Etat diy

Bonjour à tous, puisqu’on me demande souvent des explications ou des compléments d’informations sur les autres micronations dans le monde, je vous envoie le guide du micronationalisme actuel, sorti en 2007 à la suite de la légendaire exposition des micronations du Palais de Tokyo à Paris. Le nom est suffisamment évocateur : États, faites le vous-même Bonne lecture !

etatsfaiteslevousmeme

Publicités

Précisions sur l’idéologie du Snowbay

En vertu des libertés accordées par la Constitution monoratifiée du 11 Novembre 2008, le gouvernement à la suite de moult réflexions souvent difficiles et déchirantes, a adopté par voie parlementaire à 1 voie contre 0 la doctrine de l’intégral-conseillisme.
L’intégral-conseillisme est en accord avec l’idée d’une société entièrement neuve pour un mouvement neuf.
L’intégral-conseillisme se réclame de l’intégralisme de Plínio Salgado et du conseillisme naturellement sans chef de file politique.
L’intégral-conseillisme réfute l’idée d’États centralisés s’étalant sur des milliers de kilomètres carrés, système assassin du foisonnement de la pensée humaine. Il lui oppose un micronationalisme, c’est à dire l’idée de micronation comme il en existe ça et là de par le monde. On peut citer en exemple les plus connus comme la Principauté de Sealand, Hutt River, le Dominion de Melchidezek, le Snowbay bientôt, etc…

Le programme intégral-conseillisme propose pour sa nation mais ne rejette en rien d’autres systèmes politiques au sein de micronations.
Ainsi, l’intégral-conseillisme ne rejette en rien le fascisme le royalisme la démocratie la théocratie la ploutocratie le communisme du moment que ces systèmes restent cantonnés dans une micronation à l’indépendance assurée. Seul le sionisme, ou toute forme de ligue ou d’empires semble donc incompatible avec la doctrine intégral-conseilliste.

L’intégral-conseillisme sera développer en détail dans un prochain article.