own black political party. All other facets of public life are also dominated by the Maori who demand that any White person who does not successfully complete a course on Maori culture is not allowed to be employed in the public sector. And like Australia, Maoris have claimed parts of New Zealand to be their own, where White New Zealanders are not permitted entry. Black supremacist criminal gangs are everywhere. It has been hypothesised in literature that if the United Nations was to order White people to abandon the non-European nations that they colonised and built, then New Zealand would be the first on the list, and the meek White New Zealanders would leave. The best thing a Frenchman could ever do regarding New Zealand, would be to bomb it into the ocean.

8) What do you think of Matt Hale? Are you in contact with him?

I have not been in contact with Matt Hale for about five years now. I and our Church Leaders in the Guardians of the Faith Committee had a disagreement with Matt regarding Church Policy and we went our separate ways. Some Church Members do maintain their personal correspondence with Matt, but not in any way that officially represents our Church. Be that as it may, what the JOG are doing to Matt is absolutely horrendous! They are using him to set an example to White Racial Loyalists that political dissention is not to be permitted unless it is politically correct.

Prior to Matt’s conviction and sentencing of forty years in a federal prison, a Jewish businessman hired two people to murder a judge that had made a decision contrary to his Semitic wishes. The Jew did pay the people and the assassins did fire shots into the judge’s home in a drive-by. The authorities never found the hired assassins, but the Jew was sentenced to a maximum of five years in prison. The Jew of course maintains a higher standing on the Ladder of Political Correctness, and therefore it is anti-Semitic to regard a Jew – any Jew – as a domestic terrorist. Matt is a White Man like any Creator and is opposed to all forms of Semitic Supremacism. That is the crime for which he is currently in prison. The five years for allegedly – according to a paid FBI informant with no actual evidence for any crime other than the informant’s own word – attempting to arrange the murder of a judge, is a prison sentence that should have been completed many years ago.

Regarding other Creators that can be considered Prisoners of War (P.O.W.’s), I do maintain regular contact with Reverend Joel Dufresne and Reverend Doctor Joe Esposito http://rahowadirectory.com/esposito Reverend Dr Joe is the longest serving Creator in our history, having joined the Church in 1974. He was a personal friend of Ben Klassen’s as well as practically every Creator you can read about in Ben Klassen’s two autobiographies.

9) I suppose you are aware about Craig Cobb’s project to take the legal power in a small town. Is it something possible in Australia ?

I am well aware of Reverend Craig Cobb’s attempts to democratically take the reigns of power in a small town. All I can say is that he went about it the wrong way; but good on him for making the effort and doing what he knew to be right for the White Race. And yes, it is something possible in Australia. There are many abandoned mining and other towns in Australia that are being held onto by companies in the hope that someone will buy the entire community. We are not talking about ramshackle ghost towns. We are talking about well preserved complete towns with absolutely no inhabitants, just waiting for someone with the money and the will to build that White Racial Community that is so sorely needed.

10) In your opinions, what are the first steps for a young man/woman to re-white himself ?

For a White Man or Woman of ANY age to re-align themselves as a White Racial Loyalist, the First Step is to Get With Creativity! Read, understand and embrace the Sixteen Commandments of Creativity. If they cannot do that, then they are lost. They may as well pull their head out of the sand and place it into a noose and save us White Racial Loyalists the trouble come the Day of the Rope.

11) Thank you for taking the time to answer to my questions. Do you have something you want to say especially to French people ?

Thank you Brother M. for the opportunity to address the many loyal White Racial Loyalists of France.

My message for French White Racial Loyalists is to stay away from Liberal and Populist political parties! Liberals may be advocating the rights of freedom of speech, but only if and when speech firmly fits within the narrow definition of the Politically Correct. As for the Populist faux Nationalist political parties, they have all chosen to bow to the Jew and raise the Israeli flag. Their raison d’etre is not to protect the sovereignty of the Nation and People of France. Their job is to obey the genocidal dictates of Israel and the New World Order, and to keep political dissenters, White Racial Loyalists corralled and branded like cattle; in Hebrew, that word is Goyim.You are living and losing the Racial Holy War with your mass support of Populist faux Nationalist parties. Get with the winners: Get With Creativity! Creativity is the Only Salvation for France, for all of Europe, for the future of civilisation and for the White Race … And together we will win This Racial Holy War. RaHoWa!